Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    Dim 10 Aoû - 15:04

"Un homme d'une cinquantaine d'année est transféré d'urgence à l’hôpital. Il s'est blessé alors qu'il voulait bricoler dans son atelier et sa plaie ne se soigne pas malgré la désinfection que sa femme lui avait fait. Il viendra dans quelques minutes, soyez disponible mademoiselle Adams"

Voilà le message que ma transféré mon collègue qui accompagné l’ambulancier. Je raccroché le combiné du téléphone en soupirant, encore un patient dans un état grave, où du moins, je le sentais. Bon, je devais préparer sa suite une fois présent dans le bâtiment. Je me tournais donc vers un carnet où l'on inscrit les chambres occupés pour savoir quelle chambre et disponible. Mh, vu que c'est une urgence, on regarde les chambres qui sont plus proches des blocs opératoires. Alors je feuillette le carnet pour trouver une chambre dispo près d'un bloc, et la chambre 23 est dispo. Tant mieux. Je me chargeais donc d'apporter le lit de la chambre vers l'entrée pour qu'on le transfère rapidement.

Quelque minute plus tard, le patient apparu, dans une chaise à roulette,un petit costauds,assez large d'épaules et barbu. Il est accompagné de mes collègues, qui l'aide à le porter sur le lit. Je le conduisis dans sa chambre en écoutant ce que mes collègues savaient sur le cas du patient. Apparemment, il y a quelque jours, il a fait du bricolage dans son atelier, il était en chausson et il avait marché sur un vieux clou qui traînait par terre depuis longtemps. Ce clou est bien rentré dans le pied et il avait affreusement mal dès que sa femme lui avait aider à enlever le clou de son pied et elle avait pris le soin de bien désinfecter la plaie. Mais depuis jour plus tard, la plaie n'avait pas bien cicatriser et il continuait d'avoir mal. Mes collègues ont observés la plaie mais elle semble en sales états, ça caché une grosse infection comme le pied était rouge et enflé. C'est pour cela qu'il a était transféré ici.

Donc j'allais faire ma petite analyse de la plaie. J'arrivais d'abord dans la chambre et mis le lit en place dans la pièce. Je partais ensuite chercher le nécessaire pour observer la plaie. Il s'agit d'un masque, de gants, des produits nettoyant et désinfectant et une lampe. Je revenais donc dans la chambre, j'accrochais le masque au oreille puis je mettais les gants. Après avoir demander au patient d’enlever sa chaussure et sa chaussette, j'observais la plaie. Mh effectivement , ce n'était pas beau à voir, et je crains que c'est vraiment une infection grave. mais bon, je vais désinfecter avec un produit qui agit efficacement, d'ici demain, si aucun résultat n’apparaît, je crains qu'il faudra amputé. Le pauvre patient n'arrive même plus à marcher. Donc j'essaye mon désinfectant pour le moment.

Le lendemain, j'observais à nouveau le pied du patient et malheureusement, rien n'avait changé. Quand j'annonçais qu'il fait amputé le pied, j'ai cru qu'il allait s’évanouir. C'est la seule solution sinon la bactérie allait se propagé dans le reste du corps par le sang. Il fallait donc faire très vite. Mais le patient me demanda qu'on lui installe un auto-mail à la place du pied pour qu'il puisse marché encore normalement. C'était donc ma mission du jour, je me rendis alors dans la salle des employés et chercha des ateliers qui font des auto-mails rapidement. Je tombais sur un atelier qui pouvait me faire un auto-mail rapidement, je donnais donc tout les renseignements sur le patient pour qu'il puisse faire leur auto-mail après. Bon maintenant il fallait attendre le jour j, en prenant soin du patient.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    Lun 11 Aoû - 17:19

    L'automail d'un pied n'est pas difficile à réaliser. La connectique est assez simple et les articulations se limitent aux doigts de pieds et à la cheville. Le plus long était d'ajuster la taille des pièces. Et bien évidemment la pose sur le patient.

    Winry avait reçu la commande trois jours auparavant. Une infirmière l'avait appelée dans la matinée pour lui commander un automail pour un patient prêt à se faire amputer. La mécanicienne s'était immédiatement mise au travail après avoir noté les mensurations, le poids et la taille de l'homme. Ce ne devait pas être très difficile à réaliser. Elle avait passé l'après-midi à préparer la forme de la prothèse et les articulations, ainsi que tout l'appareillage qui rattacherait le membre au corps du patient. En somme, la base métallique fut terminée en milieu de matinée, après une courte nuit.

    La seconde journée, elle s'occupa de tout ce qui concernait la connectique et l'assemblage. Vu le gabarit de l'homme, il devait avoir une certaine activité physique, il fallait des câbles capable d'un débit d'énergie assez élevé mais pas de trop pour un homme de son age. L'assemblage ne prit pas le plus de temps. La blonde s'occupa principalement de la prothèse, mais les finissions devraient se faire directement sur le patient. C'était un premier automail, il n'avait pas la base pour fixer directement un membre à son corps, il faudrait lui installer ça sur place.

    Le soir, la jeune fille était monté dans un train après avoir dit au revoir à mamie Pinako. Direction l’hôpital de Central. Et de Resembool à Central, ça fait une sacré trotte. Sans parler de ces fichus sièges inconfortables dans les wagons ! Quel supplice pour son fessier délicat !! Elle avait passer sa nuit dans le train pour arrivé le matin à la gare de Central. Elle avait mit un moment à se lever. Le dos en compote.

    Winry ne prit pas le temps de visiter la ville, elle était déjà passer dans le coin après tout. Et la mécanicienne commençait à bien connaitre le chemin de l'hosto. Et grâce à qui ? Grâce à ces deux guignoles de frères Elric qui lui servaient d'amis d'enfance...
    La jeune fille se retrouva bientôt devant la bâtisse. L’hôpital était un établissement impressionnant. La première fois qu'elle l'avait vu, Winry s'était souvenu pourquoi Central était une ville des plus importantes d'Amestris. Elle entra et se présenta à l'accueil. Après l'avoir fait poireauter pas moins de dix minutes, la secrétaire confirma que oui, elle devait bien poser un automail à un patient. La blonde sentit que ses nerfs allaient lâcher. Après la nuit pourrie dans ce train pourri qu'elle avait passé, si en plus le personnel avait l'idée de jouer avec son système nerveux... elle allait se fâcher...

    Enfin, on lui donna le numéro de la chambre où elle devait aller. Elle remercia la secrétaire avec toute la plus mauvaise foi du monde et commença à monter les escaliers. Quand elle serait de retour chez elle, elle allait dor-mir. La mécano entendait déjà son lit l'appeler de sa chambre à Resembool. Comme elle avait envie de lui ce matin, vraiment.

    Cet instant d'égarement, Winry ne remarqua pas le parquet lustré en haut des marches. Peut-être un peu trop lustré. Suffisamment lustré pour qu'elle glisse dessus ? Il fallait croire. Se sentant partir en arrière et son pied monter dans les airs, elle eut le temps de protéger son matériel de ses bras et de laisser une petite pensée s'échapper de son esprit. "C'est une mauvaise blague, n'est-ce pas ?"
    Elle dévala les escaliers dans un magnifique roulé-boulé digne des plus grands cascadeurs de l'histoire. Meme si, dans l'action, elle poussa un hurlement typiquement féminin et suraigu alors que le rez-de-chaussée lui tendait les bras.

    Ses lèvres rencontrèrent amoureusement le sol, elle s'étala de tout son long sur le parquet. C'était définitif, elle voulait son lit !
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    Jeu 14 Aoû - 13:30

Ca y est, c'est le grand jour pour le patient. Nous avons déjà amputé son membre malade et nous attendons donc sa prothèse. Je me dirigeais donc vers sa chambre pour emmener dans les locaux, son plateau du petit déjeuner. J'en profité aussi pour jeter un coup d’œil pour voir si la cicatrisation est toujours bonne. Je pris donc le plateau après avoir signaler que la prothèse n'allait plus tarder à venir. En sortant de la chambre, j’entendis un boum venant des escaliers. Je me dirigeais donc vers le lieu en me demandant qu'est ce qui a pu tomber. Arrivée au sommet des marches, je vois une jeune demoiselle, étaler par terre. Je posais mon plateau par terre et descendis les marches, deux par deux:

-Mademoiselle, vous n'avez rien ? demandais-je en me penchant vers la jeune fille.

Je fis tout d'abord les premiers gestes pour vérifier si elle ne s'était pas casser quelque chose. Heureusement, rien de casser. Je pris la main de la fille pour l'aider à se lever. Une fois qu'elle était lever, j'observais ce qu'elle avait dans la main, c'était la fameuse prothèse.

-Ha c'est vous qui nous apporté l'automail ! Bonjour je suis l'infirmière en question qui s'occupe du patient auquel on doit poser sa prothèse. Rassurez moi, elle n'a rien de casser lors de la chute ?

J'allais récupéré le plateau que j'avais laissé en haut de l'escalier, avant que quelqu'un tombe en glissant dessus. Ensuite je demandais à la jeune fille de me suivre jusqu'au local pour que je puisse déposer le plateau. Ca lui fera une petite visite en même temps. Bien que ce soit le lieu idéal pour visiter. Arrivée au local, je la présente rapidement à mes collègues. J'en profitais aussi pour demander à mes collègues quel matériel utilisé pour la pose de la prothèse. Je rassemblais tout et parti en direction de la fameuse chambre en prenant garde à ce qu'elle me suive, pour ne pas qu'elle se perde.

J'entrais dans la chambre du patient et lui dit avec un grand sourire:

-Vous voyez M. Simon, l'auto-mail n'a pas traîner!

Je m'approchais du patient et commença à préparer le terrain pour la jeune fille afin qu'elle lui mets l'auto-mail. Une fois prêt,je me tourne vers elle et lui dit:

-Voilà c'est à vous, vous pouvez poser la prothèse. Mais je reste avec vous pour vous assistez. Même si je ne suis pas experte en la matière.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    Ven 29 Aoû - 12:22


    La jeune fille se releva d'un bond et sourit maladroitement. Oui, oui, l'automail allait bien, il en faudrait plus, bien plus, pour en venir à bout. Elle songea qu'elle avait appris à faire des automails de plus en plus solides... Mouais, ça arrivait parfois Edward de se rendre utile, mais évidemment, ça, elle ne lui dirait jamais.

    Winry se présenta plus convenablement à la jeune infirmière et la suivit dans divers couloirs jusqu'à une salle où d'autres médecins prenaient une pause. Là, la jeune femme revint avec tout le matériel pour l'opération. La blonde aperçut le regard de ce qui semblait être un stagiaire. Elle retint un rire en le voyant se décomposer sur place. Eh oui, le matos pour une pose de membre mécanique relevait un petit peu de la boucherie. Et c'était douloureux. Elle suivit l'infirmière, une certaine Deborah d'après son badge, jusqu'à la fameuse chambre où attendait le patient. Winry arriva devant l'homme. Il était bien bâtit, et semblait en forme pour son âge. Mais arrivé au niveau de la jambe, il y avait un bout de lui de partit. Oh, ce n'était pas la première opération de la mécanicienne. Mais voir un homme mutilé ne laisse jamais de marbre et il ne faut jamais le montrer. C'est un métier que Winry ne pourrait pas faire si elle ne savait pas mettre ses sentiments de coté. Elle se pencha vers lui et sourit.

    - Bonjour Monsieur ! Je m'appelle Winry, c'est moi qui ait préparé l'automail que nous allons vous poser dès maintenant !

    Elle lui expliqua rapidement que ce sera compliqué de marcher avec au début, mais qu'elle avait adapté le pied pour qu'il puisse aller sur n'importe quel terrain, et que le patient pourrait même porter des tongs. Elle lui précisa avec une moue légèrement menaçante qu'il était solide mais pas indestructible et qu'il fallait en prendre SOIN ! Elle ne mentionna jamais l'opération, ne parlant que des côtés positifs, des désavantages de l'appareil, des précautions  prendre, pendant que Deborah préparait le futur charcutage.

    Evidemment que Winry n'en parlait pas, elle se voyait mal annoncé avec un grand sourire : vous allez souffrir, vous allez beaucoup souffrir ! Car oui, les opérations se font à vif. Lorsque le patient à mal, les muscles se contractent, les nerfs sont à vif, on les repère mieux et il est plus facile de poser la prothèse. Elle enfila son masque, ses gants, en tenant de nouvelles paroles rassurantes pour l'avenir de l'homme. Elle se tourna alors vers l'infirmière en se saisissant d'un scalpel.

    - Ca ne va pas être agréable, mais je vais avoir besoin de vous.
(vraiment désolée pour le temps de réponse ><)
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    Mar 21 Oct - 15:53

Je souriais aux explications de la jeune fille, elle était claire et explicite. C'est une bonne chose qui mettait vraiment le patient en total confiance. C'et une des techniques d'infirmiers que Winry applique bien car, pour l'opération, c'est plus favorable. Même si Monsieur Simon va vite désenchanter, comme l'opération est très douloureuse. Voyant que Winry aller commencer, j'enfilais aussi mes gants et mon masque pour pouvoir l'aider. Elle se tourna vers moi avec un scalpel en main.

- Ca ne va pas être agréable, mais je vais avoir besoin de vous.

-On y va alors! répond-je

Donc pendant que Winry manipuler pour mettre en place l'automail, j'étais à coté pour soit l'aider soit pour réconforter le patient qui souffrait le martyr. Il hurlait, il se débattait. Il nous donnait du fils à retordre, mais bon j'essayais au mieux de contrôler ses gestes pour que Winry puisse travailler dans de bonnes conditions, ce qu'il n'était pas évident. Mais on lui laissait quelque temps de pause, sinon le cœur va lâcher, et c'est pas le but. Puis après quelque temps de pause, on reprenait l'opération pour enfin la terminer au milieu de l'après midi.

J'allais rapidement chercher de la morphine pour calmer les douleurs. Je demandais quand même à la pro si ça ne ferait rien par rapport à l'automail. Puis une fois les derniers soin effectuer, je sortis de la chambre avec Winry pour aller en salle café.

-Pouah, il était rien douillé! dis-je en riant.


(Désolé de l'attentes et la mini réponse ;/ )


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mutilation entraîne une pose d'automail [ Avec Winry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» Ticket pour pose de MS
» Voler le Log Pose !
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Central :: Lieux Annexes :: Hôpital-