Touche pas à ma besace ! Feat Asako



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Touche pas à ma besace ! Feat Asako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Touche pas à ma besace ! Feat Asako   Jeu 29 Aoû - 8:15

Ah, Central, ma patrie, mon foyer. La ville qui m’a vue naître, grandir, travailler, gueuler…. Elle représente tant pour moi… Je ne l’avais plus vue depuis que je suis allée vivre chez Oncle Fred. Et elle n’a même pas changé ! Toujours aussi pleine de monde, animée, bref, c’est une grande ville qui convient tout à fait à la pure citadine que je suis.
Les trains non plus n’ont pas changé. Toujours aussi bruyants, inconfortables, nauséabonds et pourtant ! Qu’est-ce que je peux aimer voyager ! La sensation de vitesse, de liberté… Ahlala, je m’égare !
Je ne suis pas venue en touriste (tant mieux d’ailleurs, c’est quand même la ville qui m’a servie de foyer pendant des années, je la connais par cœur, tout de même !) mais en « femme d’affaires ». Enfin, en adolescente d’affaires. En pigeon. Sans mon oncle pour m’accompagner.
J’étais pourvue d’une mission et pas des moindres : me procurer un médicament rare et très cher contre les hémorroïdes. Le Saint Graal dans le domaine.
Je me suis donc rendue chez le négociant dans la matinée et après cinq heures de négociations sauvages (eh oui, je suis un monstre en affaires), j’ai pu en tirer un prix plus que convenable. Mon oncle allait être content. Je me suis donc hâtée d’aller poster un colis contenant les précieuses pilules à l’intention de mon bienfaiteur afin qu’elles arrivent au plus vite. Car, comme il me restait un peu (beaucoup) d’argent en réserve (sans compter mes petites économies), j’avais eu l’autorisation de rester un petit peu en ville.

A seize heures, j’étais donc entrain de flâner dans les lieux les plus célèbres de la ville comme une touriste, à la recherche d’un bon endroit pour lire.
Mon attitude « touristale » a dû alerter un pickpocket car celui-ci m’a prise pour une espèce de petite chose fragile pleine de thunes. Ce que je suis. Il m’a donc arraché ma besace des mains et s’est mis à courir. Non mais ho ! C’était mon quartier tout de même ! Ma ville ! Mon terrain de jeux ! Il a osé me défier sur MON territoire, il allait être servi. Je lui ai couru après, spray au poivre à la main avant de me rendre à l’évidence : il était bien trop rapide. Mais la chance m’a souri !
En regardant derrière-lui (pour voir si je le suivais toujours), il a heurté une jeune fille de plein fouet et est tombé au sol. J’en ai profité pour récupérer mes affaires et aveugler mon agresseur à coups de spray au poivre.
Puis, j’ai dégainé ma ventoline plus vite que mon ombre afin de me remettre de mes émotions, après quoi je me suis excusée auprès du « dommage collatéral » :

« - Je suis vraiment désolée, vous n’avez rien de cassé, j’espère ?? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Touche pas à ma besace ! Feat Asako   Jeu 29 Aoû - 13:21

Musique Ambiance

Asako avais décidé de changer d'air. Apres sa rencontre avec Jurian elle avait décidé d'explorer un peu le monde au lieu de rester chez elle dans sa petite grotte au milieu de foret avec pour seule compagnie le louveteau qu'elle a recueillie Kita. D'ailleurs Kita grandis très vite et marche maintenant parfaitement bien malgré sa malformation au niveau de sa patte arrière droite. Vu qu'Asako avait décidé de partir pour quelque temps elle ne peut pas laisser tout seul cette petite boule de poil grise qui coure partout. A North City la louve chimérique amassa suffisamment d'argent pour le voyage une personne, bien décidé a tout de même emmené le louveteau. La voila maintenant dans le train, une matinée plutôt grise, en direction de Central avec Kita dans son manteau. D'ailleurs elle est bien embêter vue que dans la montagne ce n'est pas un problème si Kita coure partout voir ce perd vue qu'Asako arrivera tout de même à le retrouver. Par contre à Central il risque d'y avoir trop d'odeur pour retrouver celle de Kita. A North City elle avait trouvé un moyen de régler ce petit problème. Elle avait acheté un petit collier à la taille du louveteau avec des flocons de neige en décoration et avec une fine laisse marron rattaché au collier. Cela l'embêtait un peu vue qu'un loup dois garder sa liberté d'après elle mais comme ça pas de louveteau de perdue. Kita a eu un peu de mal à s'habituer à son collier et à sa laisse mais au bout de quelque essai il finit par s'habituer. Voila donc nos deux compères dans le train pour la première fois. Avant Asako n'avais jamais voyagé a par a pied donc ce moyen de transport lui est totalement inconnue et pareil pour Kita. Un peu inquiète elle attendit le terminus avec impatience, pourtant Kita lui eu l'air d'adoré. Chacun ses gouts.

Arrivé à Central les deux habitants du nord furent étonnés par une chose : le monde. Il y a énormément de monde la bas et Asako n'en avait jamais vue autant. Partout ou elle allait il n'y avait jamais eu autant de monde. Kita lui tirait sur sa laisse à sentir toute les nouvelles odeurs. Les gens eurent l'air un peu étonné en voyant son animal de compagnie. C'est vrais que Kita n'a pas l'air d'être un chien comme les autres, même du haut de ses six mois il ressemble déjà a un loup. Elle explora petit à petit cette énorme ville. A midi elle sortie son panier repas qui est composé de viande pour Kita (de la viande de cerf chasser pour l'occasion) et des pommes pour Asako. Ils mangèrent dans un coin, sans déranger personne puis repartirent pour explorer Central. Asako marchait dans la rue, toujours avec la laisse de Kita dans la main, en fin d'après-midi, quand soudain quelqu'un la percuta. La force de l'impact la fit tomber par terre et la main qui tenait la laisse ce relâcha permettant a Kita de s'enfuir. Elle ne regarda même pas la personne qui l'avait percuté mais son louveteau en train de s'enfuir entre les jambes des passants.
-Au non, Kita...
Elle reporta son attention sur la personne qui la percuter. C'est un garçon, pas tres vieux qui porte un sac. Soudain quelqu'un fondis sur le garçon en l'aspergent de poivre. Quand il partie Asako regarda la personne qui a fait fuir le jeune garçon. Elle remarqua aussi que le sac que portait le garçon est maintenant celui de cette jeune fille. Car oui, c'est une fille. Une fille plus jeune qu'Asa' avec de long cheveux blond, plutôt fine.
-Je suis vraiment désolée, vous n’avez rien de cassé, j’espère ??
-Non ce n'est rien.
Asako ce releva est regarda vers l'endroit ou c'était enfuie Kita.
-Kita...
Elle regarda la jeune fille en face d'elle en réfléchissant a comment rattraper son louveteau. Puis elle eu une idée. Asako dit d'une façon un peu maladroite et pas vraiment tres sur d'elle.
-Euh, tu pourrais m'aider? Mon animal de compagnie c'est enfuie quand le garçon m'a percuté. Tu pourrais m'aider à le récupérer?
Revenir en haut Aller en bas
 

Touche pas à ma besace ! Feat Asako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une touche de déco
» [POST CLOS]La besace vide [ouvert]
» Touche pas à ça malheureux !
» premièrement, ne touche pas à tes aiguilles.
» Bloqué sur la touche "↑"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: STAFF :: Les Archives :: Anciens RPs-