"Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Jeu 1 Mai - 14:46

    Déjà deux mois... Deux foutus mois que j'attends là à regarder ces foutus écran de surveillance grâce à ces foutues caméras... J'ai besoin d'action moi ! Je suis pas le genre de mec qui reste assis sur une chaise à pioncer en espérant qu'on vienne pas le déranger. En plus N°48 est louche, je suis sûre qu'il ne s'est pas huilé dernièrement, il sent la mort en plus de grincer à chaque fois qu'il tend ses bras. Je décidais alors de me lever pour me dégourdir les pâtes, il faut bien y faire quand on se retrouve sans aucun boulot. Je parcourais les quelques couloirs du labo en prenant garde à pas activer les piège, je vérifiais aussi leur bon fonctionnement en prenant soin de bien remettre les déclencheurs en ordre. J'entendais mes pas résonner, c'était long de vivre sans aucun but et sans aucune activité, après tout on a pas eu de visiteur depuis tellement longtemps. Puis alors que j'observais un appareil sacrément étrange, l'alarme résonna pendant quelques secondes, mais y'a pas a dire, je savais ce que ça signifiait et je me sentais toute chose. Je courrais vers le bureau de surveillance, défonçait la porte d'impatience avant de me vautrer par terre, la tête tombante.

    - 48 ! T'as entendu toi aussi !?
    - Du calme 66... Je vais défendre les locaux... Toi tu vas dehors...
    - Mais tu t'fous d'ma tronche là !? J'veux m'faire plaisir aussi !


    Et puis il est partit de la pièce l'air de rien, comme si j'étais un citoyen lambda ! Je regardais alors la partie de dehors, il semblait y avoir un grand type en armure, haha, celui-là il est pour moi alors ! J'pensais m'ennuyer mais ça risque d'être bien mouvementé ! Je dévalais alors les escalier quatre par quatre, mais c'était trop long et je réveillais toute le chimère avec mon bordel, je sautais alors par une fenêtre, je tombais comme une larve sur le sol, enfin, j'ai tenté une pose héroïque mais que dalle. Ma cible était à quelques dizaines de mètre, alors je courrais vers elle pour être visible.

    - Hey la conserve ! T'aurais jamais du venir par ici ! Maintenant t'es coincé par Barry !

    Je prenais une position de combat avant de dégainer mes armes, oui mes armes...

    - Problème technique là...

    Je courrais alors dans le sens inverse, fouillait dans un buisson à la recherche de mes armes, elles peuvent pas êtres bien loin ! Une fois dans la main, je retournais à l'endroit ou j'avais provoqué ce drôle de type, plein de courage et surtout, essayant d'oublier ce fâcheux incident.

    - Je suis de retour ! T'as cru que j'allais t'épargner comme ça grande bidoche !? Ben non ! J'ai juste voulu te donner de l'espoir !

    Je pointais ce type avec mon hachoir, restant à une distance raisonnable. Il faisait sombre mais son visage me disait quelque chose, comme si j'avais déjà vu cette armure...
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Sam 3 Mai - 9:05

"Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouves, tu le découpes !"

With Barry et Niji


Heu... C'était qui lui ? Alphonse regarda le guignol en face de lui. Déjà que son entrée n'avait été très réussite mais maintenant il menaçait ? Le grande armure éclata de rire, il n'était tellement pas crédible. Bon, lui non plus là mais c'est pas grave. Ils étaient censé être en presque mission d'infiltration du laboratoire n°5 avec son frère, grand frère qu'il avait perdu de vue lorsque ce dernier s'était engouffré dans cette conduite de ventilation.

En faite, les frères Elric avaient des soupçons quant à cet endroit mais il ne saurait dire comment ces soupçons lui étaient venus. Quoi qu'il en soit, il se retrouvait maintenant devant un gars assez maladroit, tenant des hachoirs. Al soupire doucement avant de se mettre en position de combat. il était prêt à se battre contre cet étrange énergumène sortit de nulle part. Enfin si, il était sortit du bâtiment.

- Tu parles de quoi ? dit-il de sa voix calme.

Il en avait vu des marioles qui tentaient de lui faire peur avec quelques armes aiguisées et de belles paroles effrayantes. Mais ce que ces types ne savaient pas c'est qu'on ne le surprenait que rarement étant donné sa condition d'armure vivante. En parlant d'armure, ce type en portait une bien badasse et étrange. C'était pas un lourd pour lui ?

Al hausse les épaules et se contente de fixer les deux armes qu'il tient en main. De quoi faire des ravages si bien maniés. Il risquait d'avoir quelques problèmes à convaincre ce type de le laisser passer, car oui, il voulait rejoindre Edward, histoire de ne pas laisser son ainé dans la mouise. Car connaissant Ed, il savait parfaitement que ce dernier allait se foutre dans un pétrin pas possible et aurait besoin d'un quelconque secours. Pathétique parfois le frangin.

- Bon, mon gros, tu veux pas me laisser passer et aller jouer ailleurs avec tes cure dents ?

Pas très fine la technique de la provocation et de l’indifférence, mais parfois ça marchait et l'adversaire fonçait dans le tas sans réfléchir ce qui permettait au cadet de riposter correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Niji Murasaki
Help me, i don't want to stay alone.

avatar


MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Sam 3 Mai - 10:46

« Moi aussi je veux jouer, vous permettez ?

Et voilà. Mura avait repris le dessus, un sur deux a chaque fois. Et Mura elle, avait beaucoup plus le sens de l’orientation. Comment une personne pouvait elle héberger deux personne complètement distingue. Murasaki donc, se promenait, parce que elle, oui, ne se perdait pas. Elle se baladait et depuis dix minutes elle suivait deux personne. Jusqu’à … jusqu’à.

- Mais qu’est-ce que c’est ?

Où elle était aucune idée. Elle suivait un type blond, qui au vu de son uniforme était militaire et alchimiste d’état et un drôle de gugusse géant en amure, le petit blond était partie, elle ne savait où, et l’autre bats, l’autre était face a un autre gugusse en armure. Murasaki sourit, escalada le mur et s’assit dessus, elle avait une bonne vu sur le prochain combat. Qui allait suivre.

De la poche de son pantalon elle sortie un paquet de cigarette et un briquet et alluma. Tandis que sa cigarette était entre ses lèvres elle s’attacha les cheveux espérant avec plaisir pouvoir s’immiscé dans le combat. Qui, en faite, la fit bien rire aussi a l’apparition des deux protagonistes. Un, qui avait perdu ses armes entre temps et l’autre qui rirait de voir cela. Ah ! Et voilà que celui qu’elle suivait faisait le coup de l’indifférence. Intéressant. La fille aux cheveux rose, bien qu’il s’agisse de Murasaki pris la cigarette entre ses doigts et laissa tomber sa cendre en recrachant la fumé par les narines.

- Je vois.

Barry. Barry le boucher. Elle en avait entendu parler. Il n’avait pas beaucoup tuer mais avait tué quant même et c’était fait arrêter très vite. Apparemment, il n’était pas mort mine de rien. Murasaki sourit. Tirant une nouvelle latte de sa cigarette, la recrachant, s’amusant a faire des formes avec la fumée et puis, descendit de son perchoir, écrasant sous son talon le reste du mégo.

Avec amusement, elle passa sa langue sur ses lèvres et s’approcha jusqu’à ce que la cruche de service se décide à la faire chier. « Non, hé ! D’accord, Murasaki, n’y pense pas ! »

- Je fais ce que je veux Niji .

Murasaki roula des yeux et continua son avancé et avant qu’il ne commence a se battre les interpella.

- Moi aussi j’peux jouer avec vous ?


- Le temps emportent les restes de choses que seule l’inconscient ce souvient. C'est cela le silence des mots perdu ~ ''..



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Mar 6 Mai - 16:33

    Mon gros !? Mon corps de dieu lui fait donc un ressentit pareil ? Je vais lui en foutre des gros moi ! Je suis un véritable sex appeal, je suis mince, blond, un corps svelte et raffiné... Et lui c'est juste une montagne de muscle dans une armure toute moche ! S'il veut jouer à ça il tombe sur le bon adversaire !

    - Tu t'es vu sale mixeur à rouelle !? Mes cures dents vont bien t'arracher quelques incisives, si tu ne les a pas déjà perdu ! Bwahahaha !!

    Je rigolais comme une hyène en plus de pavaner comme un paon, il fallait bien ça pour impressionner ce mec ! Mais maintenant que j'y pense, j'ai complétement zapper un truc, une voix féminine s'était faite entendre il y a peu, je me retournais alors vers elle, me rappelant subitement ses mots.

    - T'es qui toi !? T'as vraiment du culot pour venir ici, c'est une propriété privée !

    Je la pointais du doigt en la regardant méchamment, ou plutôt, je pensais avoir un air méchant. Mon argument était pitoyable, mais j'étais bien trop occupé par le bœuf qui me faisait face pour m'attarder sur un si petit plat de côtes. Je pointais une arme dans chaque direction, la plus grosse vers l'armure.

    - Sort donc de ton bout de ferraille qu'on règle ça d'homme à homme ! Et toi tu bouge pas sinon je te sers au menu de demain !!

    Dis-je à l'un et à l'autre, je suis fort, je peux bien gérer ces deux personnes surtout avec le pouvoir que l'on m'a offert dans ce labo. Quelque chose m'inquiétait de plus en plus, j'avais déjà vu l'armure que l'autre gars porte quelque part, mais les souvenirs me manques...
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Mer 7 Mai - 17:44

"Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouves, tu le découpes !"

With Barry et Niji


Mais c'est qu'il continuait à en débiter des conneries l'autre là ! L'armure géante soupira de désespoir, pourquoi il ne tombait jamais face à des adversaires sérieux ? C'est toujours Edward qui récoltait le gratin en matière de combattant, lui avait droit à ... des guignols...
Tandis que l'autre continuait à parler au lieu d'attaquer, il regarda le décors alentour. Un grand bâtiment, presque en ruine ou proche. De hauts murs surmontés de barbelés, bref, un endroit qu'on voulait protéger des visiteurs indésirés. Surtout qu'il y avait des gardes, certes, incompétents, mais des gardes tout de même.

En parlant de ça, il se demanda comment s'en sortait son ainé... il s'était faufilé dans une bouche d'aération, profitant de sa petite taille, il l'avouait enfin, pour passer là où Alphonse resterait coincé bêtement. Bref, Ed était partit en éclaireur et laissa son jeune frère sur la touche. Heureusement que ce dernier savait se battre et n'était guère un froussard du fait de sa condition sinon tout aurait été plus difficile...

Le jeune homme, dans une armure vide, s'arrête soudainement lorsqu'une voix féminine se fait entendre. Mais qu'est-ce qu'une demoiselle venait-elle faire là ? Ici, au milieu de... d'une discussion reléguée à l'état de monologue entre deux gaillards, l'un dans une armure vide et l'autre dans une armure aussi. Une armure très moche qui faisait légèrement rire au lieu d'effrayer. La jeune femme, très belle soit dit en passant, s'était avancée et avait demandé, en toute innocence, du moins c'est ce qu'il comprenait, si elle pouvait jouer. Mais jouer à quoi ? Ma p'tite dame, là on était en train de se toiser du regard avant de lancer l'attaque...
Et puis cet endroit n'était pas un endroit pour les demoiselles ! Non il n'était pas macho, c'est juste qu'un homme et une femmes n'avaient pas le même avantage physiquement et l'écart se creusait encore plus lorsque l'homme portait une armure et deux hachoirs massifs.

D'ailleurs, le gugusse d'en face lui fit bien comprendre de dégager et il approuvait totalement sauf qu'il l'aurait dit avec plus de douceur... Alphonse se concentre à nouveau sur l'armure en face, cherchant un potentiel point faible ou brèche dans sa posture de boucher.

- Mais sors y toi même de ton tas de ferraille, hurla Alphonse, piqué à vif.

On ne le traitait pas de tas de ferraille ou même de boite de conserve sans s'en mordre les doigts, c'était comme Edward et sa taille. Sujet houleux, sujet très dangereux !
Le Cadet Elric se mit en position de combat, près à aller encastrer ce bon à rien dans le mur d'en face pour lui montrer de quoi était capable le tas de ferraille.
Revenir en haut Aller en bas
Niji Murasaki
Help me, i don't want to stay alone.

avatar


MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Jeu 8 Mai - 10:39

Et sa parle et sa parle. Elle devait vraiment être … transparente pour que l’on ai remarqué sa présence que maintenant. Non mais franchement quel goujat ces garçons ! Ou … Ces armures. Enfin peu importe. Elle sortie son sabre d’un geste leste laissant le son de la lame se répercuter en écho contre le mur des bâtiments brisée.

Et bla et bla et bla. Qu’est-ce que ça parle. C’est chiant, c’est long, c’est inutile. Et voilà ! Ca y est ! Il la menacer. Vas t’il attaquer ? Va-t-il attaquer. Murasaki retient son souffle se mettant en position de défense. Et … et … Non il n’attaque pas. C’est quoi ça ? On est là pour rigoler ou pour ce battre. Murasaki haussa les sourcils. Ses yeux rouge brillant dans la noirceur de la nuit.

- Ok assez bavarder ! Vous ne sortez pas ? Tant pis. C’est moi qu’attaque !

Et Murasaki change de position, s’approchant en courant, son sabre volant dans le ciel approchant sa lame droite vers son ennemie. Feinte, elle change de tactique se baisse au derniers moment, prenant appuis sur le sol et fauche son ennemis face a elle. Peu importe les nom. C’est Barry je crois. Elle sourit et saute sur son torse. Bordel mine de rien, un coup de pied dans de la ferraille ca fait mal. Mais attendant …

- C’est quoi ce bordel pourquoi tu sonne creux connard ?

Murasaki recule retourne à sa place les sourcils froncer. Elle tourne sa tête vers l’autre.

- Oi, toi aussi tu sonne creux ? C’quoi c’bordel ? Vous n’êtes pas humain ou quoi ? Putain, j’en ai marre de tomber sur des trucs bizarre moi !

Et elle recule encore d’un pas. Restant sur ses gardes les yeux brillant changea a nouveau de couleur. Niji a les yeux bleu, Mura a les yeux Rouge et il semblerait que lorsqu’elle s’énerve il devienne noir un noir aussi sombre que la nuit profonde et sans lune, une gouffre sans fond et sens émotions.

- Ainsi soit t-il.


- Le temps emportent les restes de choses que seule l’inconscient ce souvient. C'est cela le silence des mots perdu ~ ''..



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Lun 12 Mai - 16:29

    J'étais alors mort de rire par l'intervention inespéré de cette demoiselle, mais aussi de ce que venais de dire mon principal antagoniste. Oui, le principal, l'autre n'était que du menu fretin, de la chair fragile et douce, trop maigrelette pour en faire un bon assortiment. Je reculais alors un peu, c'était le moment de montrer de quoi j'étais capable.

    - Alors comme ça vous sous-estimez le grand Barry le Hachoir !?

    Je pensais avoir la classe ou paraitre un peu déstabilisant, et puis je l'étais ! J'empoignais mes deux armes puis courut vers mes adversaires pendant que l'autre demoiselle continuait de pester, tentant de lui assener un coup, je n'avais pas sentit beaucoup de poids sur ma lame, peut-être l'avait-elle esquivé. Ma course se continuait alors vers la grande armure, je visais la tête avec mon plus grand hachoir, et après avoir parcouru une distance suffisante derrière lui, je me stoppais puis me retournais.

    - Bwahahaha !! Comme un simple mouton qu'on égorge !!

    Je me gonflais d'orgueil dans un rire frénétique après ce que je venais de faire, mais un choc percuta mon esprit, comme quand on percute un os pendant la découpe, je me souvenais... Oui, maintenant que je l'avais vu de près je me souvenais parfaitement.

    - Alors c'est toi, abruti ! T'es le frère de la demi portion blonde !!

    Je pointais l'armure imposante de mon hachoir, puis remontais mon couteau vers la demoiselle qui était non loin de ma première cible, je rigolais encore.

    - Et toi, femmelette, tu vas regretter d'être tombé dans mes viandes de choix !!

    Je criais comme si nous étions seuls dans cette nuit où tout pouvait arriver. Malgré tout, j'avais comme une petite hésitation dans la voix, quand j'ai touché cette autre armure, j'eus comme l'impression que nous n'étions pas... Si différent...
Revenir en haut Aller en bas
Sadike
Le FullArmor Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   Mer 14 Mai - 11:39

"Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouves, tu le découpes !"

With Barry et Niji


Alphonse reste impassible devant les gestes de Niji. Elle venait de frapper l'autre abrutit avant d'essayer de s'en prendre à lui. Mais comme il était entrainé par la plus dangereuse des personnes de ce monde, la grande armure n'eut aucun mal à esquiver le coup porté. Il se laissa néanmoins touché par mégarde et un son creux se fit entendre dans la calme nuit qui venait de débuter après ce crépuscule pour les moins houleux.
Il jura intérieurement. C'était pas bon qu'il se laisse toucher ainsi par des inconnus. Son secret, leur secret, ne devait pas être découvert ! Il ne voulait que qu'Edward aille en cours martiale et ne se fasse virer des Alchimistes d'Etat par sa faute. Il avait travaillé bien trop dur et avait subit trop de choses pour qu'une simple erreur de sa part ne fasse tout s'écrouler.

Le cadet se mit en position de combat, n'écoutant que la moitié des paroles échangées. Vide, oui et alors ? Rien n'était impossible dans ce monde, il en était certain. Et son cas ne semblait pas unique car Barry le Hachoir, c'est ainsi que s'était nommée le crétin aux cures dents, "sonnait creux" aussi. Mais il n'eut le temps de se poser plus de questions car le dit Barry se jeta sur lui, toutes dents dehors.

Fichtre qu'il était quand même rapide ! Alphonse ne put esquiver le hachoir qui vint se loger directement sous son casque, non loin de la marque de sang. Le heaume vola, allant s'échouer dans un bruit fracassant à quelques mètres de là, emportant avec lui les morceaux d'armure que son adversaire avait coupé avec ses couteaux de cuisines bien aiguisés.

L'armure se tourna pour faire face à Barry, montrant ainsi le vide en elle. le jeune garçon croisa les bras avant de confirmer les dires du boucher. Il profita ensuite de son instant d'inattention pour se diriger vers lui en courant et lui asséner un coup magistral dans la tête, du moins, il espérait avoir fait mouche.

- Oui, c'est moi, et je vais te dire, on n'attaque pas les frères Elric sans en subir les conséquences !

A parler ainsi il semblait vanter les mérites d'une secte de sadiques. Il ne faisait plus attention à la demoiselle qui s'était mise là dans un sacré pétrin et n'avait d'yeux plus que pour ce boucher étrange. Que faisait-il en ces lieux si ce n'était les garder ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Et là ils m'ont dit, tout ce que tu trouve, tu le découpe !" [Pv : Alphonse]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: STAFF :: Les Archives :: Anciens RPs-