On se cherche (pv May)



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 On se cherche (pv May)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: On se cherche (pv May)   Sam 14 Déc - 5:30

Alphonse, encore une fois, se retrouvait totalement seul dans les rues de Central. C'était à croire que son frère avait vraiment envie de le voir partir trèèèès loin. Mais il ne jugeait pas, il ne jugeait jamais. Alors il faisait comme il fallait le faire dans son rôle, c'est à dire obéir au héros et le laisser tranquille.

L'adolescent soupire doucement. Il ne pouvait en vouloir à son frère mais il se demandait ce que ce dernier tramait. En général, lorsqu'il était seul il faisait des bêtises. Alphonse devait être en permanence derrière lui pour rattraper ses bourdes et autre bêtises. L'armure géante s'arrêta au milieu d'une petite ruelle déserte et sûrement mal famée, mais il n'avait que faire des fréquentations de Central en ce moment.

Non, il s'inquiétait pour Edward et ses tendances suicidaire et hésitait à revenir là où il avait laissé son blond d'aîné. Certes, il risquait de se prendre un sacré savon par la suite mais la vie de son frère ne valait-elle pas ce sacrifice de sa part ? Il réfléchissait, s'inquiétait et commençait à stresser.

Il était d'ailleurs au summum de l'inquiétude et tremblait, faisant ainsi résonner dans la petite ruelle le bruit du métal de son armure. Puis il ne tint plus et se retourna avec hâte. Il allait retrouver son grand frère, allait lui en mettre une s'il s'était blessé et puis allait subir sans broncher les protestations de ce dernier.

Sa vie d'ange gardien non reconnu était bien difficile en plus du rôle de second plan qu'il avait à tenir. Alphonse, en cet instant, se croyait très bon acteur. Mais aux oubliettes les propos narcissiques, il devait retrouver Edward dans ce dédale de rues qu'était la métropole du centre.

Il se mit à courir, ses pas résonnant avec bruit dans les rues. Il n'aimait pas ce son qui lui rappelait de façon mesquine qu'il n'était plus humain. Mais il ne perdait pas espoir et pensait qu'ils retrouveraient leur corps, son frère et lui.

Soudain, une chose vint obstruer sa vue. Alphonse s'arrêta en catastrophe, manquant de perdre l'équilibre et de tomber. Ce n'était pas le moment d'avoir des empêchements ! Il devait retrouver Edward coûte que coûte ! Il soupira et retira la chose qui se trouvait sur son casque.

Il regarda la chose qui s'avérait être une petite bestiole bien étrange. Une sorte de chat noir et blanc. La bestiole gesticula et mordit le doigt du garçon. Ce dernier resta de marbre, attendant que la bébête se rende compte qu'il ne lui voulait pas de mal.

- Hé bien, soupira-t-il, que vais-je faire de toi, dit-il ensuite en posant l'étrange chat au creux de sa main.




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Dim 15 Déc - 6:06

Alphonse réfléchissait à ce qu'il allait faire de la petite bestiole étrange. L'accueillir malgré le fait qu'Edward ne voulait pas de chat ? Ou alors la laisser dans cette petite ruelle sombre, froide et hostile. L'armure frissonna à cette dernière pensée. Non, il ne pouvait pas faire ça ! Posant une main derrière son casque, il regarda encore une fois l'étrange chat, incapable de prendre une décision. Mais la générosité de l'alchimiste était plus grande que tout, aussi décida-t-il qu'il allait prendre soin de la petite bestiole même s'il devait mourir sous les coups de son frère.

Soupirant, à ce qu'il aurait voulut pouvoir sourire, il commença à avancer doucement dans la ruelle pour ne pas effrayer le petit chat au creux de sa main qui devait être drôlement désorienté. Mais il n'eut pas le temps de faire plus de trois pas qu'une petite voix vint perturber ses pensées paisibles. Cette voix était fluette, presque une mélodie si elle n'était pas si agressive.

L'alchimiste releva la tête en se demandant d'où pouvait bien venir cette voix. Il découvrit devant lui une petite fille habillée d'une bien étrange façon. C'était clair, elle ne venait pas de Central où la mode était aux longues et soyeuses robes et non à ces tenues exotiques.
La jeune demoiselle tenait dans ses mains des sortes de dague et était en position de combat.

Alphonse comprit qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Les gens ici n'étaient pas du genre à hurler comme ça et à sortir toute l'artillerie contre un parfait inconnu. Puis son cerveau fit le lien entre l'étrange fillette et l'étrange animal qu'il tenait au creux de la main.
Il dégluti, enfin, ça y ressemblait. L'armure géante fit un pas en arrière, il leva sa main libre en l'air en signe de paix, peu désireux de se battre avec une gamine.

Néanmoins, il avait positionné ses jambes dans une position qui permettait à la fois la fuite et l'attaque. Il tendit le bras où se trouvait le petit chat et parla d'une voix creuse, calme et douce.

- Je ne lui ferrais pas de mal. Range tes armes s'il te plait.

Non, il n'avait vraiment pas envie de se battre, surtout s'il savait que s'il revenait en pièces détachées Edward ferrait bien plus que de le tuer. Était il possible d'être soumit à ce point pas son frère ? Avec un frère colérique, téméraire comme Edward, oui.

- Je l'ai trouvé... Non, c'est lui qui m'a trouvé, dit-il en essayant de plaider son innocence à cette étrangère.

Une armure de deux mètres dix qui avait peur d'une gamine haute comme trois pommes. Mais il ne savait rien d'elle, elle pouvait très bien être une psychopathe en puissance ou alors une simple petite fille qui maitrisait les arts du combat.

- Je suis Alphonse Elric, se sent-il obligé d'ajouter.

Peut-être que le fait de savoir qu'il était le petit frère du redoutable Fullmetal calmerait la fillette. Rien n'était sûr, elle pouvait très bien aussi le massacrer rien que pour ça. Il se faisait vraiment trop de films...




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Dim 15 Déc - 12:45

Le fils Elric devait être un aimant à choses étranges car la gamine rangea aussitôt ses armes sans sourciller. Il fit de même en se redressant pour adopter une posture plus amicale. Il avait toujours l'étrange bestiole dans la main mais la gamine s'approcha et le chat sauta avec joie pour retrouver sa maitresse. Alphonse ne disait rien. Il regardait la scène, effacé, comme il avait tant l'habitude de le faire.

La gamine étrangère était heureuse, si heureuse que cela en devenait presque contagieux. Elle était joyeuse de retrouver son chat. Elle avait même fini, lui semblait-il, par l'oublier et rester dans ses délires. Alphonse aurait put profiter de cet instant pour déguerpir et aller voir son frère pour lequel il s'inquiétait grandement mais resta là. Il était comme fasciné par cette joie innocente. Ce sourire, ces mouvements, tout ce qu'il ne pouvait avoir.

Il demeurait figé par ses traits maussades, par ce casque, par ce corps qu'il n'avait pas voulut. Mais quand cessera-t-il de se plaindre sur sa condition qu'il ne pouvait renier ? Quand enfin acceptera-t-il de vivre dans ce corps immortel ? Quand décidera-t-il qu'il eut été humain ? Mais que cela est désormais fini ? Quand ? Fallait-il pour cela qu'une mort se déclare pour que son égocentrisme caché disparaisse, pour que sa cupidité grandissante s'étouffe ?
Alphonse ne savait pas. Il restait là, à contempler l'horloge de sa vie immortelle, il restait là à fixer cette aiguille qui n'avançait plus du tout.

Éternel personnage de second plan. Il ne pouvait en avoir marre tout de suite. Son vase était loin d'être plein. Le sera-t-il seulement un jour ? La bonté d'Alphonse était si grande qu'il était difficile de l'imaginer énervé pour quoi que ce soit. Il était le gentil petit frère pacifique qui se laissait marcher sur les pieds par tout le monde. un jour viendra où ces défauts prendront sa vie d'armure vide.

Une petite voix fluette le sortit de ses sombres pensées. Il ricane doucement, cela remplaçait son sourire la plupart du temps, en voyant la gamine se présenter. Puis il se senti gêné au même titre que cette May. Pourquoi ? il ne savait pas, mais peut-être était-ce parce qu'il n'avait pas l'habitude de recevoir des excuses d'autrui.

- Mais non, ce n'est rien. Tu ne pouvais pas savoir, dit-il pour essayer d'écarter cette gêne qu'il ressentait.

Le seigneur Alphonse était bon, trop bon même. Beaucoup auraient tiqué et se seraient fâché. Comme son frère par exemple. Mais il y avait énormément de chose qui le contrariait... Puis la gamine posa la question à laquelle Al ne savait jamais quoi répondre.

La transmutation humaine, en plus d'être un péché, était une infraction à la loi Amestrienne. Personne ne devait savoir ce qu'ils avaient fait avec Ed sinon ce dernier pourrait se faire retirer son titre d'alchimiste. L'armure ne savait pas quoi répondre à la question. Elle resta un instant immobile avant de décider qu'il n'allait pas donner de réponse.

- Dis moi, tu es perdue ? Cette ville doit être un vrai labyrinthe pour les étrangers, dit-il de son éternelle voix creuse.

Changer de sujet, quand on ne pouvait pas répondre à une question, était toujours la meilleure des choses à faire. Comme ça il ne mentait pas, ce qu'il détestait, et il pouvait aider cette fillette qui devait sûrement chercher quelque chose. Une gamine de dix ans, il le déduisait pas ses traits juvéniles, ne se baladait pas toute seule dans une ville aussi hostile que Central. et c'est lui qui disait ça ? Remarque, il était une armure immortelle, alchimiste et rompue au combat. il ne pouvait pas lui arriver grand chose.

Sauf peut-être de se faire tuer par Scar, ou un Homonculus, ou leur maître -il frissonne à cette pensée - ou encore son frère. Quoi qu'il battait ce dernier en combat singulier.




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Dim 22 Déc - 9:50

Alphonse croisa les bras, songeur. Cette fillette cherchait donc bien quelque chose. Il pouvait peut-être l'aider ? Qui sait, des fois que cela le concernait indirectement. L'armure ricane intérieurement. Elle devenait égocentrique ! Secouant la tête, le cadet Elric tourne sont regard vide vers la demoiselle qui semblait impatiente.

Il hausse les épaules et regarde ensuite au loin, vers la lumière de cette ruelle sombre. On pouvait voir au loin, et cela l'étonnait grandement, le QG de Central. A croise que de n'importe où dans cette ville on pouvait admirer le siège du gouvernement d'Amestris qui se donnait en spectacle jours et nuits tout au long de l'année. Alphonse n'aimais guère les militaires pour une raison qu'il ignorait encore. Mais le petit garçon restait muet sur ce sujet.
Car détester les militaires reviendrait à détester son frère et ça il ne pouvait pas !

Soupirant devant ses pensées plus que compliquées, le fils Elric reste un instant immobile, à ne rien faire. Juste à penser à comment il pouvait aider la demoiselle. Peut-être que lui servir de guide serait le minimum. Alphonse était trop bon. Aider son prochain, se servir en dernier, il faisait toujours des sacrifices et pensait rarement à lui.

- Si une idée te viens, dis moi. Je pourrais te servir de guide dans cette ville affreusement grande.

Encore un point qu'il n'aimait pas : la grande ville. Resembool lui manquait cruellement. La campagne, les vaches, le calme. Tout ceci n'existait pas dans cette ville en perpétuel agitation même la nuit alors que des psychopathes rôdent. D'ailleurs, en parlant de fou furieux, récemment, il avait entendu qu'un criminel hautement dangereux s'était échappé d'une des prisons de la capitale Amestrienne. Celle à côté du cinquième laboratoire, celui là même qui était fermé.

Cet homme, d'une carrure plutôt imposante, avait été jugé pour le meurtre d'une dizaine d'enfants. Il devait être mis à mort dans moins d'une semaine. Mais voilà, il avait prit la fuite une nuit et la police le recherchait. Pour l'instant, on n'avait pas vu une seule trace de son passage, les meurtres ne pleuvant pas encore.

Alphonse frissonna. Un dangereux psychopathe en liberté. Rien que ça... Et puis ce n'était pas comme s'il avait d'autres choses à faire comme protéger les arrières de son frère à cause de toutes ces personnes qui lui en voulait. Comment avait-il réussit à se mettre le monde à dos ?! Il ne savait pas mais il ne s'étendrait pas sur le sujet maintenant. Il aurait bien tout le temps de disserter là dessus plus tard.

Soudain, un rire se fit entendre du fond de la ruelle. Alphonse fit volte-face, inquiet. On ne pouvait jamais savoir ce qui allait sortir des tréfonds de central. Criminel ou fou furieux. En, tout cas, jamais rien de bon.

- Recule, dit-il à la demoiselle qui se tenait beaucoup trop près de ce rire à son goût.




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Mer 8 Jan - 17:14

Alphonse était prêt, il était prêt à en découdre avec cet évadé, ce tueur. Il laissa son regard sans émotion se planter dans la direction du rire. Ses mains positionnées de telle sorte qu'elle pouvait à tout moment décocher des coups magistrales, ses pieds écartés, ses jambes fléchies, l'armure était prête à se battre.

Elle connaissait toutes les techniques enseignées par son maitre, les tactiques d'auto défense. Al avait, en plus d'une très bonne maitrise des arts martiaux, la chance de savoir pratiquer l'alchimie. Certes, il était moins rapide que son frère car il devait tracer les cercles de transmutation mais à force d'enchainer les bastons, il avait apprit à tracer à une vitesse quand même impressionnante. Néanmoins, il n'avait pas de quoi marquer sous la main et il était hors de question qu'il ne relâcha sa position pour chercher une craie dans son armure.

May était derrière lui et elle avait intérêt à y rester. Il ne voulait plus voir personne mourir. Le cadet Elric réfléchit. Devait-il lancer l'offensive ou alors jouer sur la défensive ? Les deux tactiques étaient bonnes à prendre. Quoi que lancer une offensive avait pour faille de laisser la demoiselle sans aucune défense et il ne savait rien de leur ravisseur.
Oh qu'il détestait cela. Rencontrer tant de méchanceté gratuite dans le monde, certes c'était là chose normale mais tout de même. Il était pacifiste.

Alors il opta pour la défensive et laissa son regard balayer toute la ruelle, ne quittant pas l'homme au regard de psychopathe. D'ailleurs ce dernier sortit une arme blanche. Arme qu'il n'arrivait pas à distinguer dans la pénombre.
Soudain, l'homme disparu. Alphonse était surprit mais il comprit très vite que le tueur utilisait les coins d'ombre de la ruelle.

Il le chercha donc du regard. Mais ce dernier apparaissait et disparaissait comme s'il jouait à un jeu. Un cache-cache plus particulièrement. Son petit manège dura bien dix minutes. Il devait attendre, attendre que l'une de ses deux victimes relâche son attention. Mais voilà, ni l'un ni l'autre ne le fit. Alors il s'élança sur celle qui lui semblait la plus faible.

- May ! hurla Alphonse en se retournant pour parer un coup de machette du ravisseur.

Une entaille se fit dans son avant bras. Alala, Edward allait encore râler parce qu'il ne faisait pas attention à lui. Mais pour le moment il n'était pas question de faire attention à ça. Il fallait croire qu'aujourd'hui n'était pas un jour de chance pour lui...




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Ven 17 Jan - 13:21

La grande armure voulait encaisser les coups seul et ainsi protéger la fillette qui lui semblait de frêle apparence. Mais encore une fois, la fleur pouvait cacher le serpent et les apparences étaient trompeuses puisqu'elle démontra une sympathique maitrise des arts martiaux. Al s'inquiétait moins mais il persistait en lui tout de même une pointe de peur pour l'étrangère. En effet, lui était solide et immortel mais pas elle.

Le jeune garçon sortit une craie à une vitesse incroyable tandis que la Xénoise se battait avec la force d'un lien enragé. Il resta un instant, quelques secondes tout au plus mais elles pouvaient être fatales, à regarder avec admiration le corps si gracile de la demoiselle bouger avec grâce. Puis alerté par les hurlements du criminel, il reprit conscience et dessina rapidement un cercle sur la paume de ses mains.
Il se mit ensuite à courir en direction de l'homme qui, sonné par un magistral mouvement de la belle May, commençait à reprendre esprit.

Alphonse, calme d'apparence malgré la colère et la crainte qui coulait en lui, décoche un coup de pied avec force à cet évadé avant de frapper dans ses mains, la craie partait doucement, et de les plaquer sur le sol. Ce n'était pas de l'alchimie du niveau de son frère mais ça pouvait faire l'affaire.

Une cage se forma autour de l'évadé assommé une seconde fois. Elle n'était guère solide du fait que le matériaux utilisé fut le simple sol à peine pavé de la rue. Al soupire avant de regarder l'entaille sur son bras qui s'était agrandie. Il passe une main derrière sa tête puis la laisse tomber, dépité. Encore un savon, toujours à se faire engueuler pour des broutilles. Il se demandait s'il n'allait pas rester dehors plus longtemps, genre... trois jours.

Mais il fallait qu'il retrouve son frère ne serait-ce que pour s'assurer qu'il aille bien. La grande armure vide s'inquiétait pour ce téméraire de première. Il se tourne vers May et s’accroupit pour être à sa hauteur. S'il avait été humain, ou plutôt, s'il avait eut un corps de chair, Alphonse aurait sourit doucement en posant un regard doux et un peu inquiet sur la gamine.

- Tu vas bien ? demanda-t-il de sa voix creuse mais douce quoi qu'un peu inquiète.

[HRP: C'est pas glorieux, mais bon XD]




Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: On se cherche (pv May)   Mar 21 Jan - 16:04

Le ton qu'elle employa pour lui répondre le laissait sceptique de la véracité de ses propos. Mais pour une fois, Al allait fermer les yeux ne serait-ce que pour accélérer les choses. Ce n'est pas que la compagnie de la demoiselle l'inquiétait mais il commençait à se faire de plus en plus de soucis pour Edward et son tempérament téméraire voire suicidaire.

- Et vous, vous allez bien, Monsieur Alphonse ? l'interrogea-t-elle d'un air angoissé en fixant son bras touché.

Il soupira doucement. La grande armure vide posa une main sur son avant bras pour caché le trou qui pouvait révéler à la jeune et frêle demoiselle un secret bien trop violent. Il aurait voulu sourire mais il se contenta d'un regard doux à son attention.

- Bien sûr, ne t'en fais pas pour moi, je suis plus solide qu'on ne le croit, finit-il en riant, histoire d’alléger l'atmosphère.

Il redevint néanmoins sérieux en entendant l'évadé à nouveau prisonnier râler. Une question vint alors se poser à son esprit: Comment allait-il transporter ce meurtrier jusqu'aux autorités ? Il resta bien cinq secondes à chercher une solution avant que son intense réflexion ne soit coupée par une parole de May.

- On ne devrait peut-être pas rester ici ...

Elle avait raison. Et puis, il pouvait bien laisser l'homme ici et aller alerter les militaires au QG. De toute manière, le dangereux psychopathe ne pouvait guère faire quoi que ce soit sans sa machette qui trônait fièrement à au moins six mètres de là.
Alphonse se releva donc et fit signe à May de partir mais cette dernière avait déjà dû prendre l'initiative toute seule.

Il soupira encore avant de prendre la direction de la grand rue, suivant la petit Xénoise et son étrange animal. Une fois arrivé à l'avenue, il regarda l'enfant avant de lui faire un signe de la main tout en prenant la direction du QG de Central.

- Au plaisir de te revoir, cria-t-il pour dompter la foule.

Il savait qu'il n'avait pas à rester. May n'avait plus tellement besoin de son aide, sinon elle l'aurait demandé avant. Mais il se sentait néanmoins coupable de laisser la belle demoiselle ainsi, seule à affronter la rudesse de Central. Mais elle avait démontré qu'elle pouvait se défendre, alors il s'inquiétait un peu moins. Mais tout de même...

Et puis c'était quoi ce sentiment lorsqu'il repensait à elle ? Non ! Ce n'était tout de même pas... Impossible ! En si peu de temps ?!
Alphonse était amoureux...

[RP clos]