Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 16 Déc - 15:39

Déborah se rendit comme à sa grande habitude au bidonville des Ishbals,toujours les bras chargés de nourriture et d'affaires en tout genre. Elle quitta la gare pour marcher en direction de ce bidonville. Un taxi vint à sa rencontre et demanda d'un signe de main de s'arrêter pour pouvoir la conduire plus rapidement au bidonville. Donc elle rentra dans le taxi en indiquant sa destination en posant ses sacs à coté d'elle. Elle attendit patiemment que le chauffeur l'emmène en discutant avec lui pendant le court trajet. Même si à pieds cela fait deux ou trois kilomètre, la voiture reste quand même un moyen de transport efficace. Surtout quand on est chargé comme un mulet.

Arrivée devant le bidonville, elle sortit un billet pour payé le trajets qu'à fait le chauffeur puis sortis de la voiture en portant à nouveau ces affaires dans le bras. Elle tourna les talons vers l'entrée du «village» et se rendit vers les tentes habité pour faire la distribution alimentaire, habilement en cas de nécessité et fais quelque soins comme d'habitude. Elle passe plus de temps pour ceux qui ont vraiment de service santé et pour ceux qui sympathisent avec elle en profitant de sa venue pour discuter avec elle.

Elle sortit de la tente des des habitants et alla vers une autre tente mais remarqua une petite fille en pleure assise dans l'allée. Elle se dirigeait vers elle et lui demanda ce qu'elle avait. Cette dernière est tombé et s'est blessée au genoux. Déborah regarda attentivement sa blessure et sortit tout le matériel pour soigner sa blessure. Elle lui donna ensuite une pomme avant de continuer sa tourner en se rendant dans une tente.




Dernière édition par Déborah Adams le Lun 25 Mar - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maze
Amestrien centenaire

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 10 Fév - 19:26

Scar a passé une sale journée.
Il se souvenait d’être entré dans un bar miteux à l’autre bout de la ville pour en apprendre plus au sujet d’une “alchimie venue d’ailleur”. En effet, Scar avait pour but de terminer le travail de son frère. Bien que sa quête de vengeance soit toujours présente, son exil lui a permit de changer ses priorités.
Quoi qu’il en soit, l’Ishbal se souvient encore d’être rentré dans le bar pacifiquement et d’en avoir été expulsé à coup de bouteilles presque vides et d’alchimie. Il semble qu’il y avait 2 alchimistes à l’intérieur qui lui avait tendus un piège savant.
S’en ai suivit une course-poursuite déséquilibrés pour Scar. Le piège semblait bien ficelé et les alchimistes ont plusieurs fois été très proches de le capturé.

La course de Scar se termina dans ce ghetto. Il avait subit d’importantes blessures suite à cette affrontement. Une balle l’avait atteinte à l’épaule, une autre dans une jambe. Il était couvert de bleus et d'hématomes et du sang lui coulait dans les yeux.
Il était persuadé d’avoir tué un de ses poursuivant alchimiste et voir échappé à l’autre. A bout de forces, Scar s’était effondré dans le bidonville, entouré des siens.

C’est sur de la paille fraiche posée à même le sol que Scar se réveilla. Il avait mal partout, les habitants du bidonville avaient retiré la balle de sa jambe et soigné grossièrement ses blessures. Le plus grave était son épaule droite : les Ishbals ont essayé de retiré la balle sans succès : la plaie avait été agrandi et elle commençait à s’infecter dangereusement.

Ses yeux était bandés, sans doute après lui avoir nettoyé son sang. Il était dans un état proche de la fièvre et ne savait pas si ce qu’il voyait était la réalité. Mais il sentit une femme, sûre de soit, entrer dans la tente dans laquelle il se trouvait. Priant pour que son visage soit caché, Scar resta immobile et se tint prêt à bondir sur l’intrus.


Revenir en haut Aller en bas
https://docs.google.com/document/d/1FXPfc6vYoR6OrokViYRCjurhlNNK
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Mer 13 Fév - 11:37

Aussitôt entré dans la tente, un habitant suivit juste derrière. Elle remarqua qu'un homme était allongé par terre, blessé à différent endroit. Elle s'approcha en silence et écouta l'habitant lui raconter ce qu'il était arrivé a cet homme, apparemment on l'aurai tiré dessus et il a deux balles dont une est déjà retiré à sa jambe et l'autre encore coincé dans l'épaule. Puis ils ont désinfecter à la louche ces deux zones. Elle contesta qu'il avait les yeux bandé ce qu'il avait éveillé sa curiosité. Elle pensait qu'ils avait fait cela pour hésité que son regard se pose sur les blessures pendants qu'ils essayent de les soigner. Mais c'était juste parce qu'ils avaient du sang dans les yeux. Une fois les informations divulguées, elle demanda à l'habitant de quitter la tente pour pouvoir faire ses soins. Puis elle examina rapidement les dégâts avant de mettre en confiance son blessé en lui expliquant calmement et doucement ce qu'elle allait faire. Après cela, elle sortit un coton avec une bouteille d'alcool désinfectant et engorge le coton de la solution pour l'appliquer sur la plaie en le prévenant que cela allait piquer. Elle passa plusieurs fois sur la plaie pour éliminer le plus de microbe et elle enroula sa jambe avec une ruban de pansement après avoir recousue l'ouverture. Une fois sa jambe soigné, il restait plus que son épaule. Elle réfléchissait à comment elle pouvait bien s'y prendre avec la peu de matériel qu'elle avait. Mais elle pensait quand même à faire quelque chose avec ses moyens.

Avant son « opération », elle expliqua ce qu'il allait se passer en prenant une de ses mains entre les siennes pour le rassurer. Elle n'avait pas de quoi l'endormir et donc il serai conscient durant toute l'opération. Elle lui confia une couverture dans les mains pour la serrer en cas de douleur puis elle commencer à découper à l'aide des ciseaux la chemise taché de sang à l'endroit de la blessure. Elle observa un petit trou dans sa peau à cause de la balle, mais la taille du trou ne suffit pas pour attrapé la balle. Elle posa ses instrument à coté d'elle sur un linge propre après avoir les stériliser avec son désinfectant et mis des gants propres. Elle prend son scalpel et coupa une entrée plus grande pour sortir la balle. Puis elle attrapa une pince et regarda ou est la balle était planté. Elle la voit dans un muscle et par la plus grande concentration, essaya d'attrapé la balle du premier coup pour arrêter les douleurs de son blessé. D'un coté entendre les cris de ce dernier la rassuré car il était encore en vie, mais d'un autre elle appréhendait qu'il arrive à une saturation de la douleurs et meurt. C'est pour sa qu'elle posa sa main sur son cœur de temps en temps pour s'assurer qu'il bat toujours et normalement. Pour terminer son opération, elle désinfecta la plaie et recoud l'épaule. Une fois fait, elle emballa tout le coté droit d'un pansement en essayant de le soulever un peu pour passer les rubans de pansement dans son dos après avoir retirer la chemise pour éviter de la gêner. Elle nettoya ses instruments en silence et les rangea dans son sac. Puis elle le regardait et repose sa main sur son cœur pour vérifier qu'il encore. Un sourire apparu sur son visage quand elle remarqua qu'il avait tenu le coup.

-C'est bon, la torture est terminée dit-elle sur le ton de la plaisanterie.

Puis après avoir vérifier qu'aucune partie du corps était touché mise à part les plus évidente comme l'épaule et la jambe, elle voulait vérifier si au niveau des yeux il n'y avait rien de grave. Elle dénoua le pansement et le retira. Il y avait encore un peu de sang et elle nettoya ça avec un coton et de l'eau et passa les yeux doucement et le haut du nez pour enlever le sang séché depuis le temps. Après cela elle sourit en jetant son coton dans un petit pot qui lui servait de poubelle et le regarde :

-Vous allez comment maintenant, des douleurs je suppose ?


Revenir en haut Aller en bas
Maze
Amestrien centenaire

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Jeu 21 Fév - 16:48

Toujours allongé, Scar voyait comme à travers un brouillard.

ll entendit la voix de l’homme qui avait essayé de soigner au mieux ses blessures et se sentit rassuré. Mais une autre voix lui répondait. Une voix inconnue. Trop faible pour bouger, il fît confiance au jugement de son hôte et resta calme. De toute évidence, on parlais de lui et cela n’avait rien de rassurant.
Sans qu’il ne l’ai sentis, l’inconnu était près de lui et lui parla tout en nettoyant ses plaies légères avec un liquide froid … le l’alcool médical. Inconsciemment, Scar se détendit et se laissa faire. Plus tard, il se dit qu’il devait être dans un était second, autrement il aurait riposté.

Abruti par la douleur, les vapeurs d’alcool et la douce voie de l’inconnue, qui était de toute évidence une femme, il remarqua, au moment où cette dernière enfonça son scalpel dans son épaule blessée, qu’elle lui avait donné une couverture entre ses mains. La douleur provoquée par les mouvements de la lame lui arracha un faible cris rauque et lui enfonça la couverture dans sa bouche pour servir de mord.

L’instant d’après, la torture avait cessée et son épaule était soignée. Son esprit dissipa la brume de son cerveau et il revécu un épisode de son passé : il était allongé et également blessé, un voile sur sa tête. L’odeur de la terre, de l’alcool et des instruments de médecins. Il souffrait. Il venait de perdre tout ce qu’il lui était chers, son peuple, son avenir, sa famille, son frère. Et il se réveilla, fou de douleur et de haine, tuant toutes personnes présentes. En particulier ses 2 sauveurs, la famille Rockbell. Encore maintenant, Scar se trouve dans une situation similaire et la même sensation le submergea.

La médecin avait finit et elle lui avait enlevé son voile. Les yeux fou, Scar vît sur son visage le même sourire qu’affichaient les docteurs Rockbell à son réveil. Le chagrin et les remords balayèrent la colère et la haine. Scar roula sur le côté et tomba à genoux devant sa guérisseuse. Il tendit sa main, tremblante, vers son visage et laissa ses larmes couler.
Sans qu’il le souhaite, son esprit ordonna à son bras de transmuter la chair. Il en prit conscience à temps et se projeta avec ses jambes en arrière pour protéger la femme du danger qu’il représentait.


Le monde se mit à tourner et Scar vomit à ses pieds. Il se libéra de sa haine, de sa colère et des cauchemars qui le hantait en même temps que le contenu de son estomac.
Les épaules tremblantes, Scar réussit à murmurer :

-” Merci de m’avoir soigné, mais vous devriez partir, je ne suis pas fréquentables. “

L’Ishbal ne pût se retenir de rire intérieurement : lui, un grand prêtre d’Ishbala, exemple d’intégrité à son époque, pas fréquentable ? Qu’était-il devenu alors ?


Revenir en haut Aller en bas
https://docs.google.com/document/d/1FXPfc6vYoR6OrokViYRCjurhlNNK
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 24 Fév - 17:59

En silence, elle regarda son blessés devenir fou, il se roula, tomba et tendre sa main vers elle en pleurant. Et d'un coup, il se retrouva à l'autre bout de la tente. Déborah ne comprenait pas vraiment ce qu'il lui arriva, mais resta calme tout de même. Elle continua de le regarder en mettant ses mains sur ses genoux et fait une grimace en le voyant vomir ensuite. Pourquoi il se comportait comme ça ? Cela faisait presque peur à la jeune femme, son blessé est comme s'il était possédé quand elle l'avait vu réagir de la sorte.

-”Merci de m’avoir soigné, mais vous devriez partir, je ne suis pas fréquentables.

A ces mots, Déborah eut le sourire aux lèvres, « pas fréquentables » dit-il. Après ce qu'elle ait pus voir avant, cela est vrai. Donc pour elle, elle était d'accord, elle devait partir s'occuper des autres qui sont bien miséreux. Mais d'abord, avant de partir, elle nettoya la mélasse sur le sol puis le fit revenir là où il était couché avant en douceur. Elle prépara un petit bols d'eau et l'aida à boire un peu pour calmer la gorge en feu à cause d'avant. Puis, doucement et tendrement, elle le poussa sur le dos pour le coucher et posa sa main sur son front. Il était brûlant de fièvre. C'était peut-être pour ça qu'il a pété son petit câble avant. Enfin Déborah n'en savait trop rien. Elle posa ensuite des bandelettes sur les quatre membres. Ces bandelettes sont trempées dans l'eau et du vinaigre après avoir demandé à un habitant d'aller en chercher une, dans un magasin en ayant donné la somme d'une bouteille car le vinaigre et l'eau fait baisser la température. Après avoir fait cela, elle le regarda en se levant.

-Dormez maintenant, cela vous fera le plus grand bien.


Elle lui adressa un tendre sourire et est sorti de la tente. Puis elle alla continué sa visite en allant de tente en tente pour:soit prendre les vêtements sales afin de les nettoyer chez elle, soit donné de la nourriture, soit elle a recousus des vêtements, ou soit soigné des petits bobos ou des gros comme son blessé d'avant. Elle discuta avec les femmes, pris les enfants dans ses bras le sourire aux lèvres. Déborah voit très bien le bonheur qu'elle leurs procure à ce peuple. Déjà qu'avant la guerre ils étaient détestés de tous, mais la c'est pire. Déborah ne supporta pas que les militaires ont déclenché une guerre contre eux. Maintenant ils sont encore plus dans la misère qu'avant. C'est pour ça que Déborah à décider de leur venir en aide en essayant de faire de son mieux. Une fois, elle a même emmenée un enfant chez elle pour le soigner, car son état de santé était très grave.

Une fois ses visites terminées, elle revient dans la tente du blessé et vérifie juste si la température avait baissé. Elle retira ses bandelettes et elle est sortie de la tente en attendant de pouvoir vérifier si la température est de nouveau haute. Elle vit l'homme d'avant qui était dans la tente d'avant et décida d'aller le voir pour demander des renseignements sur l'homme qu'elle avait soigné avant. Il allait dans sa tente et s'assoit par terre pour écoutant les informations. Le blessé s'appelle Scar, qu'après la guerre il a perdu tous ces proches et qu'il décida de massacrer les alchimistes d'états pour se venger. Après un moment de silence, Déborah le remercia de ses informations et retourna dans la tente pour vérifier la température du dénommé Scar. Un soupir est sorti de la bouche de la jeune femme, car la température avait de nouveau monté en flèche. Elle remit ses bandelettes aux mêmes endroits d'avant et resta près de lui.


Revenir en haut Aller en bas
May Chang
La petite Xénoise au panda

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Lun 25 Mar - 11:09



Quelle journée ! Une journée comme les autres, sans fructueux résultat. L'arrivée de May à Amestris datait peu, pourtant c'était frustrant de ne pas savoir comment avancer dans sa quête. Elle comptait rester encore un petit peu à East City, pas trop longtemps non plus, juste assez pour espérer tirer quelques informations de-ci de-là. Son regard se baladait un peu partout, ce n'était pas encore le soir, encore du temps. Soudain, un mouvement de patte de la part de Xiao Mei attira son attention. Elle désignait un vieux marchand d'un air interrogateur. Peut-être que le panda voulait aider son amie en suggérant des personnes qui pourraient lui donner des informations, même si c'était peu probable qu'elle en trouve ainsi. Ou si ? Au moins des idées, rumeurs, voir même des légendes ! La jeune fille s'approcha d'un pas hésitant vers l’homme, il l'observa d'un air inquisiteur. Elle regarda vivement les objets anciens qui faisaient son commerce et entreprit de lui sourire gentiment. Le commerçant lui demanda si quelque chose l'intéressait, elle ne répondit pas. Alors il gardait le silence en restant patient. May releva sa tête pour apercevoir son visage, il était totalement neutre. Argh, elle ne savait vraiment pas quoi dire, elle planta ses yeux au sol et réfléchit à toute vitesse. La Xénoise se sentait rarement ainsi, le commerçant était quelque peu intimidant. Sa gêne était palpable et elle sentit que sa compagne l'encourageait mentalement. Ah, qu'est-ce qu'elle ferait sans elle... May releva farouchement la tête et soutint le regard de l'homme en face d'elle.  Après tout, il n'y avait aucune raison d'être troublé. Cependant, il fut plus rapide qu'elle.

    « Bonjour petite, je peux t'aider ? »


L'aider ? Peut-être oui. Elle cligna doucement des yeux et tâcha de lui répondre.

    « Hm... Connaître-vous une quelconque chose sur ce qu'on appeler "l'immortalité" ? » hasarda-t-elle, l'air de rien.


A son plus grand regret, il nia en secouant la tête. Dépitée, la petite fille regarda distraitement autour d'elle. Non loin, elle pouvait apercevoir un petit coin reculé qui ressemblait à une sorte de bidonville. Intriguée, elle interrogea le marchand qui lui répondit simplement que c'était belle et bien un bidonville, il était peuplé par des Ishvals. Certes elle avait déjà entendu parler de nombreuses fois de la guerre d'Ishval, ce ne devait pas être très étonnant d'en croiser dans ces sortes d'endroits. Du moins c'est ce que May pensait. Elle fronça les sourcils, montrant qu'elle était plongée dans ses pensées. Ces Ishvals savaient peut-être quelque chose... C'était possible, autant que cela pouvait être de l'espoir perdu. Néanmoins, la Xénoise n'avait rien à perdre, autant profiter qu'ils soient juste à proximité d'elle.

Elle salua vivement l'Amestrien et se précipita vers le fameux bidonville. Il y avait effectivement des Ishvals, elle les reconnut à leur peau mate et leurs yeux rouge sang. Aussi discrète qu'une souris, May se glissa entre plusieurs tentes et Xiao Mei en profita pour sauter au sol d'un bond. C'était plutôt calme, même s'il lui était facile d'entendre des discussions sans comprendre le sens des mots. Une silhouette attira son attention devant une tente, pas bien loin d'où la brune se trouvait. C'était une jeune femme plutôt jolie, elle avait un air qui la rendait sympathique et semblait être appréciée par les Ishvals. May s'approcha curieusement d'elle, mais elle trébucha en butant contre une pierre, se retrouvant pleine de poussières. Un peu surprise, elle se releva péniblement en se dépoussiérant et elle jeta un regard noir au fautif, malgré que cela soit la faute de son inattention pour elle s'était celle de la pierre.
Maudite pierre ! pesta-t-elle mentalement. La petite Xénoise reprit furtivement sa marche, mais la personne qu'elle avait vu peu de temps avant avait disparu. Elle était sûrement rentrée dans la tente. En s'approchant, des murmures résonnèrent à l'intérieur. Elle n'arriva pas à saisir exactement les paroles. Un frôlement la fit se retourner d'un bond, les yeux écarquillés de stupeur. Un soulagement l'envahit quand elle ne vit seulement qu'un enfant Ishval. Il la dévisageait avec méfiance et avec un pétillement de curiosité. Hmf... C'est vrai qu'elle n'était jamais venue ici auparavant, pas étonnant qu'elle soit inconnue pour lui. Et la guerre devait toujours marquer les esprits de ces victimes.
Embarrassée du long silence qui dura, May le salua gentiment avec son accent et lui demanda, intriguée, qui était cette jeune femme. Elle l'écouta attentivement après qu'il se décidait enfin à répondre. L'intéressée était une infirmière, elle leur rendait visite la plupart du temps. La Xénoise le gratifia en souriant et se rapprocha de l'entrée de la tente, tentant d'y jeter un œil. L'enfant en avait profiter pour lui dire qu'à l'intérieur se trouvait un blessé dont elle s'occupait actuellement. Un Ishval également. D'après ce qu'il avait entendu, le patient s’appelait Scar. Un nom qui ne rappelait rien à May.

Elle n'entendait presque plus de bruit. Bon, elle n'allait pas forcément débarquer à l'improviste. Et pourquoi faire ? Une pensée lui traversa l'esprit. Si ce Scar était toujours mal à l'instant présent, elle pouvait toujours l'aider à se rétablir grâce à l'elixirologie. A la base, l'alchimie de son pays était surtout spécialisée dans la médecine. Pourquoi ne pas proposer son aide ? Par la suite, elle aura toujours le temps de chercher diverses informations concernant sa mission. Son regard se posa quelques secondes sur le panda, toujours à ses pieds. Et prenant une longue inspiration, May pénétra dans la tente.
La jeune femme de tout à l'heure semblait concentrée sur la tâche qu'elle faisait au même moment. Craignant de se faire chasser sans pouvoir prononcer un mot, la jeune fille s'approcha vivement d'elle, n'essayant même pas d'être discrète. Avant de commencer à parler, elle fixa deux petites secondes le blessé puis reporta son attention sur l'infirmière.

    « Bonjour ! Euhm... Je me nomme May Chang, et je suis elixirologiste. Je pouvoir vous aider à le soigner si vous voulez » proposa-t-elle, hésitante en se raclant la gorge


Calme, elle patienta en silence, le regard neutre. L'Ishval ne semblait pas très en forme à côté..



HRP:
 


Wuf Les chiens conquerront le monde ! Wuf
Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maze
Amestrien centenaire

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Mer 3 Avr - 14:39

Scar fît des rêves enfiévrés.

Il courrait, plié en deux à cause d’une tempète de neige. Il était plus jeune et cherchait à rattraper son frère. Mais malgré ses efforts, il ne pouvait le rejoindre. Un immense X rouge tomba du ciel et tua son frère. Scar plongea dans un abîme de douleur et c’est Ishbala lui même qui le sauva. Il le bénit en lui donnant une raison de vivre et en le sauvant de la mort mais le maudit par une tâche ingrate et en lui donnant le bras de son frère.

Scar se réveilla en sursaut. Le sol et le ciel ne savaient pas où se mettre. Tremblant sous l’effort, il se redressa et s’assit sur son lit improvisé.

L’Ishbal sentait le danger.

Rien de tangible, mais l’impression était tenace, il devait fuir.

Il regarda dans les yeux les 2 femmes avec lui, la nouvelle était toute petite et se promenait avec un drôle de chat. Elles n’étaient pas les menaces qui sentait.

Scar leur dit, tout en marchant vers l’entrée de la tente.

-” Vous ne devriez pas être ici, ils vont venir me chercher ... trop longtemps ... trop dormit ...”

Scar s’appuya sur la porte de fortune comme une personne âgée. Il sorti la tête dehors et compris l’origine de son pré sentiment : L’odeur inconnue, le grésillement de l’alchimie.

On était venu le chercher et ce n’était pas pour l’aider cette fois-ci.

-” Merci pour ton aide, femme “ dit Scar à l’infirmière, “ mais je doit partir, maintenant”.

A moiter clopinant, l’Ishbal se rua dehors, longeant les constructions difforment qui abritait son peuple et se dirigea vers la sortie du village.
Mais après ce qui semblait une éternité à Scar, qui n’était que quelques misérables mètres, il effondra, un genou au sol, pour reprendre péniblement sa respiration et pour chercher un point de repère.


Revenir en haut Aller en bas
https://docs.google.com/document/d/1FXPfc6vYoR6OrokViYRCjurhlNNK
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 7 Avr - 11:30

« Bonjour ! Euhm... Je me nomme May Chang, et je suis elixirologiste. Je pouvoir vous aider à le soigner si vous voulez »

La jeune infirmière tourna la tête vers la petite voix qu'elle venait d'entendre et qui venait de l'entrée de la tente. C'était une petite fille. Déborah était étonné de voir qu'une fillette savait utiliser l'elixirologie comme la petite l'avait dit avant. Elle la regardait donc avec de grand yeux le temps elle accepte de croire ce que la petite lui avait dit puis elle lui souriait tendrement et tourna le regard vers son Ishbal.

-Oui si tu veux, tu peux mettre utile. Viens alors, ne soit pas timide.

Soudain, l'ishbal se réveilla dans un sursaut et s'assoit. Déborah pensa que c'était dû à un cauchemar. Elle se tourna pour préparé un verre d'eau pour ce dernier.

-Vous ne devriez pas être ici, ils vont venir me chercher ... trop longtemps ... trop dormit ...

Déborah sourit en l'entendant, c'était surement un cauchemar et il croit que c'était la réalité. Elle répondit "Mais non" et au moment où elle voulait lui donné le verre, elle le vit debout près de l'entrée. Un soupire discret sortit de la bouche de la demoiselle. C'est toujours habituelle, les gens qui sont soignés veulent toujours partir après. Mais ils ne comprennent pas qu'ils doivent rester car malgré les blessures soignés, il faut qu'ils se reposent. Mais bon, elle en a l'habitude.

- Merci pour ton aide, femme, mais je doit partir, maintenant.

Puis, Déborah jeta son verre à terre et se leva brutalement en voyant que l'ishbal partit. Elle lui courut après car il est pas en état de courir comme il eut une blessure assez importante à la jambe. De plus il risque de s'ouvrir sa plaie. Elle arriva à sa hauteur quand il tomba à terre et mit sur les genoux en s’assurant qu'il ne perdit pas connaissance. Elle appela des personnes pour l'aider à le remettre dans la tente après avoir remarqué si c'est blessure se sont ouverte. Et malheureusement oui, sa jambe saigné. Déborah soupire et le regarde en attendant que les hommes à plusieurs porte l'ishbal pour le remettre dans la tente. Elle les suivait jusqu'à la tente et s'installa de nouveau au même endroit qu'avant.

-Il ne faut pas partir comme ça voyons, votre jambe est ouverte maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
May Chang
La petite Xénoise au panda

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Mer 10 Avr - 1:48



L'infirmière la regardait d'un air estomaqué. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Non. Alors pourquoi cet étonnement ? La surprise devint peu à peu un joli sourire qui rassura May. Elle accepta son aide, son regard était posé sur Scar. Ce dernier se réveilla brusquement, tellement, qu'il surprit la petite fille. Alors qu'il s'asseyait, la Xénoise n'eut pas le temps de faire un pas qu'il se dirigeait déjà vers la sortie. Elle aurait voulu l'arrêter, lui montrer son reflet dans un miroir pour voir son piteux état. C'était étrange ce qu'il disait. Elle se demanda, songeuse, de qui pouvait-il bien parler. "Ils" le cherchaient. Qui donc ? May haussa discrètement un sourcil, toujours debout à la même place. Elle ne réagissa seulement quand il sortit de la tente, d'un pas précipité. Seul soucis : il n'a pas encore totalement guéri. Ce n'est pas en se hâtant qu'il le sera...

May se faufila dehors. La première chose qu'elle vit fut Scar, un genou au sol, entouré de plusieurs personnes. Aussitôt, des Ishvals portèrent le patient pour le ramener de là où il venait. La petite brune resta quelques secondes à l'extérieur. C'était peut-être son imagination, mais il lui semblait qu'un groupe de gens arrivait. Néanmoins, ça ne veut rien dire. "Ils" n'ont pas l'air de s'entendre avec lui. C'était intrigant. Mais continuera-t-il d'insister à sortir malgré tout ?Elle retourna à l'intérieur en silence avec ses réflexions.

Tout semblait n'avoir pas bougé d'un millimètre. Tel un retour en arrière ou bien un arrêt du temps pendant quelques minutes. May trottina en direction du blessé et constata une hémorragie à sa jambe, il avait rouvert une blessure. Une hémorragie n'est pas vraiment compliqué à arrêter à l'aide de l'elixirologie. Ce n'est pas comme si il avait perdu sa jambe, haha... La stopper n'était pas un problème. Elle se baissa doucement près de la blessure, et planta plusieurs Kunaïs autour - confiante. Quand le cercle fut terminé, elle se concentra suffisamment et une lueur bleutée apparut à l'instant. Xiao Mei était juste à côté. Ce ne fut pas long, elle rangea les lames et resta à genoux en souriant. La plaie allait beaucoup mieux désormais.

« Je me suis occupée de votre jambe, elle ne devrait plus vous poser de soucis pour le moment, Monsieur Scar ! »

L'elixirologiste se releva prestement. L'alchimie de son pays était toujours pratique dans ces cas-là. Elle gardait un visage joyeux. Cependant, ses questions lui revinrent. Bon, d'après Scar, des personnes le cherchaient. May tourna sa tête en direction de la sortie. Arriveront-ils véritablement ? Veulent-ils le tuer ? C'était vague. Elle se crispa légèrement. Quant à l'infirmière, elle ne semblait pas très inquiète. Peut-être que l'Ishval avait simplement rêvé comme il venait de sortir de son sommeil ... Ou un effet de la fièvre. Devait-elle vérifier si tout aller bien dehors ? Vérifier aussi si "ils" sont là. Ces "ils" ne devaient pas être des Ishvals de ce lieu.



Wuf Les chiens conquerront le monde ! Wuf
Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maze
Amestrien centenaire

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 14 Avr - 13:41

Scar se retrouva de nouveau allongé sur la même couche.

La jeune infirmière était venue le chercher avec râlant, comme une mère devant un enfant rebelle. Scar maudissait cette blessure qui mettait un temps fou pour guérir. Mais, la naine qui semblait ne servir à rien fît quelque chose de spectaculaire : elle utilisa une forme d’alchimie hérétique certes, mais qui le guérit.

On avait ramené Scar à sa chambre et donné un bol de soupe, à base d’eau lui sembla-t-il.

Les jeunes femmes étaient en pleines conversation et l’Ishbal avalait sa soupe quand un cris ce fît entendre dehors. Sans qu’il puisse sauter du lit, un éclair d’alchimie parcouru le sol et un mur de terre se dressa tout autour de Scar, l’isolant des autres personnes.

-” Alors ça, c’est pas sympas.” murmura Scar pour lui-même.

L’ishbal pris son temps, il savait que les militaires n’allaient rien faire eux jeunes filles ni aux Ishbal : ceux de la région sont plutôt compréhensifs. Le problème était cette alchimiste venu de la ville. Un petit malin, peureux et grassouillet qui posait des problèmes à Scar, plus que les autres.

L’ishbal devina que tout le monde était en joue donc il ne pouvais pas agir immédiatement. Il colla alors son oreille à la paroi et écoute attentivement. Des voix vibraient faiblement à travers le mur, quelqu’un était derrière. C’était sa chance.

L’Ishbal fît parcourir l’alchimie dans son bras et le plongea à travers le mur. Il sentit le vide de l’autre côté et sa main se ferma sur la gorge de quelqu’un. Quelle chance, Ishbala était avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
https://docs.google.com/document/d/1FXPfc6vYoR6OrokViYRCjurhlNNK
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Dim 28 Avr - 10:57

Une fois que Scar était allongé et soigné par la petite, dont son intervention à fasciné Déborah, elles lui servirent de quoi manger pour qu'il prenne des forces. Il est vrai qu'il a grand besoin avec tout ce qu'il a put subir avant, entre les opérations, sa tentative de fuite et de nouveau une opération mais un peu moins habituelle. Déborah souffla un peu en fermant les yeux et s'étire un peu. Puis elle regarda la petite pour la questionner sur l'exirolorogie. Mais un événement l’arrêta quand elle remarqua qu'un mur;par la force de l'alchimie, emprisonna Scar rapidement. Elle se retrouva impuissance devant ce mur avec la fillette et ne savait pas quoi faire. Alors elle essaya de taper, percer et pousser le mur pour libérer l'ishbal en demande à la petite de l'aider aussi. De plus,s'il resta dans dans un petit lieu clos, il allait manqué d'air. Donc le temps était compté pour les deux demoiselles, il fallait qu'elles le sorte de là.

Après mainte et mainte fois d'essaie, Déborah s'assoit sur ses genoux en soupirant. Elle regarda la petite fille en réfléchissant à une solution. Mais, il y avait rien à faire,ce mur était vraiment solide. Elle s'assura tout de même que Scar était toujours en vie et lui posa des questions "Vous m'entendez ?" ou " Répondez moi". Soudain une main sorti de ce mur et perça même la toile de la tente. Déborah fit les yeux ronds et entendait des gémissements de douleurs de l'autre coté. Elle se précipita hors de la tente et vit un petit troupeaux de soldats dont un était celui qui se fit étrangler par Scar à cause de la main et des cris. Les soldats se tournaient vers elle et demandaient ce qu'il se passait. Sur le coups, Déborah comprenait pourquoi était si affolé tout à l'heure, il savait d'avance que les soldats aller venir. Elle haussa donc des épaules en prenant une tête d'étonnement et retourna dans la tente d'un coup. Des soldats voulurent la suivre mais elle leurs interdisait l'accès en prétendant que la personne souffre à en devenir folle et qu'elle va le calmer, comme elle est infirmière.

Aussitôt entrée dans la tente, elle ferma l'entrée comme elle pouvait pour empêcher les soldats de rentrer. Elle alla ensuite vers Scar et lui dit doucement de se calmer en expliquant la situation. A ce moment, les cris de douleurs s’arrêta et un bruit lourd retentit, Déborah tourna la tête vers le bruit en poussant un petit cris d'effroi et prit la main de Scar pour qu'il lâche la personne. En regardant par le trou fait par la main, elle observa que les soldats entourent le corps sans vie de la victime de Scar. Elle se mordit les lèvres en voyant un se lever pour appeler l'infirmière. Rapidement elle passa sa main dans le mur où se trouvait Scar.

-Restez tranquille ! Murmura-t-elle et se tourne vers la petite

--Surveille le en attendant ma petite, je reviens vite.

Elle sortit ensuite de la tente et voit les soldats qui la regarda et qui lui demanda de s'occuper de leurs collègues. Mettant ses cheveux d'un coté, elle s'accroupit en face du corps et écouta le coeur, comme elle le sentit venir, l'homme était bien sans vie. Elle essaya en vain un massage cardiaque, mais sans résultat. Elle soupira et se releva en disant le verdict: Il est mort .. C'est alors que les soldats ordonna embarqué la personne qui à tué leurs collègues qui était alchimiste. Sachant que Scar était souffrant, elle essaya de convaincre les soldats de le laisser ici en inventant les pires mensonges pour aggraver l'état de santé de Scar. Mais cela ne fit ni chaud ni froid et les soldats voulaient entrés de forces car c'était un crimes de haut niveau. Alors,elle cria à la petite May de lui donner son sac et les poussa ensuite pour pouvoir entrer la première et sortit de son sac des seringue rempli de tranquillisant et en injecta chez tous les soldats qui tombaient ensuite comme des mouches dans un sommeil profond. Elle fit tomber sa seringue en remarquant ce qu'elle venait de faire en mettant sa main devant sa bouche. Elle se rendit compte qu'elle a défié les lois militaires. Elle se tourna vers le mur et le cassa ensuite plus facilement grâce au trou fait par Scar. Puis une fois ce dernier libre, elle le regardait en attendant des explications.

-Mais pourquoi avez vous fait ça ?!?
[right]


Revenir en haut Aller en bas
May Chang
La petite Xénoise au panda

avatar


MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   Sam 10 Aoû - 19:16



Désormais, Scar était plus tranquille. Tant mieux !  Il semblait aller mieux, son corps s'occupera du reste. La jeune infirmière et la petite fille lui servirent une sorte de soupe pour que Scar reprenne des forces, c'était important pour se rétablir. May afficha un sourire satisfait et le regarda silencieusement boire son bol. Déborah se retourna vers elle, avec de petits yeux brillants de curiosité. Elle voulait sans doute l'interroger, et ce n'était dérangeant. Cependant, il se passa un évènement innatendu, où Déborah aura droit de poser ses interrogations bien plus tard. Ou pas si innatendu que ça, car l'Ishval avaient senti ces "ils". Sans qu'il n'eût pu faire le moindre mouvement, un mur bien lisse l'encercla complètement, la Xénoise se tourna brusquement dans sa direction. Un phénomène créait par un alchimiste. La jeune femme à côté d'elle sembla commencer  à paniquer légèrement, et tenta de le libérer en vain. C'était son patient après tout, il était donc normal qu'elle veuille le protéger. L'infirmière demanda de l'aide à May, elle essaya plusieurs façons pour tenter de faire sortir Scar,  et Xiao Mei l'imitait comme la plupart du temps, en faisant également attention à ne pas utiliser un moyen qui pourrait éventuellement le blesser, il était très près du mur.

C'était décourageant de voir le mur toujours debout. Vraiment résistant dîtes-moi... La brune s'arrêta en s'appuyant contre l'obstacle, elle posa son regard sur Déborah qui venait de se mettre à genoux. Elle parlait parfois à Scar, sûrement pour vérifier qu'il vit encore.  May sursauta lorsqu'une des mains de l'Ishval traversa le mur jusqu'à l'extérieur. C'était ... surprenant.
Des gémissement vinrent de l'extérieur peu après, May regarda l'infirmière sortir vivement pour découvrir la cause du bruit. Elle crut percevoir quelques infimes paroles en tendant l'oreille,sans bouger d'un pouce. Que s'était-il passé ? Mystère . Déborah réapparut bientôt, en fermant bien l'entrée. Les gémissements finirent par disparaître étonnamment. Et un bruit lourd résonna. Quelqu'un avait été tué, c'était certain. La petite fille se tourna vers l'infirmière appeurée qui tint la main de Scar puis pour la remener à lui. Pas de doute, il était la cause de ce grabuge. Déborah lui ordonna de se tenir tranquille et se retourna vers la Xénoise.

- Surveille-le en attendant ma petite, je reviens vite.

May aquiesça d'un hochement de tête sans broncher, fronçant légèrement les sourcils, elle se rapprocha doucement du mur troué. Ce fut plutôt calme au début. Mais May entendit les voix s'agitaient dehors, l'ambiance ne devait pas êtres des meilleures. Elle frotta nerveusement son pied contre le sol en levant les yeux au ciel, ça ne présageait rien de bon ... La brune se stoppa net en entendant Déborah lui criait de lui donner son sac. Elle réagit aussitôt et l'attrapa non loin, elle le passa à l'infirmière qui venait tout juste de rentrer. May fut assez perplexe face à ce qu'il se passa, enfin Déborah n'avait sans doute plus le choix. Et ça ne leur ferait pas de mal de dormir un peu. L'infirmière put enfin briser le mur, l'Ishval était libéré.

Mais pourquoi avez vous fait ça ?!? 

Bonne question ... Était-il vraiment obligé d'occire un des soldats ? Qui sait.


Wuf Les chiens conquerront le monde ! Wuf
Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée chez les Ishbals [Scar, May et Déborah ]
» Journée chez Titiia
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Les Autres Régions d'Amestris :: L'Est :: East City :: Slums-