Happy Brithday Déborah [Zayn ]



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Happy Brithday Déborah [Zayn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Mer 8 Mai - 18:06

Aujourd'hui, il m'est arrivé un truc étonnant ! Je ne m'attendais pas à ce qu'un patient qui a finis son séjour à l'hôpital, voulait m'inviter au restaurant le soir même. Bon il faut dire que ce n'est pas un jour comme les autres non plus, mais plutôt mon anniversaire. Et comme tous mes collègues me l'avait souhaité à longueur de journée. De plus, comme c'était mon patient et que je l'ai accompagné jusqu'à l'entrée de l'hôpital, il a entendu sur le passage des « Joyeux Anniversaire Déborah » et du coup il m'a proposé de le fêter ce soir en m'invitant au restaurant à 19 h 30. Et puis comme ça, ça lui permet de me remercier de l'avoir soigné et s'occuper de lui durant son séjour à l'hôpital. Mais avec les horaires de l'hôpital dû à l'imprévu, je ne peux pas donner une réponse fixe. Normalement aujourd'hui, je ne suis pas de garde, mais il suffit d'un patient arrivant en urgence à 18h pour tout chamboulé. Donc j'acceptais quand même l'invitation, mais je le préviens que ce n'est peut-être pas sûre ou que j'allais peut-être venir en retard.


La fin de la journée approchait et rien ne semblait me gâcher ma soirée. Enfin j'ai parlé un peu trop vite, car vers 17 h 30, les ambulanciers apporta un blessé, à cause d'un accident de travail. Nous devons donc nous occuper de lui en salle d'opération durant une heure et demie. L'opération se déroula vite, car c'était seulement une petite bricole. Je sortis donc de l'hôpital après avoir enlevé ma blouse et regarda l'heure. Mon coeur fait un bond quand je vis que c'était l'heure du rendez-vous. Alors, je commençais à courir vers ma maison en prenant soin d'appeler un taxi pour y arriver plus vite. J'espère seulement que je ne serais pas trop en retard au point où il partira. Comme d'un côté c'est plus sympa de fêter mon anniversaire avec quelqu'un que de le fêter toute seule chez moi.


Arrivée chez moi, je sautais dans la salle de bain en marchant sur la queue de mon chat, endormie sur le carrelage. Il poussa un cri puis parti en courant dans l'autre pièce. Je me lavais rapidement, car après une journée comme j'avais l'habitude de passer, c'est comparable à un marathon. Je quittais la salle de bain pour me rendre dans ma chambre et choisir une tenue de soirée très rapidement. Une robe toute noire avec des petites perles sur mon décolleté fera l'affaire. Je l'enfilais donc après avoir mis mes sous-vêtement tout de même. Je file dans la salle de bain pour me maquiller les joues avec du bush rose, les lèvres d'un rouge et les yeux d'un mascara. Je brossais mes cheveux ensuite après avoir détaché mon chignon tout défait et laissa les cheveux détachés, pas le temps de m'en refaire un autre. Et puis à cause du chignon, mes cheveux ont pris du volume et sont tout bouclés. Donc ça me va. Je sortis ensuite après avoir mis mes chaussures et une veste et quitta la maison aussi vite qu'en rentrant avant. Je marchais quelque mètre en stoppant un autre taxi qui m'emmena au restaurant. Je profitais du moment pour récupérer un peu mon souffle car depuis que je suis rentrée, je fais que courir. Remarquez, c'est plutôt depuis que je me suis levée ce matin. Quelque minute plus tard, je sortis du taxi et lui paya le trajet avant de rentrer dans le restaurant. Je le cherchais du regard dans l'immense salle et me dirigeait en marchant vite.

-Désolé du retard ! Dit-je en me me tenant le coude.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zayn Hearthcliff
Mantis Religiosa / Cheval du Diable

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Sam 11 Mai - 13:38

Parlons tout d'abord du commencement. Il n'y a pas encore tout à fait une semaine, j'étais en pleine traque à Central, sur la maigre piste d'une chimère qui y rodait. La chasse se passait plutôt bien, il était encore tôt dans la matinée, je pouvais agir discrètement, sans trop de lumière, et sans trop passer louche pour les rares personnes croisées et tels étaient les mots que je leurs adressais quand ils me questionnaient quant à mon comportement qui me faisait fixer chaque recoins : << J'ai perdu un objet de valeur dans le coin. >>
Aucun n'avait insisté et ils me laissaient alors chercher ce qui n'avait pas vraiment de réelle valeur à mes yeux. Une chimère qui vit dans la misère est pitoyable, et mettre fin à sa vie, c'est mettre fin à son calvaire et lui permettre d'être heureuse dans une vie prochaine. Lorsque j'avais finalement retrouvé sa trace, mes instincts me firent entrer en phase d'observation, plus je pouvais en apprendre sur ma proie, et mieux c'était pour l'exécution. Mais bizarrement, j'avais été repéré. Cet être humain avait sans doutes été mêlé à un animal dont le sens de l'odorat était plutôt développé, ou alors l'ouïe mais ce, toujours plus développé car je savais être aussi silencieux qu'un cadavre déjà vieux de quelques siècles.
L'observation laissa place à une course poursuite dans maintes ruelles, moi et ma proie courant avec acharnement, chacun sans laisser de répit à l'autre, et j'étais plutôt bien partis pour gagner cette manche. Cependant, lorsque nous avons quitter les petites rues pour finalement se lancer dans les plus larges, sans prêter attention au monde qui nous entourait, du coin de mes yeux j'ai pu apercevoir une scène parfaitement banale : Un père, une mère, tout deux accompagnés de leur petite fille, qui a mon goût avait peut-être 5 ou 6 ans. Alors que le jeune couple s’émerveillait devant la vitrine d'une bijouterie, la petite avait visiblement été intéressée par quelque chose qui était de l'autre côté de la route, et elle s'était alors lancée dans la traversée de celle-ci sans considération des risques et du danger. Ce danger venait d'un véhicule de transport assez conséquent qui venait de la même direction que moi et la chimère qui me semait légèrement, et le véhicule lui ne pouvait pas voir l'enfant, le seul moment où il allait le pouvoir, c'était dans un faible virage dans lequel il n'aurait eu le temps de freiner qu'après avoir percuté la jeune fille pour l'envoyer s'écraser contre son pare-brise, ou en la voyant passer sous ses roues dans un bruyant et sourd bruit d'os brisés et broyés.

Même s'il me tenait à coeur de rattraper la chimère et de la tuer pour la libérer de son existence désagréable et inutile, je ne pus m'empêcher d'avoir une fine douleur m'attaquer le thorax à la vue de cette petite fille qui allait finir écraser, et à la vue prémonitoire de parents tourmentés et rongés par le remords. Sans penser davantage j'avais accéléré le pas, pour finalement traverser la route à toute vitesse en direction de l'enfant pour l'attraper en chemin et la déposer sur le trottoir, mais je pouvais difficilement aller plus vite qu'un véhicule avec un moteur, je m'étais alors contenté de la bousculer sans trop de sauvagerie pour qu'elle ne se blesse pas en basculant en arrière sur le rebord du trottoir et ce fut moi qui rencontrai l'avant du petit camion. Après, plus aucun souvenir, j'avais perdu connaissance, et à mon réveil, j'étais dans une chambre d'hôpital. Et jusqu'à aujourd'hui, j'y étais resté. Et durant la semaine, je m'étais étonnamment ennuyé, si bien que dans un vive élan de vouloir m'occuper, j'avais entamé une discussion avec l'infirmière qui s'occupait de moi, une dénommée Déborah Adams. Chaque nous avions parlé un peu, et ça me faisait passer les longues journées que j'avais à subir. J'ai finis par apprendre que son anniversaire tombait le jours de ma sortie d'hôpital, et bien que je n'appréciais guère la compagnie des gens normaux, ou des personnes en général, je voulais la remercier de s'être occupée de moi et de m'avoir occupé quand je n'avais rien à faire. Je l'ai donc invité au restaurant pour 19h30 et j'avais clairement compris que si elle avait une urgence de dernière minute, elle ne pourrait sans doutes pas venir, mais elle a accepté tout de même, certainement à cause de la joie que lui procurait mon invitation.

Il était 19h15 et j'étais déjà dans le restaurant de prévu, installé à une table pour deux placée dans un coin pour que personne puisse nous déranger quand elle sera finalement arrivée, et je patientais avec un verre de vin rouge, écoutant et appréciant la musique d'un petit groupe qui se produisait : Piano, violon. Deux instruments que j'appréciais énormément, je savais moi-même jouer un peu de piano, mon père m'avait permis d'avoir droit à quelques cours quand il était encore là, et bien que ça faisait longtemps que mes doigts n'avaient pas rencontré de touches de piano, ce genre d'apprentissage faisait partie de ceux qui ne s'oubliaient jamais. L'heure du rendez-vous atteinte, elle n'était pas encore là, finalement, un imprévu c'était peut-être manifesté, le métier d'infirmière et de médecin n'étaient jamais de tout repos, surtout qu'à Central avec les activités militaires, les hôpitaux étaient souvent à contribution. Mais une dizaine de minutes plus tard, je la vus entrer dans le restaurant et après m'avoir trouvé du regard, elle s'était dirigée vers moi, tout en s'excusant du retard.

<< Ne vous excusez point d'un tel retard, vous ne l'êtes pas tant que ça, qui plus est, aujourd'hui est le jour de votre anniversaire, détendez-vous et mettez-vous à l'aise, c'est votre journée. >>
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Sam 11 Mai - 16:45

<< Ne vous excusez point d'un tel retard, vous ne l'êtes pas tant que ça, qui plus est, aujourd'hui est le jour de votre anniversaire, détendez-vous et mettez-vous à l'aise, c'est votre journée. >>

Je souris doucement et enlevais ma veste,dévoilant ma tenue de la soirée,et la pose sur le dossier de la chaise. puis m'installais. Je tournais la tête vers le groupe de musicien qui animés doucement la salle. C'était agréable la musique et je voulais profiter de ce bien être, de cette soirée. Cela m'allait me faire oublier le stresse de la journée. Je tourne la tête à nouveau vers lui et sourit doucement.

-Vous m'attendiez depuis longtemps?

Un serveur venait à notre table et me servit un verre de vin avant de nous passer les menus.
Je le remercia et feuilleta les pages en ayant l'eau à la bouche. Il y avait tellement de choix, que sur le moment je restais indécise. Mais mon choix aller être rapide car déjà je supprima de mon esprits tout les plats qui sont assez cher, je ne voulais pas profiter de mon ex-patient qui a eut l’amabilité de m'inviter. De plus, ce n'est pas dans ma nature,et puis même si je prend un plat cher, je m'arrange pour me le payer. Pour moi, j'ai un peu honte, ou plutôt embarrassé de prendre des plats qui sont chers. Donc comme entrée, je vais prendre une soupe de poulet aux shiitakes. Ça m'avait l'ait très appétissant et le prix du plat est raisonnable. Et quand qu'on y, je vais voir aussi pour choisir le plat principale. Comme avant, je sélectionne les plats pas trop cher et qui m'ont l'air appétissant. Après avoir examiner chaque plat, je me décide de prendre un sauté de bœuf. Une fois avoir choisir mon repas, je ferma la carte des menus et je levais le regard vers lui.

-Vous avez choisi ? Moi je prendrais la soupe de poulet aux shiitakes en entrée et ensuite un sauté de bœuf après.

Après avoir parler, je saisis mon verre pour boire un peu de vin en regardant autour de moi. Le restaurant était assez classe et chic. Je comprend pourquoi le menus est si raffiné et coûteux. La salle est peu éclairé, ce qui donne une atmosphère intime et paisible. Je posais le verre ensuite et jouait avec la serviette du bout des doigts en le regardant.

-Et alors, vous allez bien depuis ce matin ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zayn Hearthcliff
Mantis Religiosa / Cheval du Diable

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Dim 26 Mai - 15:00

-Vous m'attendiez depuis longtemps?

Mh, une robe plutôt simple l'entourait, mais ça lui allait plutôt bien .. c'est ce que quelqu'un de normal dirait ou penserait peut-être en la regardant, je n'étais pas réellement du genre à m'attarder sur la tenue vestimentaire des autres ... Je n'y voyais pas l'intérêt, ou alors il fallait vraiment que ça sorte de l'ordinaire au point de me tirer les mots de la bouche pour exprimer ma surprise et mon étonnement. Donc même si la robe de Déborah lui allait bien, c'était sans plus et je n'allais certainement pas lui faire part de mon ressentis sur sa tenue, même si c'était son anniversaire et que je l'avais invité pour l'a remercier de s'être occupé de moi à l'hôpital même si au début je ne faisais pas le moindre effort : Je m'en fichais même un peu de mes soins. J'avais tenté de partir également mais je me suis fais attrapé et je l'ai senti passé, n'énervez jamais un médecin dans l'exercice de ses fonctions surtout quand il vous dis : << Vous devez resté allongé ! >>
Jamais. Moi j'ai finis attaché à mon lit. Heureusement que j'étais tombé sur Déborah après car sinon le séjour aurait été bien long et monotone.
Elle se fit servir un verre de vin et on nous donna les menus, visiblement elle avait l'air d'avoir faim vue la façon avec laquelle elle fixait promptement le contenu de la carte.

<< Non pas vraiment, ne vous inquiétez pas, et puis de toute façon comme je l'ai dis c'est votre fête, cessez de vous excuser s'il-vous-plait. >>

-Vous avez choisi ? Moi je prendrais la soupe de poulet aux shiitakes en entrée et ensuite un sauté de bœuf après.

Rapide la demoiselle. Je n'avais même pas eu le temps d'ouvrir ma carte des menus qu'elle avait déjà finit et bien choisi. Ouvrant le menu, je cherchais des yeux ce qu'elle avait décidé de prendre ... J'eu un doute premièrement en constatant que ses plats étaient de ceux qui faisaient parties des moins chers. Mais finalement non, j'avais comme qui dirait l'impression que c'était parfaitement voulu et que ce n'était pas le fruit du hasard. Visiblement, elle était trop timide ou respectueuse à mon égard pour vouloir se permettre des petites folies. Posant le menu je fouillais dans ma veste pour voir ce que j'avais à ma disposition ... Pas suffisamment pour lui faire plaisir et me prendre un hôtel pour ce soir en tout cas. Soupirant finement et discrètement, je me dis que je pouvais bien me passer d'un hôtel pour ce soir, après tout ce ne serait pas la première fois que je dormirais à la belle étoile, loin de là. Autant lui faire plaisir jusqu'au bout et se faucher ! Je regardais le menu dans le coin des plats les plus chers et j'essayais d'en trouver que je connaissais déjà.

<< Pourquoi ne prendriez-vous pas une "verrine aux deux caviars" ou des "Truffes noires au champagne" comme entrée ? En plat je vous conseillerais une .. "Pintade à l'armagnac et au foie gras" ou une "Grive farcie au foie gras truffé" et cuite en cocotte. C'est excellent et de grand goût. Vous pourrez finir sur un "Miroir aux fraises" pour le dessert, je vous le conseil vivement. Pour ma part c'est ce que je prendrais, mais pour le plat je vais opter pour un homard cuit dans un bouillon de vin truffé. >>

Des goûts particuliers ? Pas du tout, ça m'arrivait de me faire plaisir ou de goûter des nouveautés par moment, et après j'avais des coups de coeur, alors quand j'ai de l'argent je ne boude pas mon plaisir dans un restaurant qui propose ce que j'aime le plus ou tout particulièrement. Et après, comme je l'ai déjà énoncé plusieurs fois, cette soirée était la sienne, autant en profiter. Finalement elle me demanda également comme je me portais depuis ma sortie d'hôpital ce matin, après qu'elle ait fini de fixer tout autour de nous pour observer l'atmosphère du lieu que j'avais choisi, j'espérais au moins qu'elle ne trouvait pas que ça faisait trop chic ou intime, mais j'aimais bien la tranquillité, et dans de tels restaurants on était toujours servit.

<< Mieux qu'après m'être fait renversé par un camion en tout cas ça vous pouvez vous en douter je suppose. >>
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Sam 22 Juin - 18:04

 Visiblement, il me poussait à la consommation d'après ce que je pouvais voir. Mais je n'aimais pas profiter des autres,au contraire je suis plutôt du genre qui se mets au service pour les autres. C'est une qualité  ou un défaut qui est née depuis que je travaille en hôpital et c'est pour cela, donc ça me gêne qui me force la main. Et puis, en même temps il voulait me faire plaisir, me gâter. Mais je remarquais que le serveur se dirigeait vers notre table. Me voilà face à un sacré dilemme, répondre à mes habitudes et donc refuser ces proposition ou alors faire une entorse et accepter pour lui faire plaisir et et me faire plaisir par la même occasion car, ça avait l'air bon, très bon même. Je soupire intérieurement et fini par accepter. Après tout c'est mon anniversaire et il m'as invité au restaurant, alors c'est comme un cadeaux d’anniversaire de sa part. Je me repassais donc en tête ce qu'il avait proposer pour finalement choisir:


 -Les Truffes noires au champagne comme entrée, et une Pintade à l'armagnac et au foie gras comme plat alors.  


Je jetais un coup d’œil au serveur qui avait pris note pendant je savais parlé. Maintenant il est trop tard pour changer d'avis sinon je paraîtrais pour une jeune femme qui ne sait pas ce qu'elle veut. Et tant mieux sinon j'aurais changé d'avis. Donc mon choix été fait. Le serveur pris aussi la commande de Zayn puis parti en cuisine. Je le suivait du regard jusqu'à ce que je ne le voyait plus et tourna la tête pour regarder à nouveau Zayn. 


-Mieux qu'après m'être fait renversé par un camion en tout cas ça vous pouvez vous en douter je suppose. 


-En effet oui, mais maintenant, vous allez reprendre vos activités habituelles... Enfin, vous faites quoi dans la vie ? 

Il fallait que je lance une conversation, et j'avoue que je suis de nature curieuse. En plus, durant son séjour, je n'est pas plus faire connaissance avec lui, on parlait seulement de son état de santé, du beau temps, la routine en quelque sorte. Et puis je n'avais pas trop le temps pour lui parler, il y avait ses soins et les soins d'autre patient à faire le plus possibles dans la journée. Et puis là, on est que tout les deux durant cette soirée, et je n'aime pas les blancs dans une conversation. Ça me gêne au plus haut point. Donc c'est pour cela que je veux apprendre à le connaitre mieux et en plus, j'ai remarqué que c'était une bonne personne, calme et posé mais aussi reconnaissant de mes soins. 


Je posais mes coudes sur la tables en entre mêlant mes doigts pour faire un support afin de poser ma tête dessus. Je continuais de le regarder en souriant doucement et tourna la tête de temps en temps pour regarder le mini orchestre jouer. Les musiques interprété par eux s'accordé parfaitement à l'atmosphère du restaurant, elle était discrète et calme mais présente tout de même. Puis en tenant d'une main ma tête, je me servais de l'autre pour boire un peu de mon vin qui était très bon. Je remis mes mains dans la même position qu'avant. 


Mais peut de temps après, le serveur vient nous apporter nos plats. Je changeais de position en croisant les jambes et mettant mes bras sur mes cuisses. Je regardais le serveur posé mon assiette en face de moi et le remercia. Puis une fois Zayn servit, je lui souhaita un bon appétit et commença à manger. 
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zayn Hearthcliff
Mantis Religiosa / Cheval du Diable

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Mer 2 Oct - 4:02

- En effet oui, mais maintenant, vous allez reprendre vos activités habituelles... Enfin, vous faites quoi dans la vie ?

Après qu'elle ait finalement accepté ma proposition qui était qu'elle se fasse plaisir, et qu'elle passe sa commande au serveur qui prit également la mienne, elle m'interrogea sur mes "activités habituelles" et ce que je fais donc de ma vie ... Mh ... Vaudrait mieux mentir en partie, je ne pouvais me permettre de lui répondre : << Je chasse des chimères, et les tues. >>
Cela ne ferait pas bon genre. Mais alors pas du tout. Que pourrais-je lui raconter comme mensonges ? Il faudrait que ce ne soit pas trop gros non plus ... Il vaut mieux rester simple ... Il n'était pas nécessaire que je cache entièrement la vérité ... J'ai beaucoup voyagé et je continue toujours à le faire ... Une activité qui irait à merveille avec le voyage ... Le temps que je réfléchissais, le précédent garçon qui avait pris notre commande revenait déjà les mains pleines. Rapide. Dans un sourire elle se mit à manger.

<< Mh ... Pour vous répondre, je dirais que ... Je voyage ... Beaucoup. Et je m'en sers comme source d'inspiration, j'écris, et je peins. Et parfois, il m'arrive d'attribuer des services à des personnes en difficultés ... >>

Les fameux services étaient une mort rapide et douce. Les personnes en difficultés n'étaient rien d'autre que les chimères que je traquais. Le seul mensonge dans mes propos, c'était la peinture et l'écriture. Certes lorsque je voyage, je m'arrête souvent pour admirer le paysage de jour comme de nuit -bien que je préfère cette dernière- mais je ne savais absolument manier le pinceaux ni la plume. Peut-être un jour ? M'enfin. Dans l'immédiat en tout cas je doute fort que je pourrais m'en contenter pour vivre et me nourrir.
Je me mis à mon tour à manger ce que j'avais demandé, et j'ignore si on peut mettre cela sur le compte de mes gênes de chimère, mais je dévorai littéralement mon entrée, et mon plat en quelques instants. Et proprement. Vite, et bien. J'ai toujours mangé vite, du fait d'un grand appétit. On m'a souvent dit que je ne profitais pas de la nourriture, que j'étais juste un glouton, un estomac sans fin, or ... J'en profite ... Mon homard était excellent, et j'en prendrais un deuxième et un troisième ... Mais je pense que je ne pouvais pas me le permettre. Dans un geste rapide et précis comme si je m'attaquais à quelqu'un, je me saisis de mon verre de vin et le vidai d'une gorgée, avant de le reposer doucement pour prendre ma serviette et essuyer mes lèvres dans un soupir de contentement. Un vrai régale.

<< Votre dîner vous plait ? Surtout, ne faites pas comme moi, et prenez tout votre temps. Je ne suis pas pressé, et vous non plus, du moins, je l'espère. >>
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   Dim 29 Déc - 20:14

<< Mh ... Pour vous répondre, je dirais que ... Je voyage ... Beaucoup. Et je m'en sers comme source d'inspiration, j'écris, et je peins. Et parfois, il m'arrive d'attribuer des services à des personnes en difficultés ... >>


Tout en mâchant mes truffes aux champagnes -qui d'ailleurs était excellente -, je l'écoutais. D'après ce qu'il me racontait, sa vie était une vie de bohème. Voyager aux fil du temps, profiter des paysages qui peut rencontrer et se concentrer sur l'art. Cela me fait sourire car ma vie contrairement à la mienne est monotone, boulot, métro, dodo. Je me dis qu'il avait de la chance, car il est un peu comme en vacance tout les jours. Je pense à ces paysages qui à pu rencontrer et cela me laisser rêveuse.  Moi, à part voir un hôpital, des visages pâlots, la ville encore endormie du matin et du soir et ma maison, bah je ne voyais pas grand chose. Il faut dire aussi que j'ai une vie de malade, les horaires des hôpitaux sont très  soutenue. Et je ne vous cache pas que pendant mes jour de repos, je fais ma marmotte! Je gardais un sourire aux lèvres en l'écoutant. Puis je saisis mon verre pour boire un peu quand j'avais terminé mes truffes et  regarde un court instant le contenue de mon verre.

<< Eh ben, vous avez une vie tranquille contrairement à moi. >> dis-je en riant.


Je poussais mon verre sur la table et m'essuyais la bouche avec ma serviette avant de la poser délicatement sur mes cuisses. Le serveur apporta aussitôt la suite, le service ne nous laisser pas mourir de faim. Je m'attaqua donc au plat suivant et regardais Zayn en souriant toujours. Oui, vous l'aurez remarqué, je souris toujours. Mes collègues sont étonnés et fascinés par moi, car malgré la fatigue, je suis toujours souriante. C'est comme ça, c'est pour exprimer que je suis bien, même fatigué. Mais ce qu'il me fait sourire, c'est que Zayn dévora au sens propre du terme, son plat. Il avait un bon appétit,c'était incroyable! Dans mon cas, je dégustais mon plats, je n'avais jamais l'occasion de goûter aux plats luxueux.  Et très franchement, c'est un chouette cadeau d'anniversaire. Cela me fait plaisir qu'un ancien patient veut m'inviter au restaurant pour mon anniversaire, cela me touche. Une fois qui avait fini son plat, il me regardait et dit:

<< Votre dîner vous plait ? Surtout, ne faites pas comme moi, et prenez tout votre temps. Je ne suis pas pressé, et vous non plus, du moins, je l'espère. >>

<< Oui c'est excellent, je vous remercie de votre invitation. >> Répondais- je en hochant la tête avec le même sourire qu'avant.

Après avoir terminé moi aussi mon plats, je terminais mon verre de vin. En gardant toujours mon verre en main, je croisais mes jambes. Je le fixais en souriant et claqua mes ongles contre mon verre puis baissa mon regard vers l’orchestre. Je les fixais un moment en secouant la tête au rythme de la musique.

<< C'est sympa cette musique de fond par l'orchestre ! >>


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Brithday Déborah [Zayn ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Brithday Déborah [Zayn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Gilmore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Central :: Le Centre-Ville-