Examen Evy Evans



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Examen Evy Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nick Falcon
Général de Brigade

avatar


MessageSujet: Examen Evy Evans   Lun 27 Jan - 12:33

Mademoiselle Evy Evans

Pour finaliser votre inscription, et dans le but d'intégrer le prestigieux corps d'armée des Alchimistes d'État d'Amestris, il vous faut passer un ultime test d'aptitude. Celui-ci consiste à répondre de votre mieux à la situation fictive proposée par le Jury. Vous disposez de 10 jours pour vous présenter, et passer cet examen, qui devra faire 20 lignes au minimum. Au delà du délai, ou en cas d'échec, vous passerez à une session de rattrapage, plus difficile que le test premier. En cas d'abandon, vous aurez la possibilité de choisir un autre secteur d'affectation.
Passons maintenant au contenant de cette épreuve, voici votre sujet :
"Quartier général de Central, Année 1908, la guerre d'Ishval vient de se terminer. Vous participez à la grande cérémonie de décoration dans laquelle le Führer en personne vous honore du grade de Colonel, et vous remet les médailles correspondantes. La réception se déroule solennellement, de nombreux autres alchimistes et militaires d'exceptions reçoivent leur "récompense" pour service rendu (peut-être même reconnaîtrez vous certains d'entre eux ?). Vient enfin le discours du Généralissime, qui prône les exploits de l'armée pour cette éclatante victoire, et la suprématie implacable de la puissante Amestris, ce qui sonne bien différemment aux oreilles de tous. Puis, deux soldats viennent vous saluer, l'un méritant votre talent tandis que l'autre vous reproche votre alchimie meurtrière malgré votre grande utilité à la résolution de ce conflit, provoquant ainsi un léger débat. Développez cette réception de votre point de vue."


Le jury prendra en compte votre adaptation à la situation. Bon courage.


« Le 9 novembre 1903, jamais je n'oublierai ce jour cher ami.
              Tout au long de ma vie je brandirai avec fierté, cette lame que tu m'as légué... »


. - Thème musical - .


Nouvelle présentation - Journal de bord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Examen Evy Evans   Lun 3 Fév - 19:17

Quartier général de Central, Année 1908.

Cela ne faisait que quelques jours que la guerre contre les Ishbals venait de se terminer. Le calme était maintenant de retour un peu partout dans le pays. Un calme où on aurait bien pu croire que rien d'affreux ne s'était passer... Mais pourtant, cela n'était pas le cas. Une guerre avait fait rage pendant un très long moment et s'était fini en massacre complet. Pour ceux qui avaient participé à cette bataille, ils ne pouvaient pas oublier les évènements marquants qui étaient maintenant gravés dans leurs esprits jusqu'à la fin de leurs vies. Bien entendu, la plupart des soldats et des civils étaient soulagés que cette terrible guerre finisse enfin de se terminer, bien que beaucoup de sang avait été versé dans les deux camps. La paix... Mais à quel prix ? Il était maintenant dans les environs de dix heures du matin lorsque tous les militaires qui avaient participé à la guerre contre les Ishbals, ainsi que des militaires et des hauts placés du QG de Central étaient tous appelés dans la cour principale afin de participer au discours du généralissime en personne. Bien entendu, la présence des Alchimistes d'état été aussi indispensable, malgré que la plupart des membres du corps militaire trouvaient que ces « monstres » n'avaient pas leurs places. Mais la guerre n'aurait jamais pris fin sans l'aide des Alchimiste. L'armée avait encore du mal à accepter que le Dai Soto Kaka eut l'idée d'utiliser le commandement 3066 afin de mettre un terme à ce conflit qui n'avait que trop duré. Faire appel aux Alchimistes d'état afin d'éradiquer un peuple comme celui d'Ishval... Il devait avoir une raison derrière tout cela. Evy Evans n'était pas la seule certainement à se poser la question et malgré la fin de la guerre, elle recherchait encore la réponse à cette question.

Il était maintenant dix heures trente et tout le monde était rassemblé dans le grand espace. Les militaires et les hauts gradés de central se tenaient sur la gauche, les militaires qui avaient participé à la bataille au centre, tous en rang puis les Alchimistes sur le côté droit. Devant tout ce beau monde sur une estrade se tenait le Führer King Bradley avec toute sa panoplie de garde derrière lui et quelques généraux qui devaient avoir gagné le droit de faire partie du cercle du général en chef. Pendant les dix premières minutes, Bradley fit une introduction, parlant de la guerre et de cette victoire arrachée des mains ensanglantées de l'ennemi. Tss tout cela n'était que de belles paroles... Après tout, cette terrible guerre qui dura sept longues années avaient pris la vie de beaucoup de soldats d'Amestris. Puis le chef des armées passa ensuite aux félicitations et aux décorations que devait recevoir les soldats. Ayant la liste sous les yeux, l'homme commença à appeler les noms de ceux qui devaient monter le rejoindre sur l'estrade afin d'avoir leur récompense. Des dizaines d'hommes et de femmes sortirent des rangs, puis contre toutes attentes, la jeune femme qui se tenait droite depuis dix bonnes minutes entendit son nom. Levant les yeux vers l'estrade, elle hésita à bouger, mais au final sortie des rangs à son tour, passant devant des militaires, les alchimistes d'Etat pour finalement monter les escaliers pour se mettre au garde-à-vous devant le général en chef. Ce dernier fit signe à un soldat de se rapprocher aussi, tenant un écrin contenant des étoiles. Le führer fit signe au lieutenant-colonel de se mettre au repos, le temps qu'il puisse installer les étoiles manquantes sur les épaules de la jeune femme. << Lieutenant-colonel Evelyn Evans, pour votre courage et la force que vous avez utilisé durant la bataille... J'ai l'honneur de vous remettre ses étoiles, symboles de force et de sagesse. Dorénavant, vous êtes promue Colonel de l'armée d'Amestris. >> Une fois les deux étoiles installées sur ses épaulières, Evans salua le généralissime, qui lui rendit son salue puis attendit le signal pour rompre sa position et d'aller de nouveau rejoindre sa place sous l'oeil des autres qui la regardaient presque de travers. Elle n'était simplement une membre de l'armée, mais aussi une alchimiste d'Etat, maniant le vent. Et pour beaucoup, ils trouvaient qu'elle n'avait pas le droit d'être promue.

Peu de temps après, King Bradley qui venait d'en finir avec les promotions et les décorations, reprit son discours de fin de guerre. Evelyn ne l'écoutait qu'à moitié à vrai dire. Tout cela n'avait aucun sens pour elle, féliciter des personnes d'avoir tuées un peuple entier n'était vraiment pas adéquat. Puis le général en chef termina et tous les soldats le saluèrent pendant qu'il quittait les lieux. La cérémonie était finie et ils pouvaient tous repartir à leur occupation. Le lieutenant-colonel, fraichement promue Colonel ne bougea pas pour autant et fixa deux hommes en particulier. L'un avec les cheveux noirs et l'autre avec des lunettes. Elle remarqua que celui qui ne portait pas de lunettes avait le regard dur et fixait l'estrade avec attention. La jeune femme savait très bien qui était l'homme... Le flame Alchemist, Roy Mustang, l'autre ... Elle n'enavait pas la moindre idée. C'est alors que deux soldats vinrent obstruer son champ de vision en se plaçant devant elle. L'un avait l'air enthousiasmé et son collègue avait le visage sérieux, presque dégoûté. Celui qui avait l'air un peu simplet sur les bords salua vivement la jeune femme. << Evans Taïsa, félicitations pour votre promotion ! Vous le méritez amplement ! N'est-ce pas Karling ? >> L'autre haussa des épaules et soupira longuement avant de lâcher froidement << Si être capable de tuer une nation avec ces pouvoirs de monstre est un exploit alors félicitation, Taïsa... >> Le premier mit un coup de coude à son camarade et regarda la jeune femme l'air désolé. << Excusez-le pour son attitude... >> Evelyn secoua la tête, plissant un peu le regard tout en regardant l'homme qui avait l'air d'être mécontent. << Ce n'est rien. Nous les Alchimiste d'Etat, nous avons l'habitude d'avoir ce genre de remarque. Mais merci tout de même, sergent. Je prendrais cela pour un compliment de votre part. >> Le sergent la regarda de travers et grogna un peu entre ses dents, tandis que l'autre qui avait des étoiles dans les yeux reprit la parole. << Cela n'a pas dû être facile pour tout le monde, mais heureusement que vous étiez là avec les autres Alchimistes d'Etat, sinon nous serions peut-être encore sur le champ de bataille. >> Le Colonel tourna son regard vers l'adjudant et émit un petit soupire << Vous savez si les alchimistes d'état n'étaient pas intervenus, le général en chef aurait utilisé autre chose pour mettre fin à la guerre. Il est vrai que cela à surpris tout le monde quand il a ordonné de mettre en action le commandement 3066... >> Karling pouffa de rire et se permit de lui couper la parole << Ouais en tout cas, si vous n'étiez pas venus, vous et les autres comme vous, on aurait certainement trouvé un autre moyen pour cette fichue guerre >> L'autre homme cligna des yeux, surpris des dire de son partenaire << Tu devrais modérer tes paroles ! C'est un colonel tout de même et puis c'est grâce à des héros comme eux que nous sommes toujours en vie... N'ai-je pas raison Colonel ? >> Evy allait lui répondre, mais elle fut prise de court par Karling << Je dis ce que je pense Bailey ! Tu n'as pas vu ce que MOI j'ai vu... Cette femme a détruit la moitié d'un secteur en moins de dix minutes ! Et je ne te parles pas des autres... Tous des monstres bons pour la foire... >>

C'est à ce moment-là que l'alchimiste d'état se souvenue de son intervention durant la guerre... Des images lui revenus en tête comme les premières minutes de la mise en actions des gens comme elle pouvant utiliser l'alchimie. Evelyn se trouvait dans la zone Est d'Ishbal et avait pour mission de raser tout un secteur, ne laissant aucuns survivants. Des femmes... Des enfants étaient présents. Elle revoyait encore le visage d'une femme et qui tentait de fuir avec son garçon, courant dans les rues. L'ancienne Lieutenant-colonel fut obligée par ordre direct de dégainer son sabre et avec l'aide de trois coups dans le vide, créer une vague de vent, aussi tranchante que sa lame pour détruire les bâtiments en face d'elle. L'une des maisons s'écroula et s'effondra sur la femme qui, par chance eut le temps de pousser son fils loin d'elle. Evy commença à marcher à travers les débris et les pierres puis s'arrêta devant le gamin qui pleurait en essayant d'aller secourir sa mère. Hélas elle était morte sur le coup et on pouvait seulement voir de son corps, son avant-bras dépasser des décombres. L'enfant se mit à hurler et tourna la tête vers la militaire et courut vers elle pour venir la frapper au ventre. L'enfant qui ne devait pas avoir sept ans essayait encore et encore de lui faire mal, mais Evy ne sentait rien... Il n'avait pas assez de force. Il continua de pleurer et la jeune femme se décala sur la droite et repris son chemin, l'air neutre, mais au fond, elle avait de la pitié pour ce peuple... Puis elle entendit une détonation et se tournant doucement vers le garçon, elle le vit s'écrouler. Une balle venait de lui traverser la tête de gauche à droite. Alors, c'était donc ça les horreurs de la guerre ? Voir et participer à l'extermination d'hommes, de femmes et d'enfants. Personne ne devait survivre... Tout cela pour éviter des représailles. D'après ce qu'elle avait pu entendre... Ce conflit avait commencé à cause d'un soldat d'Amestris qui aurait tué un enfant, provoquant ainsi cette émeute inévitable des Ishbals. Son propre pays était coupable et non celui qui subissait l'extermination... Amestris ne comptait pas payer pour son acte, ni même chercher un moyen de faire la paix avec cette nation. Pourquoi subir les conséquences des actes quand on peut supprimer une partie de l'équation ? Après tout Evans avait déjà vu cela auparavant... Ses parents avaient été tués par un militaire... N'étaient-ils donc pas une partie d'une équation que l'armée devait supprimer pour garder toute crédibilité ? Depuis cette tragédie qu'elle avait subie étant enfant, elle s'était jurée de découvrir la raison de cet acte... Même si pour cela elle devait faire ce pourquoi on l'avait appelé. Un jour viendra où elle payerait certainement pour ce massacre, mais elle décida qu'elle ne devait pas mourir avant d'avoir le fin mot de cette histoire. Elle était certes, une femme à la botte de son ennemi, mais cela était juste pour se rapprocher le plus rapidement possible de son but ultime : Découvrir ce que l'armée trafique dans l'ombre et y mettre un terme.

C'est alors qu'Evans sortie de ses songeries et reprit part à ce débat qui, pour elle n'avait pas la moindre importance. << Si l'armée a décidé d'utiliser les grands moyens pour finir cette guerre ce n'est pas à moi qu'il faut le reprocher Sergent. Allez donc voir le généralissime et exposez votre point de vue. Je suis certaine qu'il se fera un plaisir de répondre à vos questions. >> La jeune femme se voulait sarcastique dans ses mots avec une touche de moquerie. La réaction de l'homme qui l'a critiquait fut instantanée << Tss ! Vous n'êtes pas capable d'assumer vos actes colonel ! Si jamais un jour l'alchimie n'existe plus, que feriez-vous ? Qu'est-ce qu'il adviendra de vous et des autres Alchimistes hein ?! >> A ce moment-là, la TaÏsa eut un léger sourire sur ses lèvres et fixa longuement le jeune officier en face d'elle avant de répondre calmement. << Le jour où l'alchimie cessera d'exister ce sera la fin de ce pays qui se repose trop sur ces pouvoirs pour rester debout... Si ce jour arrive, je serais certainement très heureuse de pouvoir continuer ce que je fais, si cela m'est toujours possible. Malheureusement, les guerres continueront d'exister parce que la nature de l'Homme est faite ainsi... Se battre pour avoir le pouvoir et faire l'impensable pour l'obtenir. Un jour viendra où l'Homme devra payer pour ses actes et croyez-moi, nous les militaires, nous serons les premiers à être jugés. Vous pensez que les Alchimistes sont des monstres qui tuent sans aucun remord pour obtenir la gloire ? Alors, demandez-vous ce que les humains en général sont ? Quant à vous Adjudant, ne pensez pas que les Alchimistes sont des héros...Nous ne sommes que des outils. Ceux qui sont véritablement des héros sont ceux qui trouvent le moyen de mettre fin aux guerres avec sagesse, évitant de faire couler du sang inutilement...>> La jeune femme posa son avant-bras droit sur le manche de son sabre pour s'y appuyer et regarda les deux hommes avant de se tourner. << Je vous laisse méditer sur cette question et si jamais vous trouvez la réponse, je serais heureuse de pouvoir vous écouter de nouveau... Espérant sincèrement que votre point de vue soit plus large que celui que vous avez maintenant. >> Evy Evans termina avec ce débat et pris le chemin vers le bâtiment du QG... Pas de temps à perdre avec des hommes qui ne voyaient pas la vérité alors qu'elle se trouvait en face d'eux. Des héros... Franchement, leurs actes étaient loin d'être héroïque. Ils avaient simplement permis à un pays de se sauver du courroux d'un autre et sauver leur peau pour qu'ils puissent continuer de vivre jusqu'à la prochaine bataille. La vie était faite comme cela et malheureusement personne n'y pouvait grand-chose, même le plus sage des hommes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nick Falcon
Général de Brigade

avatar


MessageSujet: Re: Examen Evy Evans   Mar 4 Fév - 17:32

Bonsoir bonsoir, j'ai bien aimé la manière dont tu t'en es sortie, et puis, on en sait un peu plus sur le caractère de ton personnage comme ça. J'espère que le sujet n'était pas trop difficile, après avoir lu ta présentation, je trouvais ça intéressant d'évoquer ce petit passage de ta vie :o

-

Evy Evans, vous passez avec succés votre examen. Le Généralissime est fier de vous compter parmi les alchimistes de notre forum !
Vous recevez votre diplôme d'Alchimiste d'Etat ainsi que votre montre d'argent.




Mes félicitations, tu peux rp librement. ^^


« Le 9 novembre 1903, jamais je n'oublierai ce jour cher ami.
              Tout au long de ma vie je brandirai avec fierté, cette lame que tu m'as légué... »


. - Thème musical - .


Nouvelle présentation - Journal de bord
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Examen Evy Evans   

Revenir en haut Aller en bas
 

Examen Evy Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Examen Evy Evans
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Examen de Potions
» NOU TANDE KE EVANS PAUL( KP) SE YOUN NAN EVANTYEL PREMYE MINIS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Accueil :: Présentoir :: Examens :: Examen d'Alchimiste d'État :: Examens Réussis-