Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Elric
Fullmetal Alchemist

avatar


MessageSujet: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Lun 29 Sep - 6:12

Voilà Edward avait été rapatrié à Central pour des soins après que Mustang, Havroc et indirectement Scorn ne l'ai sauvé de ses égout puant ou il avait dû fuir avec d'autres soldats après avoir été pris en otage a Castlerea. Épuisé et en malnutrition le blond avait été rapatrié après avoir bouclé la mission avec son supérieur comme aide. Alphonse lui manquait terriblement et étant épuisé, il avait envie de pleurer. Mais se retenait, il n'avait qu'une idée en tête, partir retrouver son petit frère. Le hic étant que son corps refusait de lui obéir et quand il avait la force de se lever, c'était docteur et infirmier qui le retenait menaçant de l'attacher s'il ne se reposait pas.

Aillant perdu un peu de poids, les cheveux détacher étaler sur l'oreiller, propre entièrement par les soins, ha son bain ! Qu'il voulait un bain ! Bien que nickel niveau hygiène corporel, il avait encore l'odeur des égouts dans le nez, résulta toute nourriture devenait écœurante. Il se forçait à manger, mais en petite quantité. Du coup, il était sous perfusion de nutriments.

Pour couronner le tout, son poignet droit, donc son auto-mail lui faisait mal quand il le bougeait. Pareille pour sa jambe. Bien que cela ne semble pas endommager quand on les voyait comme ça, quelque chose avait dû bouger, ou des nerfs se coincer lors de sa fuite, sans compter l'eau souillée qui s'y était introduit. Même sis es auto mail avait été nettoyé, cela n'avait été fait qu'en surface.

Allez savoir ce qui avait pu entrer et s'y coincer ? Si cela se trouve l'odeur qu'il avait dans le nez, venais de ses auto-mails. Il frissonna d'horreur, puis une nouvelle foi d'angoisse, il allait devoir appeler Winry. Et quand elle le verrait couvert de bleu et autre equimoses, ça allait gueuler. Cette fille était terrifiante. Le garçon se redressa assit, pour manger. Du poisson cuit vapeur et du riz avec un fruit. On lui avait dit qu'il devait manger des repas légers vus qu'il avait été priver de nourriture un certain temps.

Le blond picora donc, mais fini par repousser le tout, c'était écœurant, il allait vomir s'il continuait. Il avait hâte de manger un bon steak bien gras. Edward avait finalement donné les numéros de téléphone de WInry a la personne s'occupant de lui, une certaine Déborda Adams s'il avait bien lut le badge. Une jolie fille en plus, quelle chance ! Au moins un truc de positif dans son hospitalisation.

Il soupira et avala l'eau sucrée qu'on lui donnait. Puis se rallongea, fatigué. Il s'endormit, ne rêvant a rien. Il se réveilla en sursaut en entendant un bruit, quelqu'un était entré. Il grimaça un peu, son corps lui faisait toujours mal quand il se réveillait.

(désolé ce n'est pas très long ^^ donc Edo la depuis je ne sais pas, 3 ou 4 jours ^^ j'ai aussi invité Winry, mais je ne sais pas si elle jouera avec nous ou pas ^^)
(ordre, Bah moi, Debora, Niji et Winry ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Ven 3 Oct - 16:52

Ce matin, en arrivant à l’hôpital, j'appris une triste nouvelle. Un de nos patient âgé de 70 ans à peine, est mort dans la nuit. Et quand je sortais des vestiaires après avoir déposé mes affaires, je vois passer le lit roulant avec le corps caché sous le drap. La morgue l'avait récupérer.  Du coup, comme l'effectif des femmes d'entretient était réduit, je devais changer les draps du patient et jeter les affaires comme personne de sa famille ne les voulais. Il y a de forte tensions familial apparemment, mais cela ne me regarde pas.

J'accouru donc dans la chambre de l'ancien patient. Je m'approcha du lit et retira les draps pour pouvoir les donner à laver. Evidemment, je mets aussi des nouveaux draps pour les nouveaux patients. Ensuite, je prend un sac poubelle et mettre les affaires dedans. Je me demande si je pouvais les récupérer pour pouvoir les donner aux ishbals sans abris. Un sourire malicieux apparu sur mes lèvres. J'allais faire croire que je le mettras à la poubelle alors qu'en faite, je le rangeais dans ma voiture. Oh Caroline, tu es diabolique. Non,je ne me concerne pas comme une démone mais un ange qui aide ceux qui en n'ont le plus besoin,nuance.

Après que j'ai nettoyé et ranger la chambre, je sortis de la chambre, le sac poubelle à la main. Je me rendis dans les vestiaires et le posa dans mon casier. Je regardais l'heure et remarquais qu'il était midi, j'allais donc dans le réfectoire pour pouvoir manger avec une de mes collègues. Et pendant le repas, j'appris que je devais m'occuper d'un patient du nom d'Edward Elric. Ce nom me disait quelque chose, je crois avoir entendu ce nom une fois, mais ou je ne savais plus ou. Et tout en mangeant, je me demandais ou est ce que j'avais entendu ce nom, je crois que c'était dans le journal. Je demandais à ma collègue qui c'était, et soudain je me souvenais ! C'était le jeune qui est devenu militaire, la presse ne avait beaucoup parlé tellement que c'était exceptionnel. Mais oui c'est vrai. Je demandais encore pourquoi il était hospitalisé et elle m'expliquait qu'il était revenu de mission de l'armé et qu'il était un peu amocher, comme tous militaire qui avait eut des complications durant leurs missions. On en voyait souvent.

Une fois la pause repas terminer, je me rendis donc la chambre de mon nouveau patient. Je marchais dans le couloirs jusqu'à arrivé devant la porte de la chambre. Je toquais avant de rentrer et me rendis auprès du lit.. Je pris la fiche de soin qui était accrocher au lit pour vérifier l'état de jeune homme. Mh, apparemment durant sa mission, il aurait perdu du poids et sa prothèse était casser. Je levais le regard vers le jeune homme qui n'avait pas touché beaucoup à son assiette. Tout en reposant la fiche:

-Bah alors, tu n'as pas faim?


Revenir en haut Aller en bas
Niji Murasaki
Help me, i don't want to stay alone.

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Mar 7 Oct - 11:55

Niji était revenu a Central. Une nouvelle fois. Mais ce qui était pratique c’est que comme elle s’habitué a la présence de Murasaki dans sa tête elle avait le sens de l’orientation et elle savait un peu plus intimidé les gens. Elle ne fumait pas. Tant qu’elle était Niji du moins, après elle ne pouvait rien pour Murasaki. Ses quelque contact lui avait appris qu’un militaire en mission était revenu.

Avec ses quelque sous en poche elle alla a une cabine téléphonique et s’arrêta. Un moment un long moment. Très très long moment. La clé a molette dans sa botte en était d’ailleurs devenu douloureuse. Quant elle marchait elle ne la sentait pas, mais dans cette situation, fixée devant la cabine elle semblait lui peser une tonne. Au bout d’un moment, un petit papier dans sa main elle se décida a y entrée et puis, elle téléphona en composant les numeros les chiffres que Ed lui avait indiquée.

C’est là qu’elle parla a la secrétaire, se présentant et demandant a parlé a Edward Elric. La femme lui dit qu’il était injoignable. Comment ça injoignable ? Il était … à l’hôpital. La jeune fille aux cheveux roses ne laissa pas le temps à la femme de répondre. Elle laissa tomber le téléphone et partie en courant vers l’hôpital. Elle força l’entrée, agressant presque la dame de l’accueil de la laissé passé et finit par entrée dans la chambre les joue rouge le souffle cours son matériel de mécanique ( qu’elle avait récupérer dans sa cachette dans la main et se figea a la vu de Edward Elric allongée dans un lit et une infirmière lui disant de mangé.

Elle se rendit compte, soudain du loufoque de la situation. Elle venait dans une chambre d’hôpital voir un jeune homme qu’elle connaissait à peine parce que … Elle s’inquiéter. C’était trop tard pour reculer maintenant. Elle était là et elle ne pouvait plus reculer.

- Euh … Je … Bonjour j’ai appelé et on m’a dit que tu étais là.

Elle s’approcha du lit saluant l’infirmière en rougissant de la situation délicate dans laquelle elle c’était mise toute seule. Montrant sa boîte a outil elle dit gêner.

- Je me suis dit que peut être tu aurais besoin d’être réparer.


- Le temps emportent les restes de choses que seule l’inconscient ce souvient. C'est cela le silence des mots perdu ~ ''..



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Sam 11 Oct - 16:06

Ce devait être la saison. Oui, ce ne pouvait être que ça. Même si c'était triste, voir même affreux, les gens choisissaient tous la même période pour s'arracher un membre... Les pensées de Winry étaient affreuses, mais la mécanicienne était épuisée. En fait, elle enchainait automail sur automail. Que ce soit une première pose, une réparation, une simple vérification, oh elle aimait son travail, mais elle commençait à saturer. En fait, Debora profitait de sa présence à Central pour vérifier tout patient avec automail. La jeune fille blonde était sortie de sa campagne pour aider l'infirmière à poser un pied mécanique à un patient tout juste amputé. Et maintenant, cela faisait trois jours qu'elle était à Central.

Dans le local, son visage était taché de sang. Ses beaux bleus cobalts avaient prit une triste couleur orage sans éclat. Tout pétillement avait disparu de son regard et son teint était plus pâle que d'ordinaire. Elle venait de sortir d'une opération d'urgence. La plaie d'un automail s'était infectée, les nerfs s'étaient contractés sous la douleur, ordonnant n'importe quoi à la prothèse, le métal déchirant la chaire tout juste cautérisée. L'opération s'était faite à vif, la petite fille avait hurler à s'en déchirer les poumons. Les lumières étaient braquées sur la plaie, la petite était paniquée en voyant son propre sang giclé à la figure des médecins, voir son membre se séparer une fois de plus de son corps, le bruit assourdissant des outils, les hurlements lors de la déconnexion aux nerfs, les gesticulations et les larmes qui ne s'arrêtaient plus. Un automail défectueux, de mauvais soins ? Elle ne savait pas comment elle en était arrivé là. Mais cet automail, c'était elle qui l'avait posé. Pourquoi ça s'était infecté... Elle ne comprenait pas son erreur. Elle ne comprenait pas pourquoi cette enfant avait eu mal alors qu'elle aurait dû sourire en utilisant son bras. Winry se pencha près du lavabo et plongea sa tête dans l'eau glacée. Comment avait-elle pu foirer à ce point ?!

Debora entra dans le local. Elle ne détailla pas l'infirmière, elle ne fit pas non plus attention à ce qu'elle lui dit. Elle comprit juste qu'elle la remerciait pour son aide et qu'elle avait encore du travail. Même si le moral n'y était pas, Winry ne répondit rien et se dirigea vers la chambre donnée par l'infirmière, ne prenant même pas la peine de lire le nom du patient. Elle accumulait les mauvaises nouvelles. Entre Mamie Pinako qui lui manquait, Alphonse déprimé et cette affreuse opération, elle n'avait plus le cœur à sourire. Elle n'avait même plus envie de se forcer à sourire. Elle monta les escaliers sans aucune motivation et s'arrêta dans la porte. Ce serait le dernier, puis elle partirait.

La mort dans l'âme, elle poussa la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Fullmetal Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Dim 12 Oct - 2:06

Oui, perdu du poids, déshydraté, ha non la perfusion l'avait re hydraté et heureusement. Sinon, à part le bandage autour de sa tête, quelque un a ses bras et deux ou trois pansements par ci et par là, oui, il allait bien, il était juste épuisé par sa mission. Oui à part ça, il pétait la forme.

Edward la regarda et repoussa le plateau une grimace de dégout sur le visage.

- Si j'ai faim. Mais je ne peux pas manger, dois y avoir un truc crevez dans mes auto-mails et l'odeur m'insupporte et rend toute nourriture écœurante. Il faudrait que je fasse venir mon mécano, Mais on m'interdit de me lever pour téléphoner.

On pouvait dire ce que l'on voulait sur le gout des aliments, quand le nez est touché, le gout est affecter. Le blond soupira assit dans son lit, a jambe de chaire replier pour garder l'équilibre sans fatiguer son dos.

Edward sursauta et tourna vivement la tête vers la porte qui venait de s'ouvrir. Alors ça, il ne s'y était pas attendu, une jolie demoiselle, bon l'infirmière était canon aussi hein, là n'était pas la question, venais d'entrer en défonçant presque la porte. La jolie Niji. Il ne put s'empêcher de rougir, les souvenirs de leur rencontre lui revenant en mémoire. Puis il détourna le regard gêné.

- Salut et oué je suis là, et je ne peux pas allez bien loin de toute façon.

Il la sentit s'approcher et la regarda de nouveau et surtout la boite à outils qu'elle lui montrait, elle était mécano ? Vraiment ? Mais non, seule Winry pouvait le réparer comme il fallait. De plus s'il laissait quelqu'un d'autre le faire, elle lui ferait la tête au carré.

- C'est gentil, mais je ne préfère pas que tu touches à mes auto-mails, je ne doute pas de tes capacités, mais je préfère attendre ma mécano.

Sans oublier que WInry ferait aussi la tête au carré à Niji et ça, il ne le voulait pas. C'était étrange de se dire qu'elle avait la force de faire ce métier, elle était si menue et fragile comparer à la blonde qui... Non Winry n'était pas grosse, mais pas maigre non plus, son amie était canon dans son genre... Mais à quoi il pensait !? Comment pouvait-il envisager que Winry était attirante ? C'était du grand n'importe quoi, c'était sa meilleure amie, sa sœur quoi ! Non ? Il avait chaud aux joues. Et heureusement qu'il ne se voyait pas, car il était rouge comme une tomate. Mustang déteignait sur lui, il venait d'imaginer Niji et Winry ensemble très peux habiller dans un lit offert toutes deux a lui... Il secoua la tête pour chasser cette idée. Il devait penser à autre chose, tien a la composition des éléments alchimique.

Retrouvant enfin contenance, il tourna de nouveau la tête vers la porte, quelqu'un venait d'entrer et c'était... WInry ? Mais que faisait-elle là ? Mustang l'avait appelé ? Non, elle semblait être là depuis longtemps, et avait l'air fatigué. Ses yeux... Ses beaux yeux bleus étaient tristes, c'était quoi sur son oreille ? Du sang ? Elle, c'était louper en se lavant après une opération ? Elle avait toujours cette tête quand elle c'était tromper sur un auto-mail et que cela avait fait souffrir quelqu'un et vu sa mine accabler c'était un enfant. Visiblement, Edward connaissait très bien son amie, en plus d'avoir le sens de l'observation.

- Tu vas bien Wiwi ?

Wiwi, il ne l'appelait que très rarement comme ça, quand elle avait besoin qu'on lui remonte le moral et c'était extrêmement rare. En générale, c'était elle qui leur remontait le moral à Alphonse et lui, et pas l'inverse. Mais quand elle était comme ça, il savait qu'elle avait juste besoin d'un petit mot gentil et d'un câlin d'Alphonse. Mince ! Al n'était pas là !

- Tu devrais dormir un peu avant de me contrôler. Ça te ferait du bien.

WInry était entré sans le regarder encore, et il avait oublié Niji et Caroline. La santé mentale de son amie l'inquiétant plus qu'il ne l'aurait voulue, en même temps le visage de la blonde était un livre ouvert. On y voyait tous ses sentiments et états d'esprit si facilement. Du coup l'inquiétude gagnait le jeune alchimiste et sur son visage fatigué cela se voyait.


Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Mar 21 Oct - 15:16

- Si j'ai faim. Mais je ne peux pas manger, dois y avoir un truc crevez dans mes auto-mails et l'odeur m'insupporte et rend toute nourriture écœurante. Il faudrait que je fasse venir mon mécano, Mais on m'interdit de me lever pour téléphoner.


Tout en croisant les bras, je le fixais en faisant la moue. Comment faire pour régler son problème au plus vite avec son auto mail, car pour le moment l'envie de manger lui passe à côté, et cela n'est pas bon! Il va défaillir en peu de temps, déjà qu'il est en mal en point. *Que faire* pensais-je en me tenant le menton.

Soudain, je tournais la tête vers la porte de la chambre, et une jeune fille surgit dans la pièce. Elle avait l'air affolé et essouffler. Que venait-elle faire ici ? Une visite ? Pourtant ce n'est pas l'heure! En plus elle vient déranger mon patient qui n'est pas très bien,claqué la porte pour débouler dans la chambre, ce n'est pas très malin,surtout dans un hôpital. Mais bon, je gardais mon self contrôle pour ne pas m'énerver, sinon j'avais encore causer du boucan qui aller encore nuire au repos des patients. Je croisais les bras en entendant que mon patient connaissait la jeune fille, je pense bien qu'elle peut se faire du soucis pour son ami, mais c'est pas une raison de venir de la sorte. Je me tournais vers elle et m'adressa poliment à la jeune:

-Que faites vous ici ? Ce n'est pas encore l'heure des visites, non ? De plus, votre ami n'est pas en état de recevoir de la visite et autant plus qu'il doit recevoir ses soins. Je pense bien que vous avez dû vous faire du soucis, mais pour le moment, je ne permet pas de visite, il est beaucoup trop faible.

Au même moment, une autre personne entrait dans la chambre, décidément ils ont cru que c'était un moulin ou bien. Je ne tournais vers la porte et remarqua que c'était Winry. Et soudain je me rappeler que c'était la mécano d'Edward. Ça tombe bien alors, elle pourra nettoyer son automail pour après le laisser manger son repas pour ensuite se reposer. Je remarquais la petite mine de Winry, elle est très fatiguée dis donc. Je me dirigeais vers elle en souriant.

-Ah Winry, tu tombes à pic! Apparemment quelque chose de nauséabonde est coincé dans son automail. Pourrais-tu t'en occuper ? Et après tu me feras le plaisir d'aller te reposer en salle de repos, tu le mérite. Je te passerais les clefs après!

Je posais ensuite ma main sur ma hanches et ajoutais-je en riant en fin de phrase :

- Depuis que tu es aussi, on a eut beaucoup de demande d'automail, je pense que les gens sentent qu'une bonne mécano est dans le coin!

Puis je me retournais vers la touriste:

-Et quant à vous, pourriez- vous sorti de la chambre, nous allons commencer ses soins.Mais vous pouvez revenir.. Hm, au alentours de 15 heures, donc dans 3 heure à peu près ? Comme ça, ca lui laissera le temps de récupérer des forces entre temps, il doit encore manger et dormir un peu ne lui ferait pas de mal.


Je me retournais vers Edward pour décaler son plateaux repas à roulette afin de laisser place à Winry pour son soin particulier


(Sorry pour l'attente ! :/ )


Revenir en haut Aller en bas
Niji Murasaki
Help me, i don't want to stay alone.

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Dim 9 Nov - 16:57


- Mais je …

Elle regarda un instant Ed avec des yeux triste presque déprimée. C’était horrible. On la renvoyait on la rejetait comme ça. C’était juste … c’était juste … Comment dire ? Terrifiant. Après tout, elle avait fait des efforts de rentrée dans un endroit ou du monde ce pressait ou on aurait pu voir son état de santé désastreux, ses côtes saillante, tant de chose horrible ses cicatrices et ses blessures récente. Comment avouez qu’elle se sentait si mal et si sale dans cette endroit ?

Elle regarda Ed. Elle ne servait donc a rien ? Vraiment. Elle c’était inquiéter pour lui et … Et voilà. « Éclate-les. » Dit Mura NON ! Elle ne pouvait pas faire ça. Mais là, elle devait, elle devait sortir. Elle regarda ensuite l’infirmière qui lui disait de partir. De partir maintenant. De revenir plus tard. Non, elle ne reviendrait pas. Elle avait finit par comprendre, elle n’était pas faite pour la vie en société, elle ne pourrait jamais avoir d’amis, elle ne pourra jamais vivre en socièter, elle était condamné a être seule et a vivre seule.

Elle tourna le dos se précipitant vers la porte. Mais elle s’ouvrit sur une fille blonde. Ses yeux bleu océan était au bord des larmes. Si c’était Mura a sa place, surement aurait-elle essayé de les tuer, tous les tuée. Mais elle était Niji, Niji Obuto, la douce et gentille Niji la tendre, l’artichaut. Et les larmes coulèrent tandis qu’elles les entendaient parler gaiment entre eux. Ils étaient amis et elle, elle n’en avait pas. Elle perdit patiente et bouscula la blonde qui venait d’entrée. Abandonnant sa boite a outils ici. De toute façon, plus jamais elle n’en aurait l’utilité. A quoi bon continué ? A cette instant elle voulait juste mettre fin a sa vie. Alors qu’elle était dans le couloir elle se tint la tête. Murasaki se faisait plus présente, plus insistante. Elle voulait la place. Et Niji se plia en deux les mains sur sa tête, essouffler.

Des médecins arrivèrent vers elle mais elle partie en courant dehors, courant le plus loin possible et finit par s’écrouler en s’appuyant contre un mur. Quant elle rouvrit les yeux il était rouge et Niji n’avait plus aucun pouvoir.

- Pauvre petite Niji

Et elle sortie une cigarette


- Le temps emportent les restes de choses que seule l’inconscient ce souvient. C'est cela le silence des mots perdu ~ ''..



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Lun 17 Nov - 12:54

    Une chambre, trois personnes... et elle à l'entrée. Elle entendait Caroline parler. Des demandes d'automails, hein... Un furtif sourire en coin se dessina sur ses lèvres, pour disparaitre presque aussitôt. Oui, elle était douée en mécanique, oui ses automails étaient de qualité. Elle avait travaillé si dur pour les rendre plus performants encore, alors où avait-elle fait une erreur ? Elle entendit la voix d'Edward lui parvenir. Oui, il avait deviné qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. Elle n'était pas douée pour le cacher, et lui était doué pour le deviner.

    Ses yeux bleus retrouvèrent soudain un semblant de vie. Une fille força le passage, la bousculant. Winry sentit une de ses larmes tiède tombé sur son épaule, puis perler le long de son bras. Elle pleurait... Pourquoi cette jeune fille pleurait ? La mécanicienne se tourna vers Caroline, l'ombre d'un sourire sur lèvres.

    - Oui, je m'en occupe. Merci pour le mal que tu te donnes.


    Elle s'avança vers le lit. Son ami était là, étendu dans des draps d'un blanc immaculé. C'était propre, banal, presque trop blanc pour lui. Lui aussi avait connu des jours meilleurs. Cette blancheur, cet ordre, ça ne lui correspondait pas. La blonde se pencha vers son ami, ses yeux orage plongé dans les prunelles or du garçon.

    - Ed...

    Son visage se rapprocha encore du sien, encore un peu plus près. Elle ne savait plus vraiment ce qu'elle faisait. Elle ne voyait plus comment arrêter cette pulsion qui la brûlait depuis qu'elle avait repris ses esprits, depuis qu'elle avait entendu sa voix. Elle n'en pouvait plus, elle avait tenter de se retenir, mais elle n'en pouvait plus de faire semblant. Elle n'en pouvait plus de faire comme si tout était normal, alors que ces yeux dorés ne regardaient plus qu'elle.

    - ESPECE DE CRETIN !!

    Elle n'en pouvait plus... Son poing frôla les pommettes du garçon et vint s'enfoncer dans l'oreiller jusqu'à ce que ses doigts touchent le matelas.

    - Qu'est-ce que tu fous ici ?! Comment tu fais pour toujours te retrouver à l'hosto, hein ? Et en plus... AAAAH ! Qu'est-ce que t'as encore fais à mon automail ??! C'est qui cette odeur immonde ? Et puis, et puis... Tu as fais pleurer une fille, espèce de goujat !

    Elle se redressa, bras croisés, jambes légèrement écartées et posa sur l'alchimiste un regard sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Edward Elric
Fullmetal Alchemist

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Ven 21 Nov - 4:57

Edward n'avait rien compris à ce qui venait de se passer, il était ravi que Niji soit venue. Mais avait été surprit de la voir partir en pleurant. Elle avait même abandonné sa boite à outils, faudrait la retrouver plus tard et la lui rendre. Ce serrais l'occasion de la revoir. C'était elle inquiéter pour lui ? Forcement sinon elle ne serait pas venue telle une tornade. Mais la doctoresse l'avait mise à la porte, pas lui, elle. Mais la doctoresse l'avait mise à la porte, pas lui, elle. Minute si Winry était là, peux être qu'Alphonse aussi ! Ce serait vraiment super ça ! Son petit frère lui manquait horriblement.

Caroline repoussa son plateau repas non mangé dans le but que la blonde l'occulte. En écoutant les paroles échanger entre la blonde et la femme, il en conclut que Winry était là depuis un certain temps. Que c'était-il passé pour qu'ils aient autant besoin d'auto-mail ? Il allait poser la question quand la jeune fille s'approcha de lui. Mais que faisait-elle ? Pourquoi elle se rapprochait comme ça ? Ses yeux, elle semblait triste et épuisée, mais elle était vachement prête là ! Il ne put s'empêcher de rougir, elle n'allait pas faire ce qu'il croyait hein ? C'était son ami d'enfance, sa sœur, sa... Sa quoi ? Son amie quoi ! Il déglutit.

- Wi... Wiwi... Winry ?

Puis soudain, elle cria, et lança son point vers lui, il plancha la tête de côté par reflex, l'air déplacer par le geste de la blonde passa sur son visage alors que le point de son amie s'enfonçait dans son oreiller... il avait bien fait d'avoir ce reflex.

- MAIS CA VA PAS !!!!

Non mais quoi, c'est vrai ! Il était blessé lui. Tien, c'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait dû décider de l'achever. Mais elle lui reprochait ses blessures, l'odeur, pas de sa faute, comment ça fait pleurer une fille ? Mais il n'y était pour tien !!!

- Ce n'est pas de ma faute ! Déjà, j'y peux rien si Niji est parti en pleurant ! Je ne l'ai pas foutu à la porte ! Puis j'ai été en mission ! J'ai été kidnappé, torturer ! J'ai aidé des gens et j'ai fini dans les égouts de cette ville ! Donc ne me reproche pas mon état ! Et ça aurait pu être pire ! J'ai rien de casser ! Je ne suis pas mourant !

Il croisa les bras. Mais un peu trop vivement et se fit mal tout seul.

- Itai...

Il soupira, se calmant, mieux valait ne pas se disputer avec sa mécanicienne, sinon elle le ferait souffrir pendant le contrôle.

- J'ai mal à mes articulations niveau poignet coude, cheville et du genou. Et je pense qu'un truc, c'est coincer soit dans mon bras soit dans ma jambe, d'où l'odeur. Mais je peux attendre que tu te reposes avant que tu ne me répares. De toute façon, ce n'est pas somme si j'allais laisser quelqu'un d'autre s'en occuper. Et... Je me ferais pardonner a m sortit de l'hôpital, tu n'auras cas me demander ce que tu veuilles. Si c'est à ma portée, je le ferai.

Il fallait bien amadouer la jeune fille. Il lui offrirait un cadeau. Ses mouvements vifs avaient rouvert les blessures les plus importantes, et les bandages se tintaient légèrement de rouge, mais c'était sans gravité, il allait juste falloir les changer de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Caroline Douglas
Amestrien confirmé

avatar


MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Sam 29 Nov - 16:42

Apparemment, la jeune fille à qui dit de sortir a mal pris et s'est enfuit en pleurant. Je me sentais coupable, j'avais sans doute un ton un peu trop dur mais bon, ici on est pas dans un moulin tout de même, on vient et on part pas comme on veut, il y a des règles. Et ces règles sont de respecter les heures de visites afin de garantir des temps de tranquillité et de soins pour les patients. Enfin bref. Je me tournais donc vers les deux jeunes gens, et fis de grand yeux en voyant la réaction de Winry. Ils avaient l'air de se connaitre, c'est sans doute elle la mécano qui avait parler avant. Ça expliquerait donc sa réaction brutale de la demoiselle.
Apparemment il a souvent l'habitude de casser son automail d'ou la réaction de Winry, ça avait un petit coté mignon je trouve.

Je les regardais en silence le temps qu'ils finissent de conversé. C'est à se moment là que je constatais que les blessures d'Edward s'était ouvertes à nouveau, rien d'étonnement, à force de se débattre pour empêcher aux coups de sa mécano. Je soupirais en souriant et dis avant de quitter la chambre:

-Je reviens, je vais chercher des bandages pour les blessures, ça te laisse le temps de commencer Winry!

Je gardais le sourire, car une infirmière sans sourire n'est pas du tout chaleureux, et puis c'est dans ma nature de sourire, même pour rien parfois, je souris bêtement en gros. Puis je quittais la chambre pour me dirigeais vers une salle où on prépare les chariots avec le différents matériel pour les soins.


(Sorry pour la micro réponse et pour le temps d'attente ! ^^)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   Mar 30 Déc - 9:36

- D'accord, merci Caro' ! Oh, attends !

Winry remarqua une caisse à outils abandonnée qui n'était pas la sienne. Elle l'apporta à l'infirmière.

- La jeune fille a du l'oublié ici. Il faudrait l'emmener à l'accueil si elle revient la chercher.


Comme ça, elle n'aura pas besoin de chercher partout dans l’hôpital pour trouver ses outils. C'est que le matériel coutait cher, la blonde en savait quelque chose.
Se tournant vers son ami d'enfance, elle remonta ses manches au niveau du coude et annonça :

- Bien, alors on va regarder tout ça !


Winry s'empara alors de son tournevis et commença à démonter la jambe. Il n'y avait pas de doute sur ce qui se passait dans les automails. La mécanicienne réprima un air de dégout quand l'odeur lui sauta au nez.

- Écoute, je n'avais pas prévu qu'un jour mes automails se retrouveraient dans les égouts. Et les déchets dans l'eau la polluent énormément. Normalement le métal que j'utilise ne rouille pas, mais avec de l'eau comme ça, il s'abime vite. Je vais polir les zone abimées et mettre une graisse spéciale pour protéger au cas où tu te retrouves encore dans cette situation.


Elle se leva. Elle n'avait pas prévu ce matériel là. Elle s’apprêtait à sortir de la chambre quand elle stoppa son geste.

- Dis Ed'... C'est qui cette Niji ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore a l’hôpital (PV Caroline Douglas (Débora), Niji et Winry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Alignement Caroline
» Un premier Scanner à l'hôpital Bernard Mevs
» Caroline Strauss [S]
» Simon Gagne signe en Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Central :: Lieux Annexes :: Hôpital-