Examen Personnage Prédéfini Ling Yao



 
Le forum va bientôt subir de grands changements ! Restez connectés ! /sbaff/

Partagez | 
 

 Examen Personnage Prédéfini Ling Yao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May Chang
La petite Xénoise au panda

avatar


MessageSujet: Examen Personnage Prédéfini Ling Yao   Lun 14 Avr - 17:27

Monsieur Ling Yao

Pour finaliser votre inscription, et dans le but de vous intégrer au-delà des frontières d'Amestris sous ce personnage, il vous faut passer un examen de RP qui servira à démontrer votre niveau. Celui-ci consiste à répondre de votre mieux à la situation fictive proposée par le Jury. Vous disposez de 10 jours pour vous présenter, et passer cet examen, qui devra faire 20 lignes au minimum. Au delà du délai, ou en cas d'échec, vous passerez à une session de rattrapage, plus difficile que le test premier. En cas d'abandon, vous aurez la possibilité de choisir un autre secteur d'affectation.

Êtes-vous prêt, Monsieur Ling Yao ? Très bien, voici votre sujet :

« Vous venez d'apprendre que votre père, l'Empereur de Xing, est gravement malade. Afin d'hériter de son trône, vous souhaitez attirer ses faveurs sur votre clan. Les légendes sur la Pierre Philosophale et la Vie Éternelle vous intéressent, vous prenez la décision de vous rendre au Pays de l'Alchimie : Amestris. Vous raconterez vos préparatifs avant d'entreprendre ce voyage, ainsi que votre longue traversée du désert, accompagné de vos gardes du corps. »

Le jury prendra en compte votre adaptation à la situation. Bon courage.


Wuf Les chiens conquerront le monde ! Wuf
Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Examen Personnage Prédéfini Ling Yao   Jeu 17 Avr - 14:53

Traversé un désert, c'est long, c'est chiant, c'est pénible. Déconseillez à toute personne sans bonnes raisons. Or, ce voyageur en avait une bonne. En effet, il recherchait la formidable, fantastique Pierre Philosophale, pierre transformant le rêve en réalité. Et le rêve de Ling Yao, c'est le Vie Éternelle. Un bien long voyage pour un simple désir égoïste vous dites-vous, mais ils étaient rendus à ce point, à Xing. L'Empereur de cette contrée était gravement malade et du coup, les vingt-quatre princes et les dix-neuf princesses se disputaient le titre. Voilà pourquoi ce jeune prince risquait sa vie pour cette pierre, cherchant à acquérir les faveurs de son père et ainsi le trône.

Évidemment, ce voyage devait se faire dans le plus grand secret possible. Il ne fallait pas que les autres clans soient mis au courant. Enfin, ce n'est pas comme s'ils étaient assez intelligent pour avoir eut la même idée, surtout pas le clan Chang, haha … C'est ainsi que Ling n'amena qu'avec lui deux fidèles garde du corps : Ranfan et Fu.

- Ça ne s'apporte pas, une chambre ?

- Non, mon prince, répondit le vieux.

Le prince en question fut assez déçu. Bon, ce n'était qu'un petit sacrifice de rien du tout comparé à ce qu'il allait gagné en revanche. Mais quand même, lui qui était habitué au luxe et à de la bouffe en quantité industrielle, ce voyage promettait … Wait. La bouffe ?

- Et la nourriture ? demanda de nouveau Ling avec espoir.

- Il va falloir rationner, mon prince, répondit encore le vieux.

Voilà que le digne futur empereur de Xing alla pleurer dans un coin de sa chambre, anéanti. Non mais c'est qu'il allait crever de faim, lui ! Ranfan décida de préparer elle-même les quelques bagages de son jeune maître, sinon ils allaient y passer la nuit. Les femmes, ça gèrent, et c'est pour ça que qu'à peine quelques minutes plus tard, le trio sortait de la pièce. Ling se tourna une dernière fois vers sa chambre avant d'annoncer, plus pour lui que pour les autres :

- Quand je vais rentré, ma chambre sera deux fois plus grande que celle-ci.

C'est quelque peu ragaillardi que le prince et ses loyaux serviteurs entreprirent leur traversé. Techniquement ils auraient pris le chemin de fer, or ce dernier était enseveli sous le sable et donc inutilisable. En fait, ça ne changeait en rien leur itinéraire. Ils comptaient faire un détour aux ruines de Xerxes avec l'espoir de, peut-être, trouvé des indices. À la frontière, le trio échangea les chevaux qu'ils avaient emmenés contre des chameaux (plus pratique pour un désert, vous voyez) et partirent enfin.

Traversé un désert, c'est long, c'est chiant, c'est pénible². Le pauvre petit garçon le fit bien savoir en ne cessant de se plaindre de tout et de rien durant la première journée … et durant les autres aussi. Il avait chaud, il avait froid, il avait faim, il avait soif, il avait envi, il était fatigué, il demandait « Est-ce qu'on est bientôt arrivé ? » tous les 5 minutes, il boudait, bref, c'était comme un trajet en voiture avec un enfant de 7 ans. C'est pour cette raison que les deux serviteurs étaient plus à plaindre que le prince lui-même. Non mais sérieux, que voulez-vous que je vous raconte à propos d'une traversé dans le désert à part qu'ils ont été plutôt chanceux malgré les plaintes de Ling ? Ah, oui, je pourrais parler de Xerxes …

- Ce ne sont pas les ruines, là-bas ? s'exclama-t-il.

Aucune réponse.

- Eh, je vous parle ! déclara-t-il en se retournant.

Surprise ! Il n'y avait personne. Ling descendit de son chameau et chercha ses gardes du regard.

- Hé ! Vous êtes où ?! Ah, merde … paniqua-t-il finalement.

Il se tourna vers sa monture.

- Toi je ne vais pas te perdre, hein ?... HÉ !

Trop tard, cet enfoiré de quadrupède était déjà parti au loin. Quelle arnaque ! Bon, on dit toujours aux enfants que s'ils sont perdus, il fallait qu'ils restent sur place, or les ruines étaient tout proche. Au lieu de se coucher sur le sable et patienter, Ling décida de faire le reste du chemin à pied. Évidemment, c'était plus évident à dos de chameau, mais ce salopard était parti, alors il fallait faire avec. Alors le Xénois marcha, marcha, marcha et... marcha (je vous ai étonné là). Après une coupe de minutes, il se laissa enfin tombé à l'entrée des ruines et attendit qu'on vienne le chercher. Ranfan et Fu étaient obligés de passer par là, de toute façon. Les minutes passèrent, et peut-être des heures aussi, 'sais pas.

- Jeune maître !

Ce dernier se releva sur ses coudes et il les vit arriver en se dépêchant, son traître de chameau avec eux. Quand ils furent assez proche, Ling souri comme un con malgré l'air affolé de ses deux gardes du corps et déclara, comme si rien n'était, qu'il avait trouvé les ruines.

Pour faire une histoire courte, le trio de Xing passa la journée à fouiller Xerxes, cherchant n'importe quoi qui pourrait les faire avancer dans leur quête de la Pierre Philosophale. Malheureusement, rien de concluant ne semblait se trouver ici. Comme ça le dit, ce n'était que des ruines. Ils y passèrent la nuit (parce qu'ils n'étaient pas assez fous pour ne pas profiter de la sécurité de l'endroit, franchement) et durent y rester tout le lendemain à cause d'une tempête de sable. Il y a de la chance dans la malchance, car les ruines les protégea ,contrairement à une petite Xénoise avec un panda qui se mangea la tempête de plein fouet, haha. Bref, détour plus ou moins utile.

Le surlendemain, Ling, Ranfan et Fu purent de nouveau continuer leur route vers Amestris. Cette dernière ligne droite se passa comme la première, c'est-à-dire qu'elle fut agrémentée de « Est-ce qu'on est bientôt arrivé ? ». Même si Fu l'intimait d'arrêter de gaspiller de la salive parce qu'il gaspillait de l'eau par la même occasion, Ling continuait. Ce n'est pas qu'il passait sa vie à se plaindre, mais c'est qu'il n'avait rien d'autre à faire … Mais, enfin, le jour tant attendu arriva. Après ces jours pénibles dans ce tas de sables infernal, ils étaient arrivé à la frontière d'Amestris.

- Aaaah ! Enfin arrivé !~

Ce ne fut qu'à cet instant que Ling remarqua que quelque chose clochait. Il tourna sa tête à gauche, puis à droite et enfin vers le sol. Ouah. Il était vraiment le dieu de l’égarement ; il avait réussit à perdre son chameau sans s'en rendre compte. Et c'était la monture qui transportait l'eau et surtout -SURTOUT- la nourriture. Le Xénois paniqua légèrement, balayant l'horizon à la recherche de son pas si fidèle destrier. Ce dernier n'était pas la seule chose perdue. Ses gardes du corps n'étaient pas dans le décors non plus.

C'est ce qu'on appelle un '' fail '', à Amestris.

La suite s'annonçait prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
May Chang
La petite Xénoise au panda

avatar


MessageSujet: Re: Examen Personnage Prédéfini Ling Yao   Jeu 17 Avr - 15:09

Rien à redire, tu maîtrises bien le personnage, quelques petites fautes mais ça va. Tu peux désormais RP, cher paumé. :p Juste ici !
Je vais te faire manger ton chameau, si tu continues. :paf:


Wuf Les chiens conquerront le monde ! Wuf
Nikki~

Higu' powa o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Examen Personnage Prédéfini Ling Yao   

Revenir en haut Aller en bas
 

Examen Personnage Prédéfini Ling Yao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Examen Personnage Prédéfini Ling Yao
» Modèle de Personnage Prédéfini
» Fiche de personnage prédéfini
» Personnage prédéfini : Arisa Endô (prédéfini libre)
» Création d'un personnage prédéfini!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fullmetal Alchemist RPG :: Accueil :: Présentoir :: Examens :: Examen de personnage Prédéfini :: Examens Réussis-