Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin
L'ignorant

avatar


MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   Dim 28 Déc - 13:18

Edwin avait froid, très froid. Elle vivait depuis peu avec sa colocataire, faire du charme dans cette auberge-là ne fonctionnait pas pour avoir des réductions. Du coup, il fallait bien rapporter de l'argent pour payer tout ça. Trouver un travail aurais été la solution. Mais être enchainé a un patron très peux pour elle, surtout que les rares fois où elle avait postulé on lui avait dit de retourner à l'école. Heureusement, son nez et ses pommettes rougies par le froid agrémenter d'un joli sourire faisait qu'il était assez facile de trouver de la nourriture gratuitement. Il lui fallait un pigeon pour se faire entretenir, sans aucun doute. Assez vieux de préférence pour être sur le testament. Mais dans un sens l'idée d'être touché par un vieux lui donnait des frissons d'horreur.

La blonde souffla dans ses mains créant un petit nuage de vapeur. Puis remit ses gants rouges sur ses petites mains aux doigts bien rouges. Elle ne les sentait presque plus. Heureusement elle avait déjà raflé une belle somme en argent et montres qu'elle pourrait écouler facilement. Maintenant elle cherchait quelque chose qui lui permettrait d'entrer facilement à la bibliothèque des militaires, celle qui était réserver aux alchimistes d'état. Il lui fallait une montre en argent, alors elle pourrait se faire passer pour Edward Elric, et espérait enfin avoir des renseignements sur les déplacements de celui-ci. Il semblait constamment en vadrouill, un vrai globetrotter ce type.

La blonde regarda ses genoux nus, acheter un collant épais serais une bonne idée vraiment. Ne portez que ses chaussettes dans ses bottes rouges n'étaient pas suffisantes pour l'isoler du froid. Elle réajusta son manteau noir, et son écharpe longue a la couleur vermillon. En rouge et noir !!!

Non, il ne valait mieux pas chanter, ce n'était pas très discret. Pourquoi avait-elle aussi froid ? Elle ne savait pas, sans doute pour les mêmes obscures raisons qu'elle se déshydratait vite en été. Ainsi, elle marcha, il valait mieux rentrer. Elle avait suffisamment d'argents pour payer l'auberge pour la semaine.

Soudain, son regard fut attrapé par un éclat argenté plus loin. Elle ne voyait pas le visage de l'homme à l'habit militaire sous un manteau noir et une écharpe clair. Tout ce qu'elle voyait, c'était cette chaîne argentée qui se balançait au rythme des pas de celui ci. Alors en un rapide détour, marchant le nez dans son écharpe, les bras croiser autour d'elle-même, elle alla au-devant de sa cible. Malgré ses doigts engourdit, cela se fit très vite, elle le frôla à peine. La chaleur de cet inconnu l'irradiant un court moment alors que sa main gantée se refermait sur la chaîne, tirait sans que l'homme ne le sente, la montre a gousset fut déloger de la poche, l'attache sauta, et elle dissimula l'objet sous son bras continuant sa route. Il avait un sac à la main, il ne prendrait pas la peine de lui courir après à travers cette foule. Puis il pourrait en redemander une de montre non ?

Marchant à pas cadencer pour se maintenir au chaud, la jeune fille tourna sur la gauche, en regardant la montre ou se trouvait cet étrange dragon. Enfin une montre d'alchimiste ! Montrer cette montre serais son passe-droit pour les archives et les lieux où se trouvait Edward Elric.

Elle s'arrêta et regarda autour d'elle, mince une impasse. Décidément, cette ville était grande et bourrer de cul de sac comme celui-ci. Pourtant en elle-même, il n'était pas difficile de se diriger dans cette ville. Elle soupira, rangeant la montre dans sa poche. Bah ce n'était pas grave. Elle allait changer de chemin. Elle prendrait au pire le bus...

Edwin tourna sur elle-même, faisant légèrement voler sa jupe rouge et son manteau noir et se figea, là à l'entrer de la ruelle.


L'homme avec le sac, avec ce manteau noir, cette stature bien plus imposante que la sienne. L'uniforme militaire. Mais comment avait, il réussit à la suivre, surtout sans qu'elle ne s'en rende compte ? Minute, cette peau blanche, ses yeux perçants, ses cheveux noirs... Non !!! Ce n'était pas lui. Enfin elle voulait dire LUI ! Que faire... Quel comportement adopter... ? Elle ne savait pas, elle se retrouvait face à Roy Mustang ! Alors elle le regardait en silence de ses grands yeux dorer. Le vent soufflant, et de léger flocon de neige commençant à tomber en cet hiver glacial. Son écharpe voletant derrière elle, et découvrant d'avantage son visage...



Journal de bord
Image complète de l'avatar:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Edwin
L'ignorant

avatar


MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   Mar 20 Jan - 4:42

La petite voleuse était pétrifiée, le détaillant des yeux, si ses yeux avaient pu être à rayons X, elle l'aurait déshabillé du regard au sens propre. Il était là, devant elle. Trop canon pour être vrai ! Elle avait volé son idole ! Impardonnable, enfin quoi que. La jeune fille en plein dilemme intérieur réagi alors à la réplique du brun.

« Ho... Est-ce là une invitation ? »

L'air narquois et à la fois intéresser, elle fit pendre la montre par la chaîne, celle-ci se balançait légèrement, puis tourna sur elle-même. La blonde fit alors passer sa seconde main devant l'objet qui disparut totalement. Comme par magie.

« Je vais la garder alors encore quelques petites heures dans ce cas-là. »

Elle pouvait bien la lui rendre et en voler une à un alchimiste moins alerte. La voix de la jeune fille était plus calme et douce qu'un certain blondinet qui partait toujours dans les extrêmes. Plus sensuel aussi. Et cela semblait naturel. Elle se déplaça alors, marchant vers lui, mais avec lenteur, mesurant chaque geste visiblement, sans le quitter des yeux. Elle ne craignait pas le feu de l'alchimiste, il ne pourrait pas la brûler vu qu'elle contrôlait pour sa part l'eau. Mais cela, il ne le savait pas. Le brouhaha de la rue derrière l'homme semblait avoir disparu, ne laissant que le bruit de ses pas résonner à ses oreilles. Le vent soulevant ses mèches de cheveux dans un mouvement fluide et répétitif à chaque pas, ses jupes rouge glissant sur ses cuisses rosies par le froid. Le temps semblait distordu avec cette rencontre inattendue pour les deux protagonistes. Puis arriver à porter du brun, elle leva la main et « claqua » celle tendue de l'homme vers le haut.

Puis Edwin entra en contact physique avec l'homme. Audacieuse, elle l'enlaça par la taille, se collant à lui, si chaud ! Et cela malgré le froid qui mordait le manteau et l'uniforme de celui ci. Elle ferma les yeux. Enfin, elle le rencontrait, cet homme si mystérieux. Si courageux. Si classe et gentleman. Comment réagir face à lui. En fait cela se fit naturellement comme avec tous autres hommes luis plaisant un minimum pour les plumer. Bien que là, ce n'était pas son intention, juste passer le plus de temps possible avec lui dans la mesure du raisonnable. Et retenir en otage la montre de celui-ci le temps d'un dîner lui paraissait raisonnable.

« Je vous la rendrais tout à l'heure. Pour le moment, j'accepte votre invitation à dîner. Monsieur l'Alchimiste du feu. »

Il sentait l'eau de Cologne, les cendres, le feu, et d'autre fragrance du à la journée passer. Il sentait la cigarette aussi, quelqu'un dans son entourage fumait cela ne faisait aucun doute. Edwin profitait au maximum de le toucher, même si cela ne semblait être qu'un câlin anodin.

Mais a contre cœur elle le relâcha et se recula, cela n’avait duré que quelques secondes tout au plus, puis elle lui prit la main, le forçant à tourner sur lui-même, elle le tira vers la sortie de la ruelle. Ça tombait bien elle mourrait de faim. Et manger en compagnie de l'homme qu'elle admirait le plus ne se refusait pas n'est-ce pas ? Surtout si c'était au chaud et que c'était lui qui payait bien sûr.



Journal de bord
Image complète de l'avatar:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Edwin
L'ignorant

avatar


MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   Lun 2 Fév - 14:24

Edwin avait cru un instant qu'il revenait sur sa proposition puis lui avait souri quand il lui dit qu'il l'emmenait dans un endroit pour mieux se connaître. La vague menace, elle la balaya de la main.

S'accrochant au bras du brun, elle le suivit dans cet endroit charmant. Il faisait chaud, c'était agréable. Quand ils eurent leur table, elle retira ses gants, ouh ! Cela se voyait qu'elle avait passé la journée dehors, ses doigts étaient aussi rouges que ses gants ou presque. Elle retira son manteau et le mit sur le dossier de la chaise. Elle portait dessous un pull noir à col en V avec une silhouette de chat rouge dessiner dessus. Elle retira aussi son écharpe dénudant un peu ses épaules. Elle réajusta rapidement ses vêtements, puis s'assit en passant les mains sous sa jupe pour ne pas la froisser. Le pull étant prêt du corps, Mustang eu une nouvelle fois la preuve que c'était bien une jeune femme. Taille fine, petite poitrine rebondie. Sans aucun doute, la confusion avec un autre blondinet n'était plus permise.

Elle observa un certain temps le menue. Concentrer, elle fronça légèrement les sourcils puis sourit, et se tourna vers le serveur qui attendait

- Je vais prendre, une salade norvégienne, avec un steak, cuisson bleue, légume pour l'accompagnement. Puis une part de tarte aux pommes et une coupe de salade de fruit. Merci.

Le serveur cligna des yeux, elle avait commandé pour elle seule ? Il repartit sous le regard du trou noir a la place d'un estomac. Puis elle sentit observer et reporta ses yeux dorés sur le beau brun et lui sourit. Sourire qui s'agrandit a la question de Mustang.

- C'est terriblement impoli de poser des questions à une dame. Vous devez attendre qu'elle parle d'elle-même. Auriez-vous oublié les bonnes manières ?

Elle mit sa main devant sa bouche pour rire, faisant tinter deux bracelets dorés. Puis elle rabaissa ses mains, les faisant disparaître de sa vue, sans doute dans le but de se réchauffer, elle avait dû les mettre entre ses genoux. Elle frissonna, oui sans aucun doute et comme elle ne portait pas de collant, bah, il faisait un peu froid encore pour elle.

- Je suis contente d'avoir traînée un peu plus dehors finalement, j'ai pu vous rencontrer en chair et en os. Depuis le temps que je voulais voir en vrai le colonel de flamme.

Son entrée fut apportée et elle se saisit du couteau et de la fourchette dans le but de se restaurer. Elle n'avait rien avalé de la journée. Cela lui ferait du bien. Elle semblait radieuse d'être en sa compagnie. Elle se rendit compte alors qu'elle n'avait pas vraiment de sujet de conversation. Et si certain homme trouvait charmant sa façon de parler pour ne rien dire, il n'en était pas le cas de tous, et elle ignorait si Roy en faisait partie ou pas. Puis elle se rappela de l'attitude qu'il avait en marchant. Elle n'avait pas vu son visage quand elle l'avait volé. Et le regrettait un peu.

- Est-ce que vous allez bien ? Votre démarche était morose tout à l'heure, il m'a semblé.

Elle passait du coq à l'âne, changeant continuellement d'expression. Un livre ouvert, vous connaissez ? Edwin en était un en quelque sorte. La blonde détourna le regard.

- Pardon, cela ne me regarde pas après tout...



Journal de bord
Image complète de l'avatar:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Edwin
L'ignorant

avatar


MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   Dim 19 Avr - 7:26

La jeune fille mangeait avec bon appétit. Il faut dire qu'elle n'avait rien avalé depuis longtemps. Et cela faisait le plus grand bien. Edwin rougit cependant tout le regard du jeune et beau miliaire. C'était si perçant, elle avait l'impression qu'il pouvait tout voir à travers elle. Et cela peut importer ce qu'elle désirait cacher au plus profond de son être. C'était, à vrai dire, très perturbant. Puis le sentiment d'être interrogé l'assailli. Pouvait être vraiment faire confiance à ce militaire ? Son père lui avait toujours dit que l'armée n'était pas digne de confiance. Mais cet homme était un héros pourtant. Un homme à l'écoute des citoyens comme Edward Elric non ? De plus, il semblait être le supérieur hiérarchique du blond. Donc peux être aurait-il les renseignements qu'elle recherchait tellement sans avoir à aller à la bibliothèque ?

La jeune demoiselle posa sa fourchette sur le bord de son assiette en poussant un léger soupir.

- Je ne comptais pas nuire à quelqu'un, vous savez. Je voulais me faire passer pour lui oui, je me suis dit que peux être à la bibliothèque des alchimistes, il y aurait des renseignements sur ma famille. Sur qui je suis et savoir s'il est mon frère ou pas, si je suis juste un sosie ou plus qu'une étrangère ressemblant au célèbre Fullmetal. Je voudrais juste savoir qui je suis vraiment, enfin qui j'étais avant.

L'amnésie n'était en général pas dure à gérer que pour des proches, pour celui qui en est atteint, c'était encore pire, surtout quand il se retrouvait seul.

- C'est bête, vous voulez que je vous parle de moi, mais moi-même, je ne sais rien. Par contre, je peux vous dire que j'aime ce qui brille !

Elle tendit sa main ou s'entrechoqua deux bracelets en or. Enfin au moins en apparence. Puis elle reprit sa fourchette.
Et que je vous aime bien. Dans ma ville, j'ai vu dans un journal comment le grand colonel de flamme avait sauvé des gens.

Elle sortit de son manteau un papier soigneusement plié et ranger dans une petite pochette en plastique transparente. D'un côté, il y avait une photo d'Edward. Qui devait surement lui servir de référence à montrer aux gens quand elle demandait s'il l'avait vu. De l'autre, un article de journal découpé. Elle lui tendit alors le papier relatant l'un des exploits du brun parvenu dans le journal régional de l'ouest.

- Voyez. Je me suis dit qu'un homme comme vous un héros si j'avais la chance de le rencontrer m'aiderais peut-être.

Elle sortit la montre d'alchimiste et la posa sur la table puis la poussa vers son propriétaire.

- Je préféré renoncer à me faire passer pour lui, il s'habille décidément trop mal. Je ne supporterais pas d'être mal habillé une journée entière. Je ne sais même pas si je supportais juste cinq minutes.

Eh bien, il était évident que la jeune fille était coquette mine de rien. Elle termina son repas, et son dessert lui fut apporté. Elle semblait gourmande aussi tien. Elle avait à parement les mêmes tendances alimentaires qu'Edward Elric. Mais noter qu'elle avait donné pleins d'informations tout en restant au final assez évasive. Mais au moins le brun connaissait son but premier. Savoir qui elle était par rapport au fullmetal.



Journal de bord
Image complète de l'avatar:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Edwin
L'ignorant

avatar


MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   Dim 26 Avr - 13:13

Pouvait-elle lui faire vraiment confiance ? Son père disait toujours qu'il ne fallait pas faire confiance au militaire, mais cet homme était quelqu'un qui avait sauvé beaucoup de monde dans sa région. La blonde regarda a droit et à gauche, puis baissa les yeux réfléchissant.

- Si je vous raconte mon histoire plus que farfelue et improbable, vous m'aiderez vraiment à retrouver ma famille ?

La jeune fille poussa un soupir puis releva les yeux sur lui,

- Je m'appelle Edwin, mon père m'a donné ce nom, je ne connais pas ma mère, mais je crois qu'elle est morte a ma naissance. Mon père disait que j'étais très malade et sur le point de mourir quand il a trouvé un traitement par l'alchimie, avec l'aide d'un collègue ils m'on soigner, mais je ne me rappelle pas de ma vie avant ce moment-là. Il a voulu que j'apprenne l'alchimie, mais je suis super nulle ! J'ai beau avoir lut encore et encore, rien à faire, j'ai les théories en tête, mais pour la pratique, zéros absolut. Enfin s'il y a un truc en alchimie que je sais faire.

Elle empoigna alors son verre d'eau et le tendit devant elle, l'instant d'après, l'eau de la carafe se soulevait et venait remplir le verre d'eau qu'elle reposa.

- Mon père est finalement mort dans une autre expérience alchimique, il y a un an environs. J'ai logé chez des amis à Ouest City, puis quand j'ai pu enfin finir de faire faire mes papiers par la mairie, j'ai pris ma valise et j'ai foncé ici dans l'espoir de rencontrer Edward Elric, mais a chaque fois qu'il semble être là, je le rate, du coup, je reste dans cette ville au lieu de lui courir après. Et j'attends, je me dis que je finirais bien par le croisé a un moment ou a un autre. Au début, c'était amusant que l'on me prenne pour lui, mais a la longue ça devien vraiment énervant.

Et voilà, cependant, elle préférait passer sous silence sa capacité à changer de sexe, elle ne voulait pas faire peur au beau brun. Voler était devenu vital quand elle ne pouvait pas se faire entretenir par un homme.

- J'ai essayé de trouver du travail, mais on m'a dit « retourne à l'école. » Alors je vole pour manger, mais pas tout le temps, des fois, je rencontre des hommes ou des femmes gentilles qui m'aident.

C'était une façon délicate de dire qu'elle utilisait ses charmes sur les hommes et sa mignionitude sur les femmes. Edwin finis de manger son dessert.

- C'était très bon, merci beaucoup, je vais devoir retourner à mon logement, demain, je vais devoir le quitter, je n'ai plus les moyens de me payer la chambre.

D'ailleurs, elle se demandait bien ou elle allait pouvoir dormir par la suite, les hôtels affichaient complet pour les deux semaines à venir, même les auberges ou motel minable, c'est pour dire.
La blonde semblait être partie dans la lune, profitant encore un peu de la chaleur du restaurant avant de devoir, ressortir affronter le froid glacial de l'hiver. Puis elle sembla revenir a-t-elle et lui sourit.

- Merci pour le repas, et je ne vous en voudrais pas si vous ne croyez pas mon histoire, d'ailleurs si quelqu'un me racontait ça, je ne le croirais pas non plus, Bonne soirée.

Et elle se leva, puis prit son écharpe dans le but de se vêtir, enfilant son manteau dans un même mouvement.



Journal de bord
Image complète de l'avatar:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gare aux pickpockets ! [pv : Edwin ] (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Central :: Le Centre-Ville :: Les Rues-