» Ordre de mission « |PV Jack Armuck|



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|   Jeu 26 Déc - 13:32


Une goutte tomba. Puis une deuxième.
En à peine quelques minutes, les paysages ensoleillés perdirent de leur éclat, et laissèrent place à un décor triste et brumeux. La pluie s’abattait sur la capitale, alors que le ciel était encore découvert il y a quelques minutes. À ces gouttes d’eau se mêlaient de fortes bourrasques de vent, ne manquant pas de rendre l’averse encore plus violente. Elle tombait, en masse, et battait bruyamment la toiture des bâtiments de Central. Le souffle du mistral associé à ce bruit continu créait une ‘mélodie’ bien étrange… Dehors, l’odeur du béton mouillé flottait dans l’air. Le mauvais temps rendit la circulation plus difficile ; beaucoup furent incités à se déplacer en véhicule. En outre, une légère brume s’était formée en ces lieux… Enfin, ça n’était pas étonnant avec toute cette humidité. Cependant, elle viendrait très vite à se lever si jamais le vent était trop violent.

Ces conditions météorologiques étaient bien entendues très fréquentes dans la région du Centre. Mais cette pluie qui avait déjà rythmé tout le début d’après-midi ne s’arrêtait point. On aurait dit qu’elle allait tomber pendant toute une éternité. Bien entendu, ça n’était là qu’une impression. Devant ce mauvais temps, bien des gens osaient pointer le bout de leur nez dehors. Même si ils étaient certes, moins nombreux que d’habitude. Parapluies, stores et autres abris de ce genre leur étaient bien utiles.

Cette voiture noire qui roulait prudemment, s’arrêta au carrefour, laissant passer plusieurs véhicules devant elle. À son bord, trois militaires, dont un qui était au volant. Ces braves gens comptaient parmi eux Riza Hawkeye. Cette jeune femme était assise à l’arrière, regardant calmement par la fenêtre les paysages urbains de la capitale. Ses deux mains posées sur ses cuisses, elle ne dit pas un mot. Sauf lorsque l’on lui adressait la parole bien sûr. Les deux hommes qui l’accompagnaient étaient des sous-fifres, des soldats qu’on avait choisi pour aider le lieutenant à mener à bien cette mission. Il s’agissait d’escorter un homme, Jack Armuck. Selon les rapports, c’était un chevronné de mécanique, qui passait son temps à travailler dans son atelier. Aux yeux de l’armée, c’était un homme important. Certaines personnes prévoiraient d’attenter à sa vie, en raison de sa liaison avec l’armée. Lui qui était d’une grande aide aux militaires ne devait en aucun cas mourir, selon les hauts-gradés.

Pour sa dextérité et ses capacités de tireur d’élite, Riza avait été choisie. Enfin, il ne s’agissait là que d’une simple escorte. N’importe qui pouvait s’en charger, du moment qu’il savait manier une arme à feu. Hawkeye était rarement demandée pour ce type de mission, elle fut donc anxieuse à ce propos : Y’avait-il réellement quelqu’un qui puisse vouloir attenter à la vie de ce fameux Jack Armuck ? Pour la blonde, la question restait en suspens…
-:-
« Lieutenant Hawkeye, c’est ici. »  

L’adressée posa son regard sur ce qui semblait être l’atelier du mécanicien.  Un bâtiment, monté de bois et de métal se dressait devant eux. Une enseigne disait très clairement qu’il s’agissait de « l’atelier Armuck ». Les trois militaires sortirent alors du véhicule, claquant la porte derrière eux, tout en observant les alentours. Hawkeye se contenta de lever les yeux vers l’enseigne, puis déclara calmement à ses subalternes de la suivre. La pluie tombait toujours, mais les soldats ne prirent pas la peine d'ouvrir leur parapluie. Dès qu’ils entrèrent, un tintement de cloche se fit entendre. À l’intérieur, une atmosphère inquiétante régnait ; tout était étonnamment calme. Seul le bruit de la pluie qui martelait le toit se faisait entendre. Le plancher qui craquait sous les pieds des militaires semblait prêt à céder sous leur poids. À cela s’ajoutait l’odeur du métal travaillé qui flottait dans la pièce. Toutes sortes d’armes et de métaux étaient soigneusement disposés sur des draps soyeux, et semblaient avoir été fraîchement fabriqués. On avait là bel et bien l’atelier typique d’un fabricant d’auto-mails. Mais où se trouvait donc le dénommé propriétaire, Jack Armuck ?  Riza ne tarda point à le ‘trouver’ tapis dans l’obscurité, qui accomplissait sa besogne avec talent. Il était assis, au fond de la pièce, mais on pouvait très distinctement voir que l’homme possédait des bras bioniques. Il demeurait silencieux, tout en assemblant des pièces métalliques qui constituaient la base d’une méca-greffe. La blonde cligna des yeux, puis s’avança avec un air plus autoritaire vers le mécanicien ; il fallait dire qu’il était quelque peu intimidant. Voilà donc ce dont à quoi il ressemblait de près. Ses subalternes la suivirent, tout en détaillant l’homme du regard. Leurs bottes battaient le plancher avec distinction, ce qui ne manqua pas de signaler leur présence.

Enfin, se tenant devant Jack Armuck, les trois militaires joignirent les pieds. Hawkeye plia ses bras derrière son dos, et déclara d’une voix forte :

« Bonjour, Lieutenant Riza Hawkeye, commença-t-elle, Vous êtes sans doute Jack Armuck ? demanda-t-elle en lui tendant le papier en question, Par la présente lettre, nous vous informons que nous  avons pour ordre de vous escorter. »  

La lettre, noircie d'une belle écriture cursive disait bel et bien que les trois militaires avaient pour ordre de mission d'escorter Jack Armuck. Où comptait-il se rendre ? Ça, Riza ne le savait pas encore. Tout ce qu'elle et ses sous-fifres avaient à faire, c'était de mener à bien cette escorte, et renforcer sa sécurité lors de déplacements en ville -ou en dehors-.

La blonde fixa son regard sur le mécanicien; cheveux bruns, homme d'âge mûr, mais surtout, deux imposants bras bioniques à la place de ses bras, de couleur quelque peu tape-à-l’œil (c'est-à-dire rouges), qui avaient été fabriqués avec grande minutie. Chaque pièce était soigneusement assemblée à l'autre; Riza pensa qu'il en était peut-être l'auteur. C'était un homme très habile de ses mains.    

Enfin, la jeune femme rabaissa ses pupilles foncées sur le papier qu'elle lui avait donné plus tôt :
« Veuillez déposer votre signature ici s'il-vous-plaît. »   ajouta-t-elle en posant son index sur le bas de la feuille.

Couleur d'écriture : #69346D


HRP : Voilà voilà, enfin posté ! :"3 Désolée pour la lonnnnnnnnngue attente Jack ! J'espère que ça conviendra ! c:


Revenir en haut Aller en bas
Jack Armuk
Mécanicien scientifique dérangé

avatar


MessageSujet: Re: » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|   Dim 5 Jan - 12:42

Le temps était particulièrement mauvais ce jour-ci, d'ailleurs Jack avait placé son plafond mobile afin de ne pas tremper son atelier extérieur, qui servait aussi de garage au point ou on en était. De nombreux prototypes de véhicules en tout genre était garé dans ce garage et justement Jack y travaillait actuellement.

Toujours très concentré, il avait déposé un large panel d'outils en tout genre pour ses construction, invention, réparation. Il avait tant d'objet que ses petites créatures qu'étaient ces, chimères de compagnie, sautillaient autour de lui en gargouillant, l'une d'entre elles, un peu plus grosse que la plupart des autres, passait son temps à proximité du mécanicien, posant certain outils à proximité e son maître avec sa gueule.

Les chimères était assez spécial, une espèce de petite créature un peu plus gros qu'un poulet, une gueule béante garnit de crocs, deux petits yeux cruel enfoncé dans son crâne, pourvu de deux petits bras ridicule qui n'avait presque jamais la moindre utilité pour l'animal, mais deux belle pattes postérieure qui maintenant son corps en équilibre avec une petite queue à l'arrière.

Jack n'entendit pas la porte de son atelier s'ouvrir, il n'était pas dans le magasin lui-même, mais au final les pas se rapprochèrent, d'ailleurs la plupart des chimère domestique de Jack, allèrent se percher ailleurs, non par crainte, mais par méfiance, seul celui aux côtés de Jack restait là, à renifler l'air, il sursauta sur place en voyant les militaire en grognant et remuant sur place.

Jack de son côté, mit de côté sa création, qui ressemblait plus à une arme à feu qu'à un automail, l'arme n'avait pas de forme vraiment définit actuellement, c'était imposant, et au vu de la taille, ça avait l'air d'être une arme tourelle pour un véhicule. il regarda d'abord les deux militaires, puis la femme qui, même pour Jack qui avait une case en moins, était une belle femme. Il répondit à la femme en se levant avec un large sourire, sympathique et pourtant, un brin étrange, une petite touche de folie persistait dans ses yeux.

- Moi-même belle demoiselle en uniforme... Une escorte? Une escorte... Ha ouiiii, c'est vrais, l'armée m'interdit de me déplacer hors de Central sans protection depuis... Depuis... Je sais plus en fait. Enfin c'est vrais que j'ai des gens qui ont tenté de me tuer ces dernières années... Avec les histoires d'Ishval, j'imagine qu'il y a du monde qui devait m'en vouloir aussi... Enfin peut importe, j'ai tout mon bagage de prêt, je dois faire un petit détour sur Ishval pour récupérer un minerais assez spécifique.

Comme à son habitude, Jack parlait pas mal et de manière assez peu aisé à suivre, sa folie travaillant toujours ses neurones de manières étrange, soudain il reconnu un grognement animal typique, sa chimère, avait fixé la femme depuis el début et c'était soudainement propulsé sur ses deux pattes arrières, gueule grande ouverte prêt à lui planter ses crocs à la gorge, ce qui serait extrêmement grave, car malgré sa taille, sa mâchoire était extrêmement puissante.

Alors que l'animal était en l'air, gueule ouverte, Jack l'attrapa dans sa main de fer, évitant à la femme de d'être blessé, comme quoi même s'il était frappadingue par moment, Jack n'était pas toujours un monstre, il se mit cependant tout bêtement à gronder la chimère qui remuait des pattes en gargouillant et bavant.

- Nonnnn... On ne mange pas la demoiselle, tu rentre dans le sac et tu m'accompagne, tu aura à manger plus tard monsieur. Désolé, surement ses instincts prédateur, il a  tendance à vouloir manger plus gros que lui. Passez moi ce papier, vite fait je signote et je vous suis.

Jack prit donc la papier qu'il signa, non avec un stylo, mais avec la pointe d'une visse qu'il trempa dans de l'encre et égoutta avant d'appuyer doucement sur le papier. Il reposa le substitut de stylo sur la table et prit un gros paquetage qu'il accrocha à son dos pendant que l'animal toujours présent sauta dans une poche sur le flanc de Jack. Alors qu'il se dirigeait vers la femme et les militaires, les bestioles grouillante dans l'atelier extérieur, pointèrent leur nez, des tas de ferrailles et des véhicules aux allures parfois étrange et rustique.

Les chimères domestique de JAck:
Spoiler:
 




I'm.... I'm... CRAZYYYYYYYYYYYYYYYYY Gyahahahahahahahahahahahahahahaha. This funny no?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|   Ven 31 Jan - 19:02




Ordre de mission

••••


Comme les rumeurs le disaient, Jack Armuck était un homme très sibyllin. Beaucoup le considérait avec méfiance, malgré qu'il soit rangé du côté de l'armée. Chose qui était compréhensible. Car personne n'arrivait à percevoir réellement la personnalité de ce chevronné d'auto-mails. Il parlait lentement, mais de façon peu distinctive. Bref, on avait du mal à le suivre. Dans son ton, on sentait que la folie le consumait. Ce qui lui passait par la tête nous était complètement inconnu. Il était imprévisible. Un personnage bien difficile à cerner quoi !

Jack Armuck possédait des chimères, qu'il élevait comme des animaux domestiques. Il y en avait de toutes sortes. De pauvres créatures hybrides sur lesquelles on avait réalisé diverses expériences... En temps normal, ces bestioles étaient confiées à l'armée, et étaient rabattues au statut de cobaye dans les laboratoires. Peut-être que les autorités avait fait une exception pour le mécanicien ? Quoiqu'il en soit, une chimère plus téméraire que les autres lâchait des grognements dans sa mâchoire imposante. Elle était de petite taille, mais sa dentition difforme et acérée montrait bien qu'elle n'était pas inoffensive. D'ailleurs, elle fixait depuis un certain temps le Lieutenant Hawkeye. La blonde l'eut bien remarqué en entrant, mais n'y prêta pas d'attention particulière pour le moment. Son écoute était attentive aux paroles du mécanicien, après tout :

- Moi-même belle demoiselle en uniforme... Une escorte? Une escorte... Ha ouiiii, c'est vrai, l'armée m'interdit de me déplacer hors de Central sans protection depuis... Depuis... Je sais plus en fait. Enfin c'est vrais que j'ai des gens qui ont tenté de me tuer ces dernières années... Avec les histoires d'Ishval, j'imagine qu'il y a du monde qui devait m'en vouloir aussi... Enfin peu importe, j'ai tout mon bagage de prêt, je dois faire un petit détour sur Ishval pour récupérer un minerai assez spécifique.

Riza haussa un sourcil. Ishval... Un lieu qui ravivait bien des souvenirs. Mais des souvenirs bien sombres malheureusement. Sur le coup, la jeune femme fut surprise; elle ne s'attendait pas à partir aussi loin. Les terres Ishvaliennes était situées dans une région du Sud-Est d'Amestris. Depuis le conflit de 1908, cette zone militaire était sous surveillance, et interdite d'accès aux civils. Pour l'instant, une partie du territoire avait été prise pour y fonder de nouvelles cités (bien entendu peuplées par des amestriens). Ainsi, la région d'Ishval perdit en superficie...

« Je vois. » déclara-t-elle tout simplement dans un hochement de tête.

Depuis combien de temps n'avait-elle pas remis les pieds dans cette région aride ? Cela faisait tout juste 5-6 ans. En fait, elle n'y était plus retournée depuis la guerre civile. Pas parce que cet endroit lui ravivait des souvenirs pénibles, mais tout simplement parce qu'elle n'avait rien à faire là-bas. Jack Armuck comptait y trouver un minerai bien spécifique, qui allait sans doute contribuer à la qualité de son travail. Celui-ci semblait savoir ce qu'il faisait; peut-être y était-il allé plus d'une fois ? Car Riza trouvait inconcevable d'entreprendre un long voyage pour revenir bredouille... Elle prit alors un air réfléchi : Si ses souvenirs étaient bons, il y'avait un train qui s'arrêtait dans une ville proche de la région.

Enfin, un grognement plus bestial que tout à l'heure l'extirpa de ses pensées.

C'était cette petite chimère, qui avait bondit sur ses pattes arrières, la gueule grande ouverte sur la blonde. Alors que le Lieutenant ( qui s'attendait bien à cela ) s'apprêtait à brandir son revolver, Armuck attrapa la bête d'une main, évitant ainsi à la militaire de blesser (voire de tuer) la créature... Les deux subalternes quant à eux, s'étaient aussi préparés à contre-attaquer : Leur main était déjà posée sur leur étui. Ils avaient de bons réflexes. La jeune femme fut enchantée de le constater. Cette dernière se redressa alors, abandonnant sa position de contre-attaque, tout en regardant le mécanicien gronder l'animal :


« En voilà un animal peu commode...  » constata-t-elle, en fronçant les sourcils.


« Vous n'avez rien Lieutenant ? Franchement, elle me fait froid dans le dos cette bestiole... » demanda l'un de ses subalternes.

« Ça tu l'as dis... » ajouta le deuxième.

Après que Jack en eut fini avec l'animal, il vint d'excuser vers les militaires avec un air presque navré.

- Nonnnn... On ne mange pas la demoiselle, tu rentre dans le sac et tu m'accompagnes, tu aura à manger plus tard monsieur. Désolé, surement ses instincts prédateur, il a  tendance à vouloir manger plus gros que lui. Passez moi ce papier, vite fait je signote et je vous suis.

Riza regarda l'homme, quelque peu confondue; voilà qu'il signât le document avec la pointe d'une visse maintenant ! Enfin bon... Pourquoi pas ? Quoiqu'il en soit, les rumeurs étaient fondées; cet homme était quelqu'un de vraiment étrange. La blonde récupéra la feuille pour le ranger dans son enveloppe respective, puis la plaça soigneusement dans la poche de son manteau noir. Elle sentit qu'une longue journée se préparait.

Dans l'atelier, on entendait toujours la pluie s'abattre sur la toiture. Central-City n'allait pas revoir le soleil avant un certain temps... Jack Armuck préparait ses affaires, sous l’œil attentif des trois militaires. La pièce était assombrie par le mauvais temps, et rendait l'atmosphère peu plaisante. En fait, Riza ne savait que penser de cet homme; il n'avait pas l'air bien méchant, mais il n'avait pas l'air généreux non plus.

Enfin, peu importe.

Elle mit de côté ses impressions, se rappelant bien qu'il s'agissait là d'une mission. Alors, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour la mener à bien. D'ailleurs, il fallait qu'elle contacte le colonel Mustang à propos de son voyage. C'était important qu'il sache où elle se trouvera; car l'escorte pourrait bien durer plus longtemps que prévu... Elle comptait sur Roy pour s'occuper convenablement durant son absence. De ce côté-là, elle avait de bonnes raisons de s'inquiéter !

-:-

Jack Armuck termina de préparer ses bagages. Il saisit alors son paquetage, tandis que la chimère domestique de tout à l'heure plongea dans une des poches du vêtement de son maître. Les sous-fifres ne furent point ravis à l'idée que cette bestiole viennent avec eux; cela s'afficha sur leur visage. Ce qui fut aussi le cas pour le Lieutenant Hawkeye, mais pour une raison différente que la leur :

« Nous allons devoir prendre le train qui part dans 15 minutes M. Armuck... -commença la blonde avec son habituel regard- Seulement, au cours du voyage, votre chimère devra être mise en cage pour des raisons de sécurités... -elle regarda brièvement au niveau de la poche du mécanicien, Vous comprenez ? »


Autrement, ce serait à l'encontre du règlement. De plus, cette chimère pouvait s'en prendre aux voyageurs, comme elle avait voulu s'en prendre à Riza. Bref, si il avait compris cela, on pouvait s'en aller. Tous quittèrent enfin l'atelier, la pluie s'abattant sur eux. Ils pressèrent le pas pour regagner leur véhicule, faisant entrer Jack en premier... Direction la gare donc.

-:-

La gare, grouillait de monde comme d'habitude. Chaque voyageur attendait calmement le départ de leur train, tandis que quelques soldats effectuaient leur habituelle patrouille. Ici, tout le monde était à l'abri du mauvais temps. Le sol, glissant, était sali par la boue. Ces traces ressemblaient à des empruntes de pas : Signe qui montrait bien qu'il s'agissait d'un lieu très souvent emprunté. L'odeur de l'humidité flottait dans l'air; chose peu agréable je vous l'accorde. La pluie tombait toujours, mais elle était beaucoup plus fine. La toiture, composée de fenêtres, laissait passer la lumière blanche du jour. Enfin, une voix annonça :

« Le train n°98838 à destination de Womiob va partir. Prenez garde à la fermeture des portes. »

Riza raccrocha le téléphone en poussant un long soupir. Elle venait de prévenir le colonel Mustang qu'elle partait quelques temps au Sud-Est du pays, et qu'ainsi il se verra tranquille pendant quelques temps. Il lui faisait confiance, et elle aussi (mais niveau paperasse, un peu moins). Elle coupa la conversation sur un « Bonne chance, colonel. Surtout, ne négligez pas votre travail. »

-:-

« M. Jack Armuck, c'est par ici s'il-vous plaît ! » déclara calmement le sous-fifre en l'invitant à entrer.

Les deux soldats invitèrent l'escorté à monter dans le train, tandis que Hawkeye les rejoignit derrière eux. C'était un compartiment spécial, réservé aux militaires et aux passagers de marque, d'où le fait qu'il n'y avait que peu de monde. La blonde jeta quelques regards suspicieux à droite, puis à gauche : visiblement, personne ne les avait suivis. Il fallait prendre des précautions avant tout... Mais, peut-être qu'elle se faisait trop de fausses idées. Ses subalternes allèrent s'asseoir, l'un en face de l'autre: Ce n'était pas la place qui manquait. Riza pensa à l'itinéraire; avec tous les arrêts, ce voyage demandait environ 5 heures, voire plus. Visiblement, Jack Armuck s'était déjà installé sur les banquettes, la blonde vint en face de lui, déposant son manteau sombre avec les bagages :

« Vous devez sûrement savoir que le voyage demandera plusieurs heures, n'est-ce pas M. Armuck ? À quand remonte votre dernière escale à Ishval au fait ? La zone est normalement, interdite d'accès aux civils, mais puisque nous vous accompagnons, ça ne posera aucun problème... » l'informa-t-elle en s'asseyant.


Elle tourna la tête vers le paysage défilant à la vitesse du train: Paysages pluvieux, tristes, et démoralisants. Les poignets serrés sur ses genoux, la jeune femme regarda la capitale, qui était déjà bien loin...

Bref, Riza ne dormira point pendant ce voyage.


••••


COULEUR PAROLES #69346D
©RIZA HAWKEYE
Revenir en haut Aller en bas
Jack Armuk
Mécanicien scientifique dérangé

avatar


MessageSujet: Re: » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|   Dim 4 Mai - 9:26

Jack regarda la jeune femme, en effet il lui avait fallu un certain temps avant de se rappeller qu'il ne pouvait guère quitter la vile sans protection, sous le couvert de l'armée et du à de nombreux acte passé et actuellement toujours perpétré il était la cible de certain étrangé à l'occasion, la raison? Plus que sa légère implication dans la guerre d'Ishval, l'on fait plus souvent référence à ses pratique malsaine sur les corps mutilé de certaine personne, de nombreux Ishval ayant écopé de sa passion pour la méchanique et l'anatomie humaine, ainsi que ses théorie bien souvent douteuse qui consiste parfois à retirer des organes pour les remplacer par autre chose dans le but d'y voir une potentiel réaction inattendue, autre que la rencontre 'un terrain favorable à un décès prématuré

La femme lui fit signer un papier qu'il s'empressa de signer à l'aide d'une visse, faute de stylos sous la main. Bien sur aux yeux des militaire, Jack paraissait être totalement déconnecté de la réalité, ou plutôt, il avait une façon de visionner le monde différente du reste du monde, ne vivant que pour sa passion la mécanique et l'étude du corps humains afin de découvrir les possibilité d'intégration d'automail.

L'homme signa donc avec sa visse puis il regarda Riza, cette femme avait un regard de femme autoritaire, ça Jack s'en rendait bien compte, mais ce n'est pas ce qui allait l'intimider, simplement il en prenait intérieurement note. S'occupant de ce qui l'entourait ainsi que de ses affaire, Jack pu sauver la gorge de la femme soldat de sa petite chimère de compagnie, il la fourra dans un sac ou elle se logea en grognant.

Cependant la femme lui expliqua qu'il ne pouvait se permette de transporter l'animal ainsi dans sa poche, pour question de sécurité et devait le mettre dans une cage afin d'éviter que celui-ci ne s'attaque à quelqu'un, ce qui paraissait toute somme logique, après tout, ne venait-il pas d'essayer d'attaquer la lieutenant Hawkeyes à la gorge?

LA dessus il s’exécuta, râlant du fait que cette cage allait prendre encore plus de place que prévu, laissant un gros os à rogner à la chimère afin que celui-ci reste calme durant le voyage. Une fois tous ses bagages vérifié et validé, il empoigna son sac dans le dos et une grosse valise attaché au sac, le tout était clairement lourd, mais l'homme avait l'habitude de tirer sur ses muscle pour travailler, par conséquent il avait de l'énergie et de al force à revendre, sans compter le poids en métal qui lui servait de bras.

Ayant suivit la femme et les deux soldat dans une pluie battant, bien heureux que ce soit en voiture et non à pieds, cela aurait été plus qu'agaçant de devoir y aller à pieds. Suivant la femme, il regarda la gare en marchant, celle-ci semblait intrigué par le personnage qu'était le mécanicien,m ais il n'en tint pas plus compte que cela, ne voulant guère s’embêter de ce genre de détail inutile.

Le faisant monter dans le wagon réservé au personne de marque et aux militaire, la première chose qu'il nota, ce fut le calme, bon sang que cela paraissait agréable pour l'homme, lui qui détestait le chahut des gens, les cris d'enfant l’empêchant de réfléchir tranquillement, il s'installât sur la banquette tranquillement, se contentant d'être un simple passager, dans un wagon pour une fois, sans gène sonore

- Certes oui mademoiselle... Je le sais bien pour avoir déjà fait le voyage par le passé. MA dernière? Hmmmm j'y ai plus mis les pieds depuis quelques temps je suppose, mes souvenir les plus marquant furent mon implication à la guerre, je manquais cruellement de revenu il me fallait donc trouver un travail, bienheureux que l'armée mais accepté... Cependant, ça m'a suffit, je suis un homme d'atelier, le combat, les guerres tout ça ce n'est pas pour moi, certain doivent trouver étrange, que moi qui suis un artiste des des automails de guerre ainsi que des véhicule blindé de destruction n'apprécie pas s'impliquer dans les combat, mais comme dit... Chacun son domaine, certain sont la pour répandre la mort, moi je suis l'artiste qui créer les armes... en échange de revenu conséquent, je ne facture pas mes oeuvre pour un bol de riz, après tout, ne dit-on pas, le seul dieux, c'est l'argent, sans ça, je ne pourrais probablement pas exercer mon art.


En effet, Jack voyait la mécanique comme un art, même si il savait qu'il créait des engins de mort, des armes de destruction, mais au final, c'est ce qui l'attirait le plus dans son travail, créer des engins toujours plus meurtrier, pourquoi? Aucune explication n'était à donner, c'était ainsi, Jack n'avait pas de raison à donner en de hors du fait, qu'il aimait cela.




I'm.... I'm... CRAZYYYYYYYYYYYYYYYYY Gyahahahahahahahahahahahahahahaha. This funny no?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: » Ordre de mission « |PV Jack Armuck|   

Revenir en haut Aller en bas
 

» Ordre de mission « |PV Jack Armuck|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ordre de Mission
» Ordre de Mission
» [Mission 003 - réussie] J'ai toujours rêvé d'être agent secret
» [Février 1755 - Pré-Odyssée] Premier ordre de mission ! Le dieu des rêves à l'épreuve
» Ordre de mission : Dévaliser la boutique. Complice : Caelia. | Caelia Avery [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: STAFF :: Les Archives :: Anciens RPs-